Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2003 Numéro 1
Cacher / Voir l'abstract

Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2003 Numéro 1

Deux fois par an, les Perspectives économiques de l’OCDE analysent les grandes tendances qui marqueront les deux prochaines années. Cette édition couvre les perspectives jusqu’à la fin de 2004 et examine les politiques économiques nécessaires pour promouvoir une croissance forte et durable dans les pays membres. Les évolutions dans certaines grandes économies non membres de l’OCDE sont également étudiées.

Au-delà des thèmes traités régulièrement, on trouvera également dans cette édition cinq chapitres consacrés aux questions suivantes: le secteur télécommunications, les principales sources de divergence dans les tendances de croissance des grandes économies, comment les politiques structurelles influencent les performances du marché du travail et du marché des produits,  les caractéristiques et les tendances récentes des investissements directs étrangers, l’impact de réformes supplémentaires en matière de commerce extérieur et de réglementation sur les investissements directs étrangers et l’intégration économique au sein des pays de l’OCDE.

Cliquez pour accéder: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1203732e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2003-numero-1_eco_outlook-v2003-1-fr
  • LIRE
Date de publication :
19 juin 2003
DOI :
10.1787/eco_outlook-v2003-1-fr
 
Chapitre
 

Turquie You do not have access to this content

Cliquez pour accéder: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1203732ec033.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2003-numero-1/turquie_eco_outlook-v2003-1-33-fr
  • LIRE
Auteur(s):
OCDE
Pages :
139–141
DOI :
10.1787/eco_outlook-v2003-1-33-fr

Cacher / Voir l'abstract

Après la profonde récession de 2001, l’économie a connu une croissance proche de 8 pour cent en 2002, le taux d’inflation en fin d’année tombant à un peu moins de 30 pour cent, nettement en retrait sur l’objectif de 35 pour cent. Une croissance plus lente est prévue pour 2003, principalement en raison de la réticence persistante des banques locales à accorder des prêts, de la hausse des taux d’intérêt réels, et de la guerre en Irak. L’inflation devrait s’accélérer au premier semestre de 2003 en raison de la récente dépréciation de la monnaie, des effets retardés d’un prix du pétrole élevé et des hausses saisonnières des produits agricoles, avant de se rapprocher de l’objectif de 20 pour cent d’ici la fin de l’année, mais probablement sans l’atteindre.

La mise en place d’un gouvernement de parti unique disposant d’une confortable majorité après les élections générales de novembre 2002 a été au départ saluée par les marchés financiers. Néanmoins, un grave dérapage budgétaire a suscité des inquiétudes. Le respect des objectifs de dépenses et la mise en œuvre régulière des réformes structurelles dans le secteur bancaire et ailleurs sont essentiels pour poursuivre la décrue de l’inflation et créer les conditions d’une reprise durable.

Egalement disponible en: Anglais