Etre à la hauteur

Etre à la hauteur

Mesurer et améliorer la performance des systèmes de santé dans les pays de l'OCDE You do not have access to this content

Cliquez pour accéder: 
Auteur(s):
OCDE
Date de publication :
05 avr 2002
Pages :
359
ISBN :
9789264295957 (PDF) ; 9789264296763 (imprimé)
DOI :
10.1787/9789264295957-fr

Cacher / Voir l'abstract

Comment mesurer la performance des systèmes de santé ? Et comment peut-on l'améliorer de façon constante grâce à ce type de mesures ? Telles sont les grandes questions traitées dans ce volume. Les responsables des politiques de santé cherchent de plus en plus à encourager les systèmes de santé à améliorer leur performance, performance qui se mesure en termes de qualité, d’efficience ou d’équité. De meilleures performances devraient contribuer à réduire la tension entre une demande en augmentation et des ressources limitées. Par ailleurs, on exige de plus en plus des organismes de financement et des prestataires de services de santé qu’ils rendent compte de leurs actes.
Cet ouvrage aborde les principaux éléments d’un cadre d'analyse possible de la performance permettant de procéder à des évaluations des systèmes de santé à l'échelon national et d'établir des comparaisons internationales. Il traite aussi de quelques problèmes épineux non résolus : comment pallier l’absence de mesures des résultats en matière de santé ? Comment mieux faire cadrer les incitations et les informations sur les performances avec les objectifs de la politique de santé ? Comment concilier la démarche traditionnelle d'autorégulation professionnelle avec l’exigence d’une plus grande responsabilité de la profession à l’égard du public quant à la qualité des soins de santé dispensés ?

Egalement disponible en: Anglais

Ouvrir / Fermer Cacher / Voir les abstracts Table des matières

  • Sélectionner Cliquez pour accéder
  • Cliquez pour accéder:  Préface de l'éditeur

    Ce n’est pas d’hier que l’on cherche à mesurer la performance des systèmes de santé, ainsi que celle des soins de santé. Déjà dans les années 1860, Florence Nightingale, qui voulait comprendre et améliorer la performance hospitalière, s’employait à rassembler systématiquement des données comparatives sur ce sujet, à les analyser et à les diffuser. Un demi-siècle plus tard, Ernest Codman insistait sur la nécessité d’une collecte minutieuse de données sur les résultats des actes chirurgicaux et de la publication de ces travaux (Spiegelhater, 1999). Mais il y avait à l’époque de nombreux empêchements d’ordre pratique, professionnel et politique, qui s’opposaient à ce que ces principes soient suivis d’effet. Aussi a-t-il fallu attendre ces dix dernières années pour que l’idée de faire appel à de vastes sources statistiques pour aider à mettre en place des systèmes de santé plus performants devienne réalité.

  • Cliquez pour accéder:  Mesurer la performance des systèmes de santé

    Un objectif commun à tous les systèmes de santé des pays de l’OCDE est d’optimiser la santé des patients et des populations de façon équitable et efficace, et de manière acceptable pour les patients, fournisseurs et administrateurs. On n’a pas trouvé de formule magique pour atteindre cet objectif par des réformes de l’organisation ou du financement des services de santé. Les améliorations semblent plutôt exiger des changements progressifs à tous les niveaux des systèmes de santé. Ce processus évolutif dépend, par ailleurs, de la mesure systématique de la performance des systèmes de santé, combinée à des processus de prise de décisions fondées sur l’expérience et les résultats...

  • Cliquez pour accéder:  Mesure et amélioration de la performance dans les systèmes de santé de l'OCDE

    Les systèmes de santé de l’OCDE connaissent des temps difficiles, qui sont dus à la conjonction d’une forte demande de services de santé et de la volonté constante, publique et privée, de limiter le taux de croissance des dépenses de santé. A cela s’ajoute le problème de la persistance des inéquités sur le plan de la santé et de l’accès aux soins…

  • Cliquez pour accéder:  Améliorer l'efficience du Service national de santé au Royaume-Uni

    Ce chapitre retrace l’évolution des indicateurs de performance dans le domaine des soins de santé en Angleterre, ainsi que leur utilisation dans la gestion du National Health Service (NHS). Au cours des dix dernières années, les mesures des activités et des coûts ont cédé la place à celles des extrants et des résultats, et l’approche du suivi de la performance est passée d’une conception étroite centrée sur l’efficience à une approche plus large fondée sur une « fiche de rendement équilibrée ». On a aussi reconnu davantage que les indicateurs de performance ne sont qu’un élément dans un système de gestion de la performance. ..

  • Cliquez pour accéder:  Pour une plus grande transparence dans un système décentralisé

    En Suède, le financement des soins de santé est assuré par les impôts que prélèvent les conseils de comté. Les services sont dispensés par des établissements administrés par ces conseils, ou, de plus en plus, par des organismes privés appartenant souvent à ces derniers. Le Comité national de la santé et de la protection sociale, qui est indépendant du ministère de la Santé, est apolitique. Il est investi d’une double mission : publier des textes normatifs jetant les bases de la médecine factuelle et fixant des règles déontologiques, et exercer une surveillance des établissements et du personnel du secteur de la santé.

  • Cliquez pour accéder:  Les performances du service de santé

    Ce chapitre a pour but d’illustrer par un exemple comment, dans le marché actuel, on peut utiliser des mesures de la performance en vue de promouvoir l’amélioration de la qualité des soins de santé. L’approche présentée s’appuie sur un modèle de consommateurs avertis qui doivent choisir entre des fournisseurs de soins de santé en concurrence, et dont les critères de sélection sont fondés sur le prix et la qualité. En présentant aux consommateurs de l’information sur la qualité, on incite les fournisseurs de soins de santé, soucieux de conserver ou d’augmenter leurs parts du marché, à améliorer leur performance. Ce chapitre se concentre sur les efforts accomplis aux États-Unis pour offrir aux consommateurs des informations sur la performance. L’étude donne un aperçu des activités de mesure des performances en cours et résume les travaux empiriques sur l’amélioration de la qualité ainsi obtenue : en bref, les efforts n’en sont qu’à leur début et n’ont pas encore donné des résultats très probants…

  • Cliquez pour accéder:  Peut-on transformer une tulipe en rose ? L'autoréglementation guidée d'un réseau de santé intégré axé sur la communauté

    Le système de santé néerlandais se caractérise par la nature hybride de son financement et de ses prestations. Il est financé via une assurance publique et privée fournie par des assureurs dotés d’un statut (semi) privé. Les soins de santé sont dispensés par des professionnels et des établissements dont le fonctionnement s’apparente largement à celui d’entités à but non lucratif, dans un cadre très réglementé, et sont financés par divers mécanismes budgétaires, de capitation et de rémunération à l’acte. Le rôle de l’État a évolué au fil des ans. Il est permis d’affirmer grosso modo que l’État-providence a été créé au cours des années 50 et 60, que les autorités ont tenté de maîtriser la hausse des coûts en réglementant la structure des soins de santé pendant les années 70 et 80, et qu’au cours de la décennie suivante, les pouvoirs publics ont surtout employé des moyens agissant à l’intérieur du système (réglementation du marché)...

  • Cliquez pour accéder:  Vers des systèmes d'information sur la santé intégrés et cohérents pour évaluer la performance

    Le Canada est un pays qui possède d’excellentes données sur la santé, mais on essaie toujours de parvenir à un système intégré et cohérent d’information sur la santé. On reconnaît de plus en plus que de tels systèmes peuvent :

    • Améliorer de façon significative la qualité des soins donnés aux patients ;

    • Permettre une gestion bien plus efficace des services de santé ;

    • Fournir d’importantes nouvelles pistes pour identifier les déterminants de la santé de la population.

    Des systèmes d’information sur la santé correctement conçus et implantés peuvent aussi grandement favoriser une évaluation efficace de la performance. Ce document offre un aperçu des concepts qui ont vu le jour au cours de la dernière décennie en ce qui concerne l’information sur la santé, décrit les principales initiatives en cours, et relie l’ensemble de ces activités à une vision de « l’infostructure de la santé » au Canada.

  • Cliquez pour accéder:  Ouvrir la boîte noire

    Quels sont les niveaux et les méthodes de financement appropriés, et le dosage optimal de services pour améliorer la performance d’un système de santé ? Les décideurs politiques, confrontés à cette question, se penchent souvent sur le cas des autres pays pour obtenir une réponse. S’ils constatent beaucoup de variations entre les pays, ils ne comprennent pas forcément comment les mettre en relation avec la performance. Le but de cette étude est de montrer comment une approche comparative des systèmes de santé par pathologie peut nous aider à mieux comprendre ce qui détermine la performance de ces systèmes...

  • Cliquez pour accéder:  Évolution de l'approche de l'Organisation mondiale de la santé en matière d'évaluation de la performance des systèmes de santé

    Les décideurs politiques s’intéressent depuis longtemps à l’amélioration de la performance des systèmes de santé. Aucun élément de ces systèmes n’a échappé aux réformes, qu’il s’agisse du financement, de la prestation des services, du pilotage du système ou du renouvellement des ressources (Maynard et Bloor, 1995 ; Collins et al., 1999). Toutefois, jusqu’à maintenant, les données montrant quels types de changements permettraient d’améliorer les systèmes de santé étaient limitées, contradictoires et peu convaincantes. C’est pourquoi l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a élaboré un vaste plan de travail dans le but d’établir des assises scientifiques plus solides et de faire en sorte que ses conseils techniques visant à améliorer les systèmes de santé tiennent compte des meilleures données possibles…

  • Cliquez pour accéder:  Évaluer l'expérience des patients

    Ce chapitre s’intéresse à la qualité des soins de santé telle que perçue par les patients. Tout d’abord, nous étudions l’appréciation des clients à l’égard des soins hospitaliers dispensés dans cinq pays : les États-Unis, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la Suède et la Suisse. Puis, une fois clairement établies l’étendue et la nature des problèmes perçus par les patients, nous présentons diverses mesures qui ont été mises à l’essai aux États-Unis et en Grande-Bretagne pour améliorer le degré de satisfaction des clients. Enfin, nous tentons de mettre en évidence les effets réels et probables de ces initiatives...

  • Cliquez pour accéder:  L'équité en matière d'utilisation des visites médicales dans les pays de l'OCDE

    Cette étude utilise les méthodes proposées par Wagstaff et Van Doorslaer (2000) pour obtenir de nouvelles comparaisons internationales, pour l’année 1996, concernant l’équité horizontale dans le domaine de l’utilisation des soins de santé pour 14 pays de l’OCDE. L’indice d’équité horizontale utilisé mesure les déviations en ce qui a trait à la distribution de l’utilisation des visites médicales selon le besoin. Les données pour les 12 pays membres de l’Union européenne proviennent de la troisième vague du Panel des ménages de la Communauté européenne, les données pour le Canada de la deuxième vague de l’Enquête nationale sur la santé de la population, et les données américaines proviennent de la première vague de la Medical Expenditure Panel Survey. Nous trouvons que dans tous les pays, les visites médicales ont tendance à être plus concentrées parmi la population désavantagée. Une fois les données standardisées afin de tenir compte des différences de besoin pour les différentes catégories de revenu, on observe une iniquité horizontale significative dans le nombre total de visites médicales pour quatre pays seulement parmi ceux couverts par cette étude : le Portugal, les États-Unis, l’Autriche et la Grèce…

  • Cliquez pour accéder:  La mesure de la qualité des soins a l'hôpital

    La question de la qualité des soins délivrés par les établissements hospitaliers est devenue un sujet central de la régulation des systèmes de soins pour plusieurs raisons : la crise de financement des services, l’émergence d’une plus grande exigence des individus à l’égard des professionnels de santé, liée entre autre à la diffusion plus massive d’informations sur les soins de santé, enfin, le développement des technologies nouvelles de traitement de l’information. L’ensemble de ces éléments a conduit à remettre en cause le monopole de la profession médicale et à revendiquer le développement de dispositifs externes de monitorage, voire de contrôle, des services rendus…

  • Cliquez pour accéder:  Évaluer la qualité des soins de longue durée en institution et à domicile

    Notre objectif est de clarifier les questions fondamentales se rapportant aux politiques de soins de longue durée (SLD), de décrire des instruments qui permettent une évaluation complète des besoins des personnes recevant des SLD en institution ou à domicile, et de montrer comment les données recueillies par l’utilisation de ces instruments peuvent servir à mesurer la qualité des soins...

  • Cliquez pour accéder:  Construction d'indicateurs composites pour l'évaluation de l'efficience des systèmes de santé

    L’efficience des systèmes de santé peut être mesurée sous divers angles, et de nombreux indicateurs de performance sont proposés à cette fin. Si un grand nombre d’entre eux rendent effectivement compte d’importants aspects du comportement des systèmes, tous n’en sont pas moins partiaux et risquent, par conséquent, de prêter à confusion. Compte tenu du vif intérêt des décideurs politiques pour l’efficience des systèmes, la question suivante se pose : l’agrégation des indicateurs peut-elle fournir une meilleure appréciation de l’efficience des systèmes que la vision partielle issue de chaque indicateur ? La présente étude vise à déterminer dans quelle mesure une certaine forme d’agrégation est possible et utile…

  • Cliquez pour accéder:  Utiliser les indicateurs de performance pour améliorer les systèmes de santé

    Le cycle de mesure et de gestion de la performance commence par l’établissement d’objectifs explicites suivis de l’adoption d’indicateurs de performance spécifiques, puis d’analyse et d’actions visant à engendrer le changement et à améliorer la performance sur divers plans comme l’équité, l’accès, l’efficacité, l’efficience et la réactivité sociale. L’application d’indicateurs de performance peut comprendre la simple obligation de rendre compte aux acteurs ou encore des initiatives en faveur du changement…

  • Cliquez pour accéder:  Savoir évaluer

    Une simple synthèse ne suffirait pas à rendre compte de l’importance de la conférence organisée par l’OCDE à Ottawa. Les propos tenus se sont inscrits dans des perspectives trop différentes et des degrés d’approfondissement trop importants pour s’accommoder de ce genre d’exercice. Ce rapport souhaite en témoigner d’une autre manière, à travers un triple constat…

  • Cliquez pour accéder:  Le point de vue des ministres des pays de l'OCDE sur la mesure de la performance des systèmes de santé

    La Conférence d’Ottawa s’est terminée par une table ronde ministérielle. Celle-ci avait pour but de discuter des succès remportés et des défis à relever sur le plan de la mesure de la performance des systèmes de santé. On souhaitait aussi traiter de l’incidence de ces mesures sur l’élaboration des politiques. Le Secrétaire général de l’OCDE, Donald Johnston, a invité les ministres de la Santé des pays Membres à partager leurs idées sur trois questions :

    • Dans quelle mesure le compte rendu des performances peut-il devenir un instrument important de la politique et de la gestion de la santé ?

    • Quels sont les avantages et les risques potentiels de la diffusion de rapports publics sur la performance ?

    • Les pays peuvent-ils améliorer la performance de leurs systèmes de santé en partageant de l’information et, dans l’affirmative, comment devrait-ils procéder ?

    Les allocutions d’ouverture de chaque ministre ont été suivies d’une période de « questions et réponses » avec les participants à la conférence

  • Ajouter à ma sélection