Revue de l'OCDE sur la gestion budgétaire

Publication arrêtée

Frequency :
Trimestriel
ISSN :
1684-3525 (en ligne)
ISSN :
1608-7151 (imprimé)
DOI :
10.1787/16843525
Cacher / Voir l'abstract
La Revue de l’OCDE sur la gestion budgétaire livre des enseignements sur les dispositions institutionnelles, les mécanismes et les instruments d’avant-garde qui permettent une affectation et une gestion efficaces des ressources dans le secteur public. Publiée quatre fois par an entre 2001 et 2004, la Revue est le produit phare qui diffuse les travaux du Groupe de travail des Hauts responsables du budget de l'OCDE. A partir de 2005, la Revue n'est plus publiée en français. La version anglaise est maintenant publiée dans le "OECD Journal" trois fois par an.
Egalement disponible en: Anglais
 
 
 

Volume 1, Numéro 1 You do not have access to this content

Date de publication :
12 avr 2001
DOI :
10.1787/budget-v1-1-fr
Egalement disponible en: Anglais

Cacher / Cacher / Voir les résumés Articles

Sélectionner Sélectionner Date TitreCliquez pour accéder
  12 avr 2001 Cliquez pour accéder: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4201012ec003.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/governance/l-evolution-du-role-des-services-centraux-du-budget_budget-v1-art3-fr
  • LIRE
L'évolution du rôle des services centraux du budget
Allen Schick
La mission traditionnelle des services centraux du budget est incompatible avec les réformes de la gestion qui touchent plusieurs pays Membres de l’OCDE. Ces réformes partent du principe que les gestionnaires doivent pouvoir gérer sans ingérence excessive. Dans la logique des réformes, les gestionnaires ne peuvent être tenus pour responsables des performances de leurs services que s’ils peuvent disposer à leur guise des ressources administratives, notamment financières, prévues au budget. Dans les pays où souffle l’esprit de réforme, on s’accorde à reconnaître qu’il ne sert à rien de faire les choses à moitié, que les gestionnaires sont libres d’agir ou ne le sont pas. Il ne s’agit pas d’assouplir telle ou telle restriction, mais de transformer le fonctionnement des institutions publiques et l’attitude de ceux qui y travaillent. L’élaboration du budget est l’un des domaines où les rouages de l’administration sont en mutation.
  12 avr 2001 Cliquez pour accéder: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4201012ec004.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/governance/la-procedure-budgetaire-en-suede_budget-v1-art4-fr
  • LIRE
La procédure budgétaire en Suède
Jón R. Blöndal
Alors qu’elle bénéficiait des plus forts excédents budgétaires de tous les pays Membres de l’OCDE à la fin des années 80, la Suède a enregistré ensuite les déficits budgétaires les plus élevés de tous les pays Membres de l’OCDE. Ces énormes déficits se sont accompagnés d’une hausse massive de la dette publique. En cinq ans à peine, le niveau de la dette brute s’est accru de moitié. Cependant, vers la fin des années 90, l’équilibre budgétaire a été rétabli et maintenant elle bénéficie de nouveau d’excédents importants.
  12 avr 2001 Cliquez pour accéder: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4201012ec005.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/governance/les-systemes-de-cheques-service-et-leur-role-dans-la-prestation-de-services-publics_budget-v1-art5-fr
  • LIRE
Les systèmes de chèques-service et leur rôle dans la prestation de services publics
Martin Cave
Cette étude porte sur un certain nombre de problèmes conceptuels et pratiques liés à l’utilisation des chèques-service dans la fourniture de services collectifs. La section 1 propose une définition des chèques-service et examine la place qu’occupe la formule des chèques-service dans l’éventail des mécanismes susceptibles d’assurer la production et la distribution de services collectifs, ce qui conduit à analyser les objectifs auxquels pourrait servir la distribution de chèques-service. La section 2 présente une classification des contextes où les chèques-service pourraient être mis en oeuvre et des systèmes de chèques-service. Elle permet de procéder à un premier croisement entre d’une part des combinaisons d’objectifs publics et de caractéristiques d’un service collectif déterminé, et d’autre part diverses formes de distribution de chèques-service. La section 3 présente à titre d’illustration un tableau de l’utilisation des chèques-service dans la fourniture de services collectifs. Un grand nombre d’exemples commentés ressortent du domaine de l’éducation, domaine où les chèques-service ont été particulièrement débattus ou mis en oeuvre, mais on a fait référence, lorsqu’ils existaient, à d’autres cas de services collectifs. Ajoutons que je m’appuie à titre principal sur les expériences du Royaume-Uni et des États-Unis, puisqu’elles ont été particulièrement bien analysées dans les documents dont je disposais. Les conclusions figurent dans la section 4.
  12 avr 2001 Cliquez pour accéder: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4201012ec006.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/governance/plus-grande-autonomie-des-institutions-budgetaires_budget-v1-art6-fr
  • LIRE
Plus grande autonomie des institutions budgétaires
Nicholas Gruen
Cette étude vise à donner un aperçu des soubassements intellectuels d’une proposition figurant dans une note de discussion récemment rendue publique par le Business Council of Australia (BCA). Le BCA, qui est la principale organisation patronale d’Australie, compte parmi ses adhérents les présidents des grandes entreprises australiennes. La note du BCA s’intitulait Avoiding boom/bust : Macroeconomic reform for a globalised economy (1999). Une part importante y était consacrée à l’idée de « reconfiguration » de la politique budgétaire.
  12 avr 2001 Cliquez pour accéder: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4201012ec007.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/governance/le-regime-de-retraite-chilien_budget-v1-art7-fr
  • LIRE
Le régime de retraite chilien
Joaquin Vial Ruiz-Tagle, Francisca Castro
L’introduction au Chili, au début des années 80, d’un régime de retraite privé reposant sur des comptes d’épargne retraite individuels, a attiré l’attention du monde entier. Cette réforme – ainsi que d’autres changements structurels favorisant les mécanismes du marché – et la nette amélioration des résultats de l’économie chilienne ont conduit de nombreux observateurs à conclure qu’il existait un lien direct entre tous ces facteurs, compte tenu notamment de l’augmentation de l’épargne intérieure des ménages générée par ce nouveau régime de retraite.
Ajouter à ma sélection