Uranium 2007
Hide / Show Abstract

Uranium 2007

Ressources, production et demande

Basé sur des données officielles communiquées par 40 pays, l’ouvrage Uranium 2007 présente les résultats d’un examen approfondi de l’offre et de la demande d’uranium au 1er janvier 2007, assorti de données sur la prospection, les ressources, la production et les besoins d’uranium liés aux réacteurs. Cette édition est enrichie de nombreuses informations nouvelles en provenance de grands centres de production d’Afrique, d’Australie, d’Asie centrale, d’Europe orientale et d’Amérique du Nord. Elle contient en outre des projections de la puissance nucléaire installée et des besoins des réacteurs en uranium jusqu’en 2030 ainsi qu’une analyse de l’offre et de la demande d’uranium à long terme. L’ouvrage constate qu’à la suite de l’augmentation de la demande et de la baisse des stocks, le prix de l’uranium a considérablement augmenté ces dernières années. L’industrie de l'uranium connaît donc un regain d’activité, mettant un terme à plus de vingt ans de sous-investissement.
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/6608032e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/nuclear-energy/uranium-2007_uranium-2007-fr
  • READ
 
Chapter
 

Portugal You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/6608032ec033.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/nuclear-energy/uranium-2007/portugal_uranium-2007-33-fr
  • READ
Author(s):
OECD, IAEA

Hide / Show Abstract

Les premiers gisements d’uranium-radium ont été découverts en 1907 et la première concession minière a été délivrée en 1909 pour le site de Rosmaneira, mais la première mine mise en exploitation a été Urgeiriça en 1913. La mine d’Urgeiriça a produit du radium jusqu’en 1944 (on estime que la production de 50 g de radium correspondait à la perte de 500 t d’U) puis de l’uranium entre 1944 et 1951. Entre 1945 et 1962, une entreprise privée à capitaux étrangers, la Companhia Portuguesa de Radium (CPR), a extrait et traité le minerai provenant d’Urgeiriça et de quelques autres mines situées dans le Beira Alta (centre du pays). La CPR a également procédé à des levés radiométriques, à une cartographie géologique détaillée, à l’excavation de tranchées et à une campagne intensive de forages avec diagraphie gamma dans les sondages d’exploration. Toutes les cibles étaient situées dans les formations granitiques hercyniennes du district de Beiras.
Also available in English
 
Visit the OECD web site