/content/chapter/highlights-eag-2009-18-
 
Regards sur l'éducation 2008 : Panorama
branch Le financement de l'éducation
  branch
Quel est le montant des dépenses par élève/étudiant ?
Previous page 20/40 Next page
  • Les pays de l'OCDE dépensent en moyenne 8 553 USD par an et par élève/étudiant, de l'enseignement primaire à l'enseignement supérieur. Le niveau des dépenses varie toutefois considérablement d'un pays à l'autre.
  • Dans l'ensemble, les pays de l'OCDE dépensent plus de deux fois plus par étudiant dans le supérieur que par élève dans le primaire.
  • La plupart des dépenses d'éducation est consacrée à la rémunération des enseignants et des autres personnels.

Description

Cet indicateur montre le niveau des dépenses publiques et privées dans l'éducation. Dans les débats actuels sur l'apprentissage, l'exigence de qualité - qui peut être synonyme d'augmentation des dépenses par élève/étudiant - est souvent tempérée par le désir de ne pas augmenter les impôts. S'il est difficile de déterminer le niveau de dépenses requis pour préparer un élève/étudiant à la vie active, des comparaisons internationales peuvent être utiles pour évaluer l'efficacité des différents types de système éducatif (pour les tendances en matière de dépenses, voir au verso).

Résultats

Considérés en bloc, les pays de l'OCDE dépensent en moyenne 8 553 USD par an et par élève/étudiant dans les trois niveaux d'enseignement (primaire, secondaire, supérieur). Cependant, les dépenses varient beaucoup d'un pays à l'autre. Elles ne représentent pas plus de 4 000 USD/an au Mexique, en Pologne et en République slovaque, mais dépassent la barre des 10 000 USD/an en Autriche, au Danemark, aux États-Unis, en Norvège et en Suisse.

Les facteurs déterminant les dépenses unitaires d'éducation varient selon les pays : parmi les cinq pays où les dépenses unitaires sont les plus importantes de l'enseignement primaire à l'enseignement supérieur, la Suisse se distingue par un niveau de salaire des enseignants parmi les plus élevés dans l'enseignement secondaire (voir section 4), les États-Unis, par une part de dépenses privées pratiquement sans égale dans l'enseignement supérieur et l'Autriche, le Danemark et la Norvège, par des taux d'encadrement plus élevés que partout ailleurs (voir la section 4).

Dans chaque pays, les dépenses montent en flèche du primaire au supérieur. En moyenne, les dépenses unitaires au titre des établissements d'enseignement augmentent par un facteur de 1.2 dans le secondaire et par un facteur de 2.2 dans le supérieur, par rapport au primaire. En moyenne, les pays de l'OCDE considérés en bloc dépensent, par an et par élève/étudiant, 6 173 USD dans l'enseignement primaire, 7 736 USD dans l'enseignement secondaire et 15 559 USD dans l'enseignement supérieur.

L'essentiel des dépenses dans l'éducation est consacré au salaire des personnels enseignants et autres. Au niveau supérieur, toutefois, d'autres services - notamment les activités de recherche-développement - représentent une large part des dépenses. Abstraction faite des activités de R-D et des services auxiliaires, les dépenses destinées aux services d'éducation dans les établissements d'enseignement supérieur tombent en moyenne à 7 774 USD par an et par étudiant. Par contraste, les dépenses consacrées aux services auxiliaires aux niveaux primaire, secondaire et post-secondaire non supérieur ne dépassent les 10 % que dans les pays suivants : Finlande, France, République slovaque, Suède et Royaume-Uni.

Pour finir, il convient de noter que l'examen des seules dépenses annuelles par élève/étudiant peut ne pas refléter entièrement la totalité des dépenses unitaires à chaque niveau d'enseignement. Par exemple, les dépenses unitaires annuelles au titre de l'enseignement supérieur sont assez similaires au Japon (12 326 USD) et en Allemagne (12 446 USD). Mais comme il faut plus de temps à un étudiant pour achever un cursus en Allemagne qu'au Japon, les dépenses cumulées pour chaque étudiant dans le supérieur sont plus élevées de presque 16 000 USD au Japon qu'en Allemagne (voir le tableau B1.5 dans Regards sur l'éducation 2008).

Définitions

Les dépenses unitaires à un niveau d'enseignement donné sont obtenues par division des dépenses totales destinées aux établissements d'enseignement de ce niveau par les effectifs correspondants (en équivalents temps plein). La moyenne de l'OCDE correspond à la moyenne simple calculée compte tenu de tous les pays de l'OCDE pour lesquels des données sont disponibles. Le total de l'OCDE reflète la valeur des données quand la zone OCDE est considérée comme formant un seul bloc.

Pour en savoir plus

Des informations et des notes complémentaires, ainsi qu'une explication détaillée des sources et des méthodes, sont disponibles dans l'édition 2008 de Regards sur l'éducation (indicateur B1).

Domaines couverts :

  • Dépenses annuelles au titre des établissements d'enseignement par élève/étudiant, tous services confondus.
  • Dépenses par élève/étudiant au titre des établissements d'enseignement cumulées.
 
Indicateur au format PDF Page en Acrobat PDF

Graphiques
g3-01. Dépenses annuelles par élève/étudiant, 2005
Dépenses annuelles par élève/étudiant, 2005
g3-02. Dépenses dans le secondaire ou dans le supérieur par rapport aux dépenses dans le primaire, 2005
Dépenses dans le secondaire ou dans le supérieur par rapport aux dépenses dans le primaire, 2005