Une meilleure performance pour une meilleure gouvernance publique en Tunisie
Hide / Show Abstract

Une meilleure performance pour une meilleure gouvernance publique en Tunisie

La gestion budgétaire par objectifs

Dans son effort d’asseoir les bases d’une meilleure gouvernance publique, d’optimiser la dépense publique et d’accroître l’efficacité de l’action publique, la Tunisie s’est lancée dans la réforme de sa gouvernance budgétaire et du management de ses finances publiques depuis 2004. Cet examen évalue l’état d’avancement de cette réforme. Il examine le droit budgétaire à la lumière des dispositions de la nouvelle constitution et des recommandations de l’OCDE sur la gouvernance budgétaire. Il analyse la préparation, l’examen et le vote de la loi de finances en mettant l’accent sur le rôle de l’Assemblée des représentants du peuple. Cet examen présente aussi une évaluation de la procédure actuelle d’exécution de la dépense publique, des outils de suivi et d’évaluation, de la performance du système d’information budgétaire et comptable ainsi que des contrôles administratifs externes et du contrôle juridictionnel de la Cour des comptes.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4216382e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/governance/une-meilleure-performance-pour-une-meilleure-gouvernance-publique-en-tunisie_9789264265950-fr
  • READ
 
Chapter
 

Les conditions institutionnelles de la réussite en Tunisie You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4216382ec017.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/governance/une-meilleure-performance-pour-une-meilleure-gouvernance-publique-en-tunisie/les-conditions-institutionnelles-de-la-reussite-en-tunisie_9789264265950-17-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Le chapitre constate les progrès significatifs accomplis dans la conception et la mise en oeuvre de la GBO et insiste sur la nécessité que cette réforme aille au-delà des finances publiques et constitue un levier de modernisation de l’administration. Pour cela, il apparaîtrait nécessaire d’établir, d’abord, une gouvernance de la réforme qui soit forte, structurée et participative, et, ensuite, d’engager l’évolution des structures de l’administration et la mutation de la fonction publique. Ce chapitre suggère, partant, d’ériger une stratégie claire de réforme, associant tout le gouvernement et toutes les parties prenantes. Il conseille aussi de renforcer l’unité centrale de la GBO, créer un secrétariat général à la réforme de l’administration publique, envisager la modernisation des structures administratives, entreprendre une réflexion sur la réforme de l’administrative territoriale de l’État et des collectivités locales, et enfin, moderniser l’administration et la gestion de ses ressources humaines.

 
Visit the OECD web site