Lignes directrices de l'OCDE pour les essais de produits chimiques, Section 3

Devenir et comportement dans l'environnement

Français
ISSN : 
2074-5834 (en ligne)
http://dx.doi.org/10.1787/20745834
Cacher / Voir l'abstract

Les lignes directrices de l’OCDE pour les essais de produits chimiques est une collection d’environ 150 des plus pertinents tests reconnus à l’échelle internationale et méthodes d’essai utilisées par les gouvernements, l’industrie et des laboratoires indépendants afin d’identifier et de définir les dangers potentiels des nouvelles substances chimiques, préparations chimiques et mélanges chimiques.
Cette batterie d’outils est particulièrement utile pour les professionnels dans les tests réglementaires de sécurité et les produits chimiques et produits chimiques de notification et d’enregistrement des produits chimiques. Ils peuvent également être utilisés pour la sélection et le classement des produits chimiques au cours du développement de nouveaux produits chimiques et de produits et de recherche en toxicologie. Ce groupe d’essais est consacré au devenir et au comportement dans l’environnement. En 2017, la section 3 “Dégradation et Accumulation”  a été renommée “Devenir et comportement dans l’environnement » afin de mieux prendre en compte les Lignes directrices mesurant des effets tels que la dispersion, l’agrégation.

Egalement disponible en Anglais
 
Essai n° 301: Biodégradabilité facile

Essai n° 301: Biodégradabilité facile You or your institution have access to this content

Français
Cliquez pour accéder: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/9730102e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/environment/essai-n-301-biodegradabilite-facile_9789264070356-fr
  • LIRE
Auteur(s):
OCDE
26 jui 2013
Pages :
63
ISBN :
9789264070356 (PDF)
http://dx.doi.org/10.1787/9789264070356-fr

Cacher / Voir l'abstract

Cette Ligne directrice décrit six méthodes qui permettent le classement des produits chimiques en fonction de leur biodégradabilité facile en milieu aqueux aérobie. Les méthodes sont l’Essai de disparition du COD, l’Essai de dégagement de CO2 (Essai de Sturm modifié), l’Essai MITI modifié (I) (Ministry of International Trade and Industry, Japon), l’Essai en flacon fermé, l’Essai de « screening » modifié de l'OCDE et l’Essai de respirométrie manométrique.

Une solution ou une suspension de la substance d'essai dans un milieu minéral, bien déterminée/décrite, est ensemencée et incubée en aérobie dans l'obscurité ou dans la lumière diffuse. La réalisation en parallèle de témoins avec l'inoculum, mais sans substance d'essai, permet de déterminer l'activité endogène de l'inoculum. Un essai avec un composé de référence (aniline, acétate de sodium ou benzoate de sodium) est réalisé en parallèle pour contrôler la procédure. Normalement, l'essai dure 28 jours. Au moins deux flacons ou récipients contenant la substance d'essai plus l'inoculum, et au moins deux flacons ou récipients contenant l’inoculum seulement doivent être employés ; des récipients uniques suffisent pour le composé de référence. Généralement la dégradation est suivie de la détermination des paramètres tels que le COD, la production de CO2 et la consommation d'oxygène. Les niveaux de passage pour la biodégradabilité facile sont une diminution de 70% du COD et dans le cas des méthodes respirométriques une consommation de 60% de la DThO ou une production de 60% de CO2. Ces valeurs limites doivent être atteintes dans un intervalle de 10 jours au cours de la période des 28 jours de l'essai.

Note. La méthode F de l'essai 301 a été corrigée ; cette modification ne concerne que la version française.

Egalement disponible en Anglais
loader image
 
Visit the OECD web site