Perspectives économiques de l'OCDE

Frequency :
Semestriel
ISSN :
1684-3436 (en ligne)
ISSN :
0304-3274 (imprimé)
DOI :
10.1787/16843436
Cacher / Voir l'abstract

Les Perspectives économiques de l’OCDE, publication semestrielle, présente une analyse des grandes tendances économiques qui marqueront les deux années à venir. Préparées par le Département des affaires économiques de l’OCDE, les Perspectives économiques présentent un ensemble cohérent de projections concernant la production, l’emploi, les prix et les balances courantes, après avoir examiné chaque pays membre et l’effet induit des évolutions internationales sur ces pays. Tous les pays membres sont examinés ainsi que certains pays non membres.
Chaque numéro comporte une évaluation générale, des chapitres résumant les nouvelles tendances et fournissant des projections par pays, plusieurs chapitres sur des thèmes d’intérêt général et, enfin une analyse statistique très détaillée. Les abonnés de la version imprimée ont aussi accès à l’édition en ligne, publiée sur Internet six à huit semaines avant la sortie de la version papier.

Egalement disponible en: Anglais, Allemand
 
Perspectives économiques de l'OCDE, Rapport intermédiaire mars 2009

Perspectives économiques de l'OCDE, Rapport intermédiaire mars 2009 You do not have access to this content

Cliquez pour accéder: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1208052e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-rapport-intermediaire-mars-2009_eco_outlook-v2008-sup2-fr
  • LIRE
Auteur(s):
OCDE
Date de publication :
31 mars 2009
Pages :
150
ISBN :
9789264061361 (PDF)
DOI :
10.1787/eco_outlook-v2008-sup2-fr

Cacher / Voir l'abstract

Ces Perspectives économiques de l’OCDE intermédiaires analysent la crise actuelle et examinent les politiques économiques nécessaires pour assurer une reprise soutenue dans les pays membres. Elles couvrent la période allant jusqu’à la fin de 2010 et concernent aussi bien les pays membres de l’OCDE que les grandes économies non membres. Un chapitre spécial est plus particulièrement consacré à la politique budgétaire ; intitulé Efficacité et ampleur de la relance budgétaire, il répond aux deux questions suivantes : Comment les pays de l’OCDE ont modifié l’orientation de la politique budgétaire face à la crise et  quelles sont les possibilités de mesures supplémentaires de relance budgétaire dans les pays de l’OCDE pour amortir la récession et appuyer la reprise.
Egalement disponible en: Anglais, Allemand

Ouvrir / Fermer Cacher / Voir les résumés Table des matières

  • Sélectionner Cliquez pour accéder
  • Cliquez pour accéder: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1208052ec002.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-rapport-intermediaire-mars-2009/editorial_eco_outlook-v2008-sup2-2-fr
    • LIRE
    Récession mondiale
    L’économie mondiale est en proie à sa récession la plus profonde et la plus synchronisée depuis des décennies. Cette récession, due à la crise financière, est aggravée par l’effondrement des échanges. Les tensions financières et la faiblesse de la confiance pèsent sur la production et l’emploi dans les pays de l’OCDE et les pays non membres. À leur tour, la contraction de l’activité et la baisse des revenus dégradent les bilans bancaires, ce qui amplifie la récession.
  • Cliquez pour accéder: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1208052ec003.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-rapport-intermediaire-mars-2009/evaluation-generale-de-la-situation-macroeconomique_eco_outlook-v2008-sup2-3-fr
    • LIRE
    Évaluation générale de la situation macroéconomique
    L’économie de la zone OCDE est actuellement en proie à la récession la plus profonde et la plus généralisée qu’elle ait connue depuis plus de 50 ans (tableau 1.1). La production a diminué dans presque tous les pays de l’OCDE au cours des six derniers mois et, comme l’activité accuse un vif ralentissement dans les pays non membres, la croissance mondiale est devenue négative. Le resserrement des conditions financières et une perte de confiance généralisée continueront de peser sur l’activité cette année...
  • Ajouter à ma sélection
  • Ouvrir / Fermer Cacher / Voir les résumés Évolutions dans les pays membres de l'OCDE

    • Sélectionner Cliquez pour accéder
    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1208052ec004.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-rapport-intermediaire-mars-2009/etats-unis_eco_outlook-v2008-sup2-4-fr
      • LIRE
      États-Unis
      La crise financière a déclenché une profonde récession, qui devrait s’accentuer en 2009. À la faveur d’une ample relance budgétaire et monétaire, la croissance est susceptible de repartir au début de 2010, mais le rythme de la reprise sera freiné par des effets de richesse négatifs substantiels et par le resserrement du crédit qui persiste, tout en se modérant. La possibilité d’une déflation ne saurait être écartée. 
    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1208052ec005.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-rapport-intermediaire-mars-2009/japon_eco_outlook-v2008-sup2-5-fr
      • LIRE
      Japon
      La récession actuelle sera sans doute la plus grave de l’après-guerre au Japon. Suite à la crise financière mondiale, les exportations et l’investissement des entreprises ont chuté, tandis que le yen s’est nettement apprécié et que les prix des actions ont baissé de moitié. La production devrait reculer d’environ 6½ pour cent en 2009, aggravant le chômage et entraînant de nouveau le Japon dans la déflation. Une reprise de la demande intérieure à partir de la mi-2010 devrait ramener la croissance de la production en territoire positif, quoique à un taux très inférieur à son niveau potentiel.
    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1208052ec006.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-rapport-intermediaire-mars-2009/zone-euro_eco_outlook-v2008-sup2-6-fr
      • LIRE
      Zone euro
      La zone euro est entrée dans une profonde récession, engendrée par des conditions financières très restrictives, une baisse des prix des actifs, une forte contraction de la demande extérieure et une montée de l’incertitude. L’activité devrait faiblir tout au long de 2009 et ne se redresser que lentement en 2010, sur fond de dissipation progressive des tensions observées sur les marchés de capitaux. La montée du chômage et le creusement de l’écart de production négatif atténueront les tensions inflationnistes pendant toute la période considérée, et l’inflation sous-jacente devrait descendre au voisinage de zéro en 2010. 
    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1208052ec007.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-rapport-intermediaire-mars-2009/allemagne_eco_outlook-v2008-sup2-7-fr
      • LIRE
      Allemagne
      La chute de l’activité économique s’est nettement accélérée, l’effondrement du commerce mondial pesant de manière particulièrement forte sur la croissance en Allemagne. En 2009, le PIB pourrait reculer d’environ 5 % en volume avant d’amorcer un lent redressement en 2010. Une hausse marquée du chômage est attendue en 2009 et en 2010, tandis que l’inflation sera faible et ira en diminuant tout au long de la période considérée. 
    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1208052ec008.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-rapport-intermediaire-mars-2009/france_eco_outlook-v2008-sup2-8-fr
      • LIRE
      France
      Le PIB réel est attendu en baisse de plus de 3 % en 2009, avec un ralentissement progressif du rythme de la contraction sur toute l’année. L’amélioration des conditions du crédit et les dispositifs de relance mis en place en France et à l’étranger contribueront à une reprise en 2010, même si l’activité restera inférieure à la normale et fragile en raison de la faiblesse des bilans dans le secteur privé. L’inflation pourrait tomber à un niveau proche de zéro d’ici à la fin de 2010. 
    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1208052ec009.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-rapport-intermediaire-mars-2009/italie_eco_outlook-v2008-sup2-9-fr
      • LIRE
      Italie
      La récession devrait s’aggraver en 2009, l’investissement se ralentissant nettement, les marchés à l’exportation se contractant et l’incertitude freinant les dépenses de consommation. Avec son économie ouverte et la composition actuelle de ses exportations, l’Italie subit de plein fouet la récession qui sévit dans les autres pays. La reprise devrait être lente et le chômage augmentera fortement cette année et durant une bonne partie de 2010. L’inflation tombera à un niveau proche de zéro vers la fin de l’an prochain. Le déficit budgétaire se creusera rapidement, s’approchant de 5 % du PIB cette année et de 6 % en 2010. 
    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1208052ec010.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-rapport-intermediaire-mars-2009/royaume-uni_eco_outlook-v2008-sup2-10-fr
      • LIRE
      Royaume-Uni
      La situation économique va continuer de se dégrader, avec un recul attendu de la production de 3.7 % en 2009. Les prix des actions et de l’immobilier se sont effondrés, contribuant à l’érosion des bilans dans le secteur financier et restreignant l’offre de crédit, d’où une limitation des dépenses des ménages et des entreprises. Le gouvernement a introduit toute une série de mesures pour pallier le secteur financier, plus récemment en accordant une protection plus importante des actifs afin de répondre aux problèmes de la valeur des actifs dans le bilan des banques. La politique monétaire s’est assouplie de façon spectaculaire et le besoin de financement du gouvernement devrait s'accroître très fortement, reflétant une détérioration structurelle, le fonctionnement des stabilisateurs automatiques et une relance budgétaire discrétionnaire de 1.4% du PIB, dont une grande partie a été mise en place rapidement. Ces interventions, ainsi qu'un taux de change plus faible et une légère amélioration de la conjoncture extérieure devraient étayer une faible reprise en 2010. Le taux de chômage pourrait dépasser 10 %, tandis que l’inflation va sans doute rester en-deçà de l’objectif de 2 % pendant une période prolongée. 
    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1208052ec011.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-rapport-intermediaire-mars-2009/canada_eco_outlook-v2008-sup2-11-fr
      • LIRE
      Canada
      Le ralentissement économique qui s’est amorcé fin 2007 par le biais d’un ralentissement des exportations s’est mué en une véritable récession au quatrième trimestre 2008, la faiblesse de l’activité s’étant étendue et accentuée dans tous les secteurs. La production, l’emploi et l’inflation sont tous en forte baisse. Le marasme devrait s’accentuer et les pressions désinflationnistes persister tout au long de la période couverte par les prévisions. 
    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1208052ec012.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-rapport-intermediaire-mars-2009/bresil_eco_outlook-v2008-sup2-12-fr
      • LIRE
      Brésil
      Le PIB devrait se contracter légèrement en 2009. L’activité a perdu beaucoup de son élan au cours du dernier trimestre de 2008, tirée vers le bas par la chute de la production industrielle, mais il semblerait qu’après avoir touché le fond, elle donne actuellement des signes de redémarrage. L’assouplissement en cours de l’action publique, ajouté à l’amélioration probable des conditions de crédit pendant l’année, devrait étayer la reprise d’ici la fin de l’année et au début de 2010. 
    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1208052ec013.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-rapport-intermediaire-mars-2009/chine_eco_outlook-v2008-sup2-13-fr
      • LIRE
      Chine

      La croissance a fortement ralenti en Chine, principalement sous l’effet de la contraction brutale des échanges mondiaux. Grâce à de vigoureuses mesures de relance par voie monétaire et budgétaire, l’activité devrait repartir à la hausse en 2009 et en 2010, même si la croissance pourrait rester en deçà de son potentiel. A cette occasion, un certain rééquilibrage en faveur de la demande intérieure devrait se produire. Les prix vont sans doute continuer à baisser au fur et à mesure de l’élargissement des marges de capacités non utilisées.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1208052ec014.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-rapport-intermediaire-mars-2009/inde_eco_outlook-v2008-sup2-14-fr
      • LIRE
      Inde
      La longue période de croissance économique qu’a connue l’Inde est aujourd’hui achevée, comme en témoigne le fait que la progression du PIB était bien inférieure à son potentiel à la fin de 2008. Après une augmentation marquée des dépenses publiques en 2008, le gouvernement vient d’adopter quelques mesures budgétaires de portée limitée. En 2009, la poursuite de la hausse de la demande intérieure sera probablement annulée par la chute des exportations. Grâce à la reprise progressive de l’économie mondiale, la croissance devrait toutefois repartir en 2010.
    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1208052ec015.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-rapport-intermediaire-mars-2009/federation-de-russie_eco_outlook-v2008-sup2-15-fr
      • LIRE
      Fédération de Russie
      La diminution brutale des prix du pétrole a des effets néfastes, directs et indirects, sur la demande intérieure. La croissance du PIB est négative depuis l’été 2008 et ne devrait repartir que faiblement. Malgré une certaine répercussion de la dépréciation du taux de change, l’inflation devrait diminuer en 2009-2010. Le budget, qui affichait de larges excédents, va enregistrer des déficits encore plus larges, tandis que l’impact de la baisse des prix des matières premières sur les exportations sera partiellement compensé par le fléchissement des importations, permettant à la balance courante de rester encore excédentaire. 
    • Ajouter à ma sélection
  • Sélectionner Cliquez pour accéder
  • Cliquez pour accéder: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1208052ec016.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-rapport-intermediaire-mars-2009/efficacite-et-ampleur-de-la-relance-budgetaire_eco_outlook-v2008-sup2-16-fr
    • LIRE
    Éfficacité et ampleur de la relance budgétaire
    La relance budgétaire discrétionnaire joue un rôle important dans la réponse des pays de l’OCDE en termes de politique économique pour stimuler la demande face à la crise financière. Cela s’explique par la gravité de la récession, tant en ce qui concerne son ampleur que sa durée, à laquelle s’ajoutent les limites de la politique monétaire, à la fois parce que les possibilités de réduire encore les taux d’intérêt sont de plus en plus limitées dans beaucoup de pays de l’OCDE, mais surtout parce que les canaux de transmission monétaire sont sans doute endommagés.
  • Ajouter à ma sélection