/content/chapter/eag_highlights-2011-33-fr
 
Regards sur l'éducation 2011 : Panorama
Previous page 37/46 Next page
branch 4. L'environnement scolaire
  branch Dans quelle mesure les établissements sont-ils responsabilisés ?
  • La plupart des pays combinent plusieurs mécanismes pour responsabiliser les établissements. Ces mécanismes couvrent notamment les domaines de la responsabilisation en matière de performance et de la responsabilisation réglementaire.
  • Les examens nationaux - une composante majeure de la responsabilisation en termes de performance - sont utilisés dans le deuxième cycle de l'enseignement secondaire dans 23 pays sur 35 tandis que les évaluations nationales sont plus courantes dans l'enseignement primaire et le premier cycle de l'enseignement secondaire.
  • Les inspections scolaires - une composante majeure de la responsabilisation réglementaire - sont plus courantes que les autoévaluations obligatoires, mais les dispositions relatives à l'inspection scolaire varient sensiblement entre les pays, en particulier en termes de fréquence.

Description

On parle de responsabilisation lorsque ceux qui se sont vu déléguer un pouvoir ou une compétence doivent rendre compte des actes qu'ils posent en vertu de ce pouvoir ou de cette compétence. Dans le domaine de l'éducation, des responsables élus ou désignés au sein de l'exécutif sont légalement responsables de garantir l'instruction des enfants et des adolescents dans le cadre institutionnel. Le terme de responsabilisation est souvent employé pour désigner les systèmes qui impliquent la collecte et la communication de données, le feed-back et la prise de décision en fonction des éléments réunis. Les membres de la direction des établissements rendent compte aux niveaux supérieurs du système de l'éducation et de l'exécutif qui leur délèguent la responsabilité d'instruire leur effectif.

Résultats

La responsabilisation en termes de performance se concentre sur les résultats des établissements, et non leurs processus. Elle a pris de l'importance au fil du temps en raison notamment du regain d'intérêt pour le rendement scolaire et des progrès technologiques qui facilitent l'évaluation d'un grand effectif d'élèves.

Les examens nationaux sont des épreuves normalisées qui sont officiellement suivies d'effets pour les élèves. Les résultats à ces épreuves peuvent, par exemple, être décisifs pour l'admission en classe supérieure ou la délivrance d'un diplôme officiel. Les examens nationaux sont plus répandus dans le deuxième cycle de l'enseignement secondaire, mais plus rares dans l'enseignement primaire, où ils ne sont administrés que dans 4 pays sur 35. Des examens nationaux sont administrés dans le premier cycle de l'enseignement secondaire dans 15 pays sur 34.

Les mathématiques et la langue d'enseignement (lecture, expression écrite et littérature) sont les deux matières les plus souvent retenues dans les examens nationaux. Les examens nationaux portent parfois aussi sur les langues étrangères modernes, les sciences et les sciences sociales, mais moins souvent (voir, uniquement disponibles en ligne, les tableaux D5.6a, D5.6b et D5.6c dans Regards sur l'éducation 2011).

Les évaluations nationales servent essentiellement à fournir un feed-back pour améliorer l'enseignement et à évaluer la performance relative des élèves. Elles sont administrées dans le premier cycle de l'enseignement secondaire dans 22 pays sur 34. Trente pays sur 35 administrent des évaluations nationales dans l'enseignement primaire dans au moins une matière. Enfin, seuls 11 pays sur 35 en administrent dans le deuxième cycle de l'enseignement secondaire.

La responsabilisation réglementaire, qui porte en grande partie sur le respect de la réglementation, cible les intrants scolaires et les processus mis en œuvre dans les établissements. L'inspection scolaire officielle est généralement exécutée par un ou plusieurs inspecteurs formés à cet effet qui sont chargés d'évaluer la qualité dans un cadre normalisé. Les conclusions des inspections sont officiellement communiquées aux établissements et servent à identifier leurs forces et faiblesses. Elles peuvent également justifier des sanctions ou des compensations. Ces rapports d'inspection sont également soumis aux autorités en charge de l'éducation, aux parents et au grand public. Les domaines et aspects abordés lors des inspections scolaires sont le plus souvent ceux en rapport avec le respect de la réglementation, la qualité de l'enseignement et la performance des élèves. Dans le premier cycle de l'enseignement secondaire, l'inspection scolaire est une obligation en vertu du système de responsabilisation dans 24 pays sur 31.

Définitions

Les données se rapportent à l'année scolaire 2008-09 et proviennent d'une enquête menée en 2010 par l'OCDE-INES sur la responsabilisation des établissements d'enseignement.

Informations sur les données concernant Israël : http://dx.doi.org/10.1787/888932315602.

Pour en savoir plus

Des informations et des notes complémentaires, ainsi qu'une explication détaillée des sources et des méthodes, sont disponibles dans l'édition 2011 de Regards sur l'éducation (indicateur D5).

Parmi les domaines couverts figurent :

  • Les évaluations et examens nationaux.
  • Les inspections scolaires et les autoévaluations.
  • La responsabilisation commerciale.
 
Indicateur au format PDF Page en Acrobat PDF

Graphique
4.9 Responsabilisation en termes de performance et responsabilisation réglementaire dans les établissements publics (2009)
Responsabilisation en termes de performance et
responsabilisation réglementaire dans les établissements publics
(2009)