Guide de L’exportateur de Café

Guide de L’exportateur de Café You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/7fc244bf-fr.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/international-trade-and-finance/guide-de-l-exportateur-de-cafe_7fc244bf-fr
  • READ
Author(s):
ITC
23 June 2011
Pages:
301
ISBN:
9789213614136 (PDF)
http://dx.doi.org/10.18356/7fc244bf-fr

Hide / Show Abstract

"Guide contenant des informations sur les pratiques commerciales relatives à l’exportation du café – donne un aperçu du commerce mondial du café et de ses marchés; traite des contrats internationaux relatifs au café (Europe et États-Unis), de la logistique, de l’assurance, du règlement des différends, des marchés à terme, de la gestion et de la couverture du risque, du financement des échanges, et des questions liées à la gestion; couvre les aspects qualitatifs du café et fournit des informations sur le contrôle de qualité; présente les nouvelles tendances en matière de commerce du café comme le commerce électronique, les marchés de niche, la certification du café biologique, l’étiquetage du commerce équitable, et autres dispositifs de durabilité; met en exergue le changement climatique et les questions d’ordre environnemental intéressant la filière café; contient une liste des questions les plus fréquemment posées par les producteurs de café et les réponses respectives."

Also available in Spanish, English
loader image

Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Table of Contents

  • Mark Click to Access
  • Préface

    Cette troisième édition de la publication Guide de l exportateur de cafe marque le 20eme anniversaire de ce guide très îopulaire. Publié pour la première fois en 1992 puis actualisé en 2002, ce manuel pratique est devenu la référence mondiale a plus complète sur le commerce international du café.

  • Remerciements
  • Note

    Sauf indication contraire, les termes dollars ($E.-U.) et cents s’entendent dans tous les cas de dollars et de cents des États-Unis.

  • Vue d’ensemble du commerce mondial du café

    El ITC inauguró en 2005 el sitio web dedicado a la Guía del Café www.laguiadelcafe.org - una versión actualizada de la versión impresa. A lo largo de estos años, la página web "Preguntas y Respuestas" ha publicado más de 240 respuestas detalladas a preguntas formuladas por los usuarios - dando siempre prioridad a las preguntas procedentes de los países productores.

  • Les marchés du café

    D’une maniere genérale, au niveau du consommateur le café peut étre divisé en trois catégories commerciales.

  • Marchés de niche, environnement et considérations sociales

    Il n’est bien souvent ni viable ni possible d’ajouter de la valeur au café vert en le transformant à l’origine. Nombreux sont les cafés qui ne conviennent que pour les mélanges ou la transformation en produits finaux neutres ou anonymes, y compris le café soluble. Dans ce cas là il n’est pas possible d’y ajouter une valeur monétaire étant donné que les prix sont uniquement déterminés par les marchés. Cependant, des méthodes de classement fiables et uniformes, un respect rigoureux des obligations contractuelles et une régularité dans les livraisons ajouteront de la valeur en ce sens que les acheteurs primaires donneront la préférence à ce produit plutôt qu’à celui qui provient d’origines moins régulières. Certaines variétés de café peuvent, en revanche, être très prisées pour leurs caractéristiques gustatives et se vendent à un très bon prix. À titre d’exemple peuvent être cités le Jamaican Blue Mountain, le Hawaii Kona, le Top Kenya AA et le Guatemalan Antiguas.

  • Contrats

    Le commerce international du café serait impossible sans accord général sur les conditions de base de la vente. En l’absence d’un tel accord, il faudrait sans cesse établir de nouveaux contrats contenant les mêmes dispositions à chaque transaction, ce qui prendrait énormément de temps et pourrait donner lieu à des erreurs. Pour éviter cela, les professionnels du commerce du café ont établi des contrats types dont les plus souvent utilisés sont ceux de la Fédération européenne du café - FEC (European Coffee Federation -ECF, www.ecf-coffee.org) aux Pays-Bas et la Green Coffee Association (GCA - www.greencoffeeassociation.org) aux États-Unis. Même si de nombreux détails propres à chaque transaction doivent être réglés avant la conclusion du contrat, les conditions de vente de base, des dispositions qui demeurent inchangées d’une transaction à l’autre, peuvent être couvertes simplement et aisément en précisant le contrat type applicable. Même ainsi, une offre de vente (ou d’achat) doit indiquer la qualité, la quantité et le prix, la période d’expédition, les conditions de vente, la durée de validité de l’offre, et ainsi de suite.

  • Logistique et assurance

    Marchandises non unitisées/en vrac : le café est entreposé dans la cale du navire en sacs - la marchandise n’est pas arrimée. Les sacs sont parfois laissés dans les élingues de chargement pour accélérer le déchargement à destination, ce qui réduit toutefois la capacité de charge au mètre cube. Les inconvénients de l’expédition en vrac sont nombreux : la marchandise peut être exposée aux intempéries pendant le chargement et le déchargement; les sacs peuvent se déchirer; il existe un risque de contamination par d’autres marchandises pendant la traversée; et les sacs peuvent se perdre ou être mélangés à d’autres chargements. L’assurance maritime est généralement plus coûteuse lorsque la marchandise est transportée en vrac.

  • Commerce électronique et gestion de la chaîne d’approvisionnement

    Les technologies de la communication modernes, Internet, le courrier électronique, les téléphones mobiles, etc. ont permis au plus grand nombre d’accéder à des informations sur les marchés du café et les cours du café, pour ainsi dire sans effort, souvent depuis n’importe quel endroit au monde ou presque. Les statistiques sont aussi largement diffusées par Internet, de même que des informations sur le transport de marchandises et autres renseignements utiles, alors que les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter permettent l’échange instantané de nouvelles et d’opinions sur la filière café dans le monde entier. Il est surprenant qu’en dépit de l’enthousiasme initial suscité par les opérations électroniques dans bien des secteurs d’activité, et de leur acceptation quasi unanime, le négoce de café vert par le biais des marchés électroniques n’ait pas décollé.

  • Arbitrage

    Un contrat devient définitif et contraignant lorsque l’acheteur et le vendeur conviennent d’une transaction : verbalement par courriel, par télécopie ou de toute autre manière. Pour cela, toutes les modalités et conditions standard doivent avoir au préalable été arrêtées, y compris les dispositions relatives aux éventuels règlement de différends. L’arbitrage offre une solution neutre et spécialisée pour régler les différends lorsqu’un règlement à l’amiable s’avère impossible.

  • Marchés à terme

    L’extrême volatilité des cours du café entraîne des variations de prix considérables au fil des mois, des semaines, des jours, voire dans une même journée de cotation. Les perspectives de récolte varient grandement du fait d’aléas tels que les sécheresses, les gelées ou les maladies. Lorsque les prix sont élevés, la production a tendance à augmenter, alors que lorsque les prix sont bas la production chute. L’équilibre entre l’offre et la demande est soumis à bien des incertitudes qui ont une incidence sur l’évolution des prix et représentent donc un risque de prix. La filière café est exposée à tous les niveaux au risque lié aux variations soudaines des prix.

  • Opérations de couverture et autres

    Les prix du café sont, par nature, instables. Que l’on soit producteur, exportateur, importateur ou torréfacteur, une stratégie de gestion de la volatilité des prix s’impose. Dans le cas des opérateurs qui utilisent des fonds empruntés, la plupart des banques insistent sur l’adoption d’une stratégie de gestion du risque solide. La plupart de ces stratégies sont conçues à partir de contrats à terme ou d’options sur café afin de compenser le risque de prix inhérent à la détention de stocks de café, ou sur la base d’engagements de livrer du café. Les opérations de couverture sont dans certains cas possibles en compensant une vente d’un type de café physique par l’achat d’un autre type de café. Ce type de couverture est très difficile car le marché du café physique n’est pas aussi liquide que les marché à terme et trouver au pied levé un acheteur pour ce café précis peut s’avérer difficile.

  • Risque et lien avec le crédit commercial
  • Qualité du café
  • Contrôle de la qualité

    Le contrôle de la qualité est essentiel, non seulement pour des raisons de prix (une meilleure qualité signifie un meilleur prix), mais aussi pour être certain que les exportations respectent la législation relative à l’innocuité des aliments en vigueur sur les principaux marchés d’importation. Il contribue aussi à réduire les déchets et les pertes pendant la récolte, le traitement et le séchage du café, et il participe à l’évolution générale vers une filière café plus durable.

  • Le changement climatique et la filière café

    Si le changement climatique n’est qu’un des nombreux facteurs qui affectent la production mondiale de café, l’Organisation internationale du café considère qu’il est vraisemblablement un des plus importants. Les petits producteurs (qui produisent l’essentiel du café mondial) sont le groupe le plus vulnérable - et le moins équipé pour faire face aux changements. Qui plus est, il est important de noter que les initiatives en cours pour réduire l’ampleur du changement climatique visent essentiellement à limiter le réchauffement, et non à l’inverser rapidement.

  • Questions & réponses sur www.leguideducafe.org

    En 2005, l’ITC a lancé son site web sur le Guide du café à l’adresse www.leguideducafe.org (www.thecoffeeguide.org) -une version continuellement actualisée du présent guide. Au fil des ans, le service de Questions et Réponses a apporté plus de 240 réponses détaillées aux questions posées par les utilisateurs - en accordant la priorité aux questions posées par les pays producteurs.

  • Add to Marked List