Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2004 Numéro 1
Cacher / Voir l'abstract

Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2004 Numéro 1

Évaluation par l’OCDE en juin 2004 des évolutions et perspectives économiques. Outre les analyses économiques et données statistiques habituelles, ce numéro présente des articles examinant le rôle des structures des marchés du logement et des marchés hypothécaires dans les différents degrés de résistance aux chocs manifestés par les économies de l’OCDE, les mécanismes par le biais desquels le déficit extérieur des États-unis pourrait être réduit, les distorsions des mesures traditionnelles de l’orientation budgétaire imputables aux fortes fluctuations des marchés boursiers et aux mesures exceptionnelles et la mesure dans laquelle la réforme structurelle pourrait renforcer la convergence des revenus dans les pays d’Europe centrale.
Cliquez pour accéder: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1204752e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2004-numero-1_eco_outlook-v2004-1-fr
  • LIRE
Date de publication :
11 mai 2004
DOI :
10.1787/eco_outlook-v2004-1-fr
 
Chapitre
 

Pologne You do not have access to this content

Cliquez pour accéder: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1204752ec028.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2004-numero-1/pologne_eco_outlook-v2004-1-28-fr
  • LIRE
Auteur(s):
OCDE
Pages :
128–130
DOI :
10.1787/eco_outlook-v2004-1-28-fr

Cacher / Voir l'abstract

Le PIB s’est accru de 3.7 pour cent en 2003, grâce à la forte croissance des exportations qui a suivi la dépréciation du zloty. La reprise prévue de l’investissement sous l’effet de l’amélioration de la rentabilité des entreprises et de l’entrée dans l’Union européenne devrait permettre à la croissance d’atteindre près de 4½ pour cent en 2004 comme en 2005. Avec le redressement de l’emploi, le chômage commencerait à diminuer vers la fin de 2004, alors que l’écart de production, toujours important, devrait contenir les pressions inflationnistes. Compte tenu du net relâchement de la politique budgétaire en 2004 et de l'accumulation rapide de la dette publique, la réforme prévue des dépenses publiques doit être mise en œuvre, voire renforcée, pour préserver la viabilité budgétaire à moyen terme. Le resserrement de la politique budgétaire pourrait aussi contribuer à réduire les tensions inflationnistes, ouvrant ainsi la voie à une nouvelle réduction des taux d’intérêt...

Egalement disponible en: Anglais