Revue de l'OCDE sur la gestion budgétaire

Discontinued
Frequency
Quarterly
ISSN: 
1684-3525 (online)
ISSN: 
1608-7151 (print)
http://dx.doi.org/10.1787/16843525
Hide / Show Abstract
La Revue de l’OCDE sur la gestion budgétaire livre des enseignements sur les dispositions institutionnelles, les mécanismes et les instruments d’avant-garde qui permettent une affectation et une gestion efficaces des ressources dans le secteur public. Publiée quatre fois par an entre 2001 et 2004, la Revue est le produit phare qui diffuse les travaux du Groupe de travail des Hauts responsables du budget de l'OCDE. A partir de 2005, la Revue n'est plus publiée en français. La version anglaise est maintenant publiée dans le "OECD Journal" trois fois par an.
Also available in English
Article
 

Assainissement des finances publiques et planification budgétaire à moyen terme au Japon You do not have access to this content

French
 
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4203032ec005.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/governance/assainissement-des-finances-publiques-et-planification-budgetaire-a-moyen-terme-au-japon_budget-v3-art11-fr
  • READ
Author(s):
Hideaki Tanaka
01 Dec 2003
Pages:
40
Bibliographic information
No.:
11,
Volume:
3,
Issue:
2
Pages:
119–156
http://dx.doi.org/10.1787/budget-v3-art11-fr

Hide / Show Abstract

La politique macroéconomique du Japon a fluctué entre expansions et assainissements budgétaires pendant les années 90. Les efforts déployés pour rétablir l’équilibre des finances publiques ont culminé dans la Loi de 1997 sur la réforme structurelle des finances publiques, qui articulait plusieurs objectifs budgétaires dans une perspective à moyen terme. Cette loi a toutefois été suspendue un an seulement après son adoption en raison d’un ralentissement économique qui a fait craindre aux responsables politiques qu’un assainissement des finances publiques n’aggrave encore la situation économique du pays. Plusieurs programmes de relance économique adoptés en une dizaine d’années pour ramener l’économie sur le sentier d’une croissance autonome se sont élevés à un total supérieur à 130 000 milliards de yens sur la base du coût des projets envisagés2. L’économie japonaise ne s’est toutefois pas redressée ce qui fait que ces politiques budgétaires discrétionnaires ont considérablement aggravé le déséquilibre budgétaire et porté la dette publique à plus de 140 % du PIB en 2002...

Also available in English
 
Visit the OECD web site