Revue de l'OCDE sur la gestion budgétaire

Discontinued
Frequency
Quarterly
ISSN: 
1684-3525 (online)
ISSN: 
1608-7151 (print)
http://dx.doi.org/10.1787/16843525
Hide / Show Abstract
La Revue de l’OCDE sur la gestion budgétaire livre des enseignements sur les dispositions institutionnelles, les mécanismes et les instruments d’avant-garde qui permettent une affectation et une gestion efficaces des ressources dans le secteur public. Publiée quatre fois par an entre 2001 et 2004, la Revue est le produit phare qui diffuse les travaux du Groupe de travail des Hauts responsables du budget de l'OCDE. A partir de 2005, la Revue n'est plus publiée en français. La version anglaise est maintenant publiée dans le "OECD Journal" trois fois par an.
Also available in English
Article
 

Les agences à la recherche de principes You do not have access to this content

French
 
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4202012ec002.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/governance/les-agences-a-la-recherche-de-principes_budget-v2-art2-fr
  • READ
Author(s):
Allen Schick
30 July 2002
Pages:
30
Bibliographic information
No.:
2,
Volume:
2,
Issue:
1
Pages:
7–30
http://dx.doi.org/10.1787/budget-v2-art2-fr

Hide / Show Abstract

Pourquoi les agences, et pourquoi maintenant ? La prolifération des agences n’est pas fortuite ; elle signifie bien plus qu’un simple réaménagement de l’organigramme de l’administration. Le succès des agences s’inscrit dans une logique qui éclaire la situation actuelle des modes de gouvernance démocratique. Toute administration qui s’est dotée d’agences a fait ce choix pour des raisons qui lui sont propres, mais aussi diverses que puissent paraître ces raisons, elles sont toutes les mêmes. Certaines administrations créent des agences pour attribuer des pouvoirs aux gestionnaires, d’autres pour privilégier la fourniture de services, d’autres encore pour échapper à des contraintes de gestion du personnel ou à d’autres carcans administratifs. Aussi différentes que puissent être ces motivations, toutes attestent que le modèle traditionnel centré sur les ministères ne correspond plus aux besoins organisationnels de l’administration.

Also available in English
 
Visit the OECD web site