/content/chapter/reg_glance-2009-22-
 
Panorama des régions de l'OCDE 2009
branch Les principaux moteurs de la croissance régionale
  branch
Facteurs régionaux : population et PIB par habitant
Previous page 30/44 Next page

La variation de la part d'une région dans le PIB de l'OCDE peut se décomposer en trois éléments : les -facteurs nationaux (variation de la part du PIB -national), la démographie et le PIB par habitant. Les variations de la population peuvent résulter des tendances démographiques naturelles et des migrations en provenance d'autres régions et d'autres pays. La croissance du PIB par habitant, elle, peut à son tour s'analyser en plusieurs composantes : le PIB par actif occupé (productivité du travail), le taux d'emploi -(rapport emploi/population active), le taux d'activité (rapport population active/population d'âge actif) et la proportion d'actifs (rapport population d'âge actif/population totale) (voir la formule à l').

Entre 1999 et 2005, 112 régions ont vu augmenter leur part dans le PIB global de l'OCDE, dont 60 pour des -raisons spécifiquement régionales (les facteurs régionaux ayant contribué à cette augmentation pour au moins un quart). Parmi ces 60 régions, l'augmentation a été entièrement imputable à la croissance de la population dans 22 % des cas (soit 13 régions), à l'accroissement du PIB par habitant dans 40 % des cas (soit 24 régions) et à un accroissement relatif de ces deux composantes dans les 38 % restants (soit 23 régions).

L'augmentation relative de la population a été la principale source de croissance du PIB dans quelques-unes des 20 régions les plus performantes (Graphique 22.1), en particulier dans l'État de Quintana Roo (Mexique), dans le Nevada, l'Arizona et la Florida (États-Unis), dans la région de Murcia (Espagne) et dans l'Alberta (Canada).

Parmi les 20 régions les plus performantes, l'accroissement (relatif) de la population dans le Territoire de la capitale (Corée) ainsi que dans le Nevada et l'Arizona (États-Unis) a été suffisamment important pour -compenser la diminution (relative) du PIB par habitant (Graphique 22.3). En revanche, le recul démographique enregistré dans la province de Newfoundland and Labrador (Canada), dans le Wyoming (États-Unis), dans la région de Bratislav Kraj (République slovaque), dans la région Southern and Eastern de l'Irlande et dans les régions de Gyeongbuk et de Gyeongnam (Corée) a été contre-balancé par l'augmentation du PIB par habitant (Graphique 22.3) et par des facteurs nationaux qui ont maintenu la part du PIB régional global en pourcentage du PIB global de l'OCDE à un niveau inchangé.

Durant la période 1999-2005, 34 % des régions de l'OCDE (soit 103) ont vu leur part diminuer dans le PIB total de la zone en raison de facteurs spécifiquement régionaux. Cette diminution a été entièrement due à une baisse de la population dans 20 % des cas (soit 19 régions) (l'écart de croissance entre la région et l'ensemble du pays étant négatif pour la population et positif pour le PIB par habitant), à une baisse relative du PIB par habitant dans 25 % des cas (soit 26 régions) et à une baisse relative de ces deux composantes dans les 55 % restants (soit 57 régions).

Parmi les 20 régions les moins performantes en -termes de croissance du PIB global, la baisse du PIB par habitant a été plus importante que celle de la population (Graphique 22.2). En fait, aucune région n'a enregistré une progression du PIB par habitant, alors que -quelques-unes ont vu leur population augmenter. L'accroissement (relatif) de la population dans les -provinces autonomes de P.A. Trento et de P.A. Bolzano, dans le Valle d'Aosta et en Umbria (Italie) ainsi que dans les régions de Bursa, d'Ankara et d'Adana -(Turquie) a donc été compensé par une diminution (relative) du PIB par habitant et par des facteurs nationaux.

Définition

Le produit intérieur brut (PIB) est l'indicateur -standard de la valeur de l'activité de production (biens et services) des unités productrices résidentes. Le PIB régional est mesuré conformément à la -définition du Système de comptabilité nationale de 1993. Afin de permettre des comparaisons entre les périodes et entre les pays, il est exprimé à prix constants (année 2000) au moyen du déflateur de l'OCDE et est ensuite converti en dollars à parité de pouvoir d'achat (PPA) de manière à ce que le PIB de chaque pays soit -indiqué dans une monnaie commune.

La population totale d'une région donnée peut être soit la population annuelle moyenne, soit la population à une date spécifique durant l'année considérée.

 

Source

OCDE, base de données régionales, http://dotstat/wbos/, Statistiques régionales.

 : Sources et description des données.

Années de référence et niveau territorial

1999-2005 ; TL2

Australie, Canada, Allemagne, Grèce et Corée : 1995-2005 ; Japon, Norvège et États-Unis : 1997-2005 ; Mexique : 1998-2004 ; Turquie : 1995-2001.

Pas de données régionales sur le PIB pour l'Islande, la Nouvelle-Zélande et la Suisse.

Indicateur au format PDF Page en Acrobat PDF

Graphiques
22.1. Variation annuelle de la population des régions de niveau TL2 affichant la plus forte augmentation de leur PIB par rapport au PIB global, 1999-2005 Graphique en Excel
Variation annuelle de la population des régions de niveau TL2 affichant la plus forte augmentation de leur PIB par rapport au PIB global, 1999-2005
22.2. Variation annuelle de la population des régions de niveau TL2 affichant la plus forte baisse de leur PIB par rapport au PIB global, 1999-2005 Graphique en Excel
Variation annuelle de la population des régions de niveau TL2 affichant la plus forte baisse de leur PIB par rapport au PIB global, 1999-2005
22.3. Variation annuelle du PIB par habitant des régions de niveau TL2 affichant la plus forte augmentation de leur PIB par rapport au PIB global, 1999-2005 Graphique en Excel
Variation annuelle du PIB par habitant des régions de niveau TL2 affichant la plus forte augmentation de leur PIB par rapport au PIB global, 1999-2005
22.4. Variation annuelle du PIB par habitant des régions de niveau TL2 affichant la plus forte diminution de leur PIB par rapport au PIB global, 1999-2005 Graphique en Excel
Variation annuelle du PIB par habitant des régions de niveau TL2 affichant la plus forte diminution de leur PIB par rapport au PIB global, 1999-2005