Perspectives économiques de l'OCDE, Rapport intermédiaire mars 2009
Cacher / Voir l'abstract

Perspectives économiques de l'OCDE, Rapport intermédiaire mars 2009

Ces Perspectives économiques de l’OCDE intermédiaires analysent la crise actuelle et examinent les politiques économiques nécessaires pour assurer une reprise soutenue dans les pays membres. Elles couvrent la période allant jusqu’à la fin de 2010 et concernent aussi bien les pays membres de l’OCDE que les grandes économies non membres. Un chapitre spécial est plus particulièrement consacré à la politique budgétaire ; intitulé Efficacité et ampleur de la relance budgétaire, il répond aux deux questions suivantes : Comment les pays de l’OCDE ont modifié l’orientation de la politique budgétaire face à la crise et  quelles sont les possibilités de mesures supplémentaires de relance budgétaire dans les pays de l’OCDE pour amortir la récession et appuyer la reprise.
Cliquez pour accéder: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1208052e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-rapport-intermediaire-mars-2009_eco_outlook-v2008-sup2-fr
  • LIRE
Date de publication :
31 mars 2009
DOI :
10.1787/eco_outlook-v2008-sup2-fr
 
Chapitre
 

Évaluation générale de la situation macroéconomique You do not have access to this content

Cliquez pour accéder: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1208052ec003.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-rapport-intermediaire-mars-2009/evaluation-generale-de-la-situation-macroeconomique_eco_outlook-v2008-sup2-3-fr
  • LIRE
Auteur(s):
OCDE
Pages :
9–68
DOI :
10.1787/eco_outlook-v2008-sup2-3-fr

Cacher / Voir l'abstract

L’économie de la zone OCDE est actuellement en proie à la récession la plus profonde et la plus généralisée qu’elle ait connue depuis plus de 50 ans (tableau 1.1). La production a diminué dans presque tous les pays de l’OCDE au cours des six derniers mois et, comme l’activité accuse un vif ralentissement dans les pays non membres, la croissance mondiale est devenue négative. Le resserrement des conditions financières et une perte de confiance généralisée continueront de peser sur l’activité cette année...
Egalement disponible en: Anglais