Cycles du combustible nucléaire avancés et gestion des déchets radioactifs
Hide / Show Abstract

Cycles du combustible nucléaire avancés et gestion des déchets radioactifs

Cette étude analyse différents cycles du combustible nucléaire avancés du point de vue de leur impact sur la gestion des déchets radioactifs. Elle examine divers cycles et illustre les différences entre plusieurs technologies. Toutefois, elle ne prétend pas offrir un panorama de tous les cycles du combustible envisageables à l'avenir. Cette analyse approfondit les études antérieures sur ce sujet. Elle examine les cycles du combustible dans leur ensemble, y compris les déchets radioactifs générés à chacune des étapes du cycle, et les performances des dépôts de déchets de haute activité pour les différents cycles étudiés.
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/6606052e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/nuclear-energy/cycles-du-combustible-nucleaire-avances-et-gestion-des-dechets-radioactifs_9789264024885-fr
  • READ
Publication Date :
01 Aug 2006
DOI :
10.1787/9789264024885-fr
 
Chapter
 

Solutions pour la gestion de produits de fission You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/6606052ec006.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/nuclear-energy/cycles-du-combustible-nucleaire-avances-et-gestion-des-dechets-radioactifs/solutions-pour-la-gestion-de-produits-de-fission_9789264024885-6-fr
  • READ
Author(s):
OECD, NEA
Pages :
77–84
DOI :
10.1787/9789264024885-6-fr

Hide / Show Abstract

Dans un cycle fermé, les produits de fission sont les principaux composants des déchets de haute activité, du point de vue quantitatif surtout, car ces derniers ne contiennent plus que de très petites quantités d’actinides qui ont tous été recyclés, y compris les actinides mineurs. Dans le cycle 3c, par exemple, la quantité de produits de fission représente plus de 100 fois la quantité totale d’actinides des déchets de haute activité (voir tableau 2.3). C’est pourquoi, une gestion efficace des produits de fission devrait permettre une réduction importante des déchets vitrifiés de haute activité dans les cycles du combustible fermés. La réduction des déchets de haute activité vitrifiés sera un enjeu de premier plan, même dans les cycles fermés, si l’on veut que l’énergie nucléaire continue d’être exploitée de manière durable. La gestion des produits de fission qui n’est encore qu’à un stade de développement très préliminaire est l’une des solutions envisagées pour garantir une exploitation durable de l’énergie nucléaire.
Also available in: English