Études économiques de l'OCDE : Luxembourg

Frequency :
Tous les 18 mois
ISSN :
1999-0790 (en ligne)
ISSN :
1995-3739 (imprimé)
DOI :
10.1787/19990790
Cacher / Voir l'abstract

Études économiques consacrées périodiquement par l'OCDE à l’économie du Luxembourg. Chaque étude analyse les grands enjeux auxquels le pays fait face. Elle examine les perspectives à court terme et présente des recommandations détaillées à l’intention des décideurs politiques. Des chapitres thématiques analysent des enjeux spécifiques. Les tableaux et graphiques contiennent un large éventail de données statistiques.

Egalement disponible en: Anglais
 
Études économiques de l'OCDE : Luxembourg 2015

Dernière édition

Études économiques de l'OCDE : Luxembourg 2015 You do not have access to this content

Cliquez pour accéder: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1015112e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-luxembourg-2015_eco_surveys-lux-2015-fr
  • LIRE
Auteur(s):
OCDE
Date de publication :
27 mars 2015
Pages :
128
ISBN :
9789264230699 (PDF) ; 9789264230682 (imprimé)
DOI :
10.1787/eco_surveys-lux-2015-fr

Cacher / Voir l'abstract

L'Étude économique de l'OCDE pour le Luxembourg 2015 examine les récents développements économiques, politiques, et les perspectives et jette un regard plus détaillé sur le secteur financier et la diversification de l'économie.

Ouvrir / Fermer Cacher / Voir les résumés Table des matières

  • Sélectionner Cliquez pour accéder
  • Cliquez pour accéder: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1015112ec001.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-luxembourg-2015/statistiques-de-base-de-luxembourg_eco_surveys-lux-2015-1-fr
    • LIRE
    Statistiques de base de Luxembourg

    Cette Étude est publiée sous la responsabilité du Comité d’examen des situations économiques et des problèmes de développement (EDR), qui est chargé de l’examen de la situation des pays.La situation économique et les politiques de Luxembourg ont été évaluées par le Comité le 9 Février 2015. Le projet de rapport a ensuite été révisé à la lumière de la discussion et finalement approuvé par le Comité plénier le 26 Février 2015.Le projet de rapport du Secrétariat a été établi pour le Comité par Eckhard Wurzel et Jan Strasky sous la direction de Piritta Sorsa. Damien Azzopardi et Guillaume Bousquet ont apporté une aide à la recherche et le travail du support administrative a été fait par Anthony Bolton et Mikel Inarritu. Divers contributions à l’étude ont été apportés par Arnaud Daymard et Giuseppe MaggioL’Étude précédente du Luxembourg a été publiée en Décembre 2012.

  • Cliquez pour accéder: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1015112ec002.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-luxembourg-2015/abreviations-et-acronymes_eco_surveys-lux-2015-2-fr
    • LIRE
    Abréviations et acronymes
  • Cliquez pour accéder: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1015112ec003.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-luxembourg-2015/resume_eco_surveys-lux-2015-3-fr
    • LIRE
    Résumé
  • Cliquez pour accéder: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1015112ec004.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-luxembourg-2015/evaluation-et-recommandations_eco_surveys-lux-2015-4-fr
    • LIRE
    Évaluation et recommandations
  • Cliquez pour accéder: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1015112ec005.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-luxembourg-2015/suites-donnees-aux-recommandations-anterieures-de-l-ocde_eco_surveys-lux-2015-5-fr
    • LIRE
    Suites données aux recommandations antérieures de l'OCDE

    La présente annexe passe en revue les recommandations formulées dans les Études précédentes concernant les domaines suivants : finances publiques, subventions, système fiscal, éducation, marché du travail, marchés de produits et de services (entreprises publiques comprises), réformes financières et infrastructures. Chaque recommandation est suivie d’une note consacrée aux mesures prises depuis l’Étude de 2012. Les recommandations qui sont nouvelles dans la présente Étude figurent au chapitre correspondant.

  • Ajouter à ma sélection
  • Ouvrir / Fermer Cacher / Voir les résumés Chapitres thématiques

    • Sélectionner Cliquez pour accéder
    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1015112ec006.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-luxembourg-2015/nouveaux-defis-ameliorer-les-performances-et-la-resilience-du-secteur-financier_eco_surveys-lux-2015-6-fr
      • LIRE
      Nouveaux défis – améliorer les performances et la résilience du secteur financier

      Pendant les vingt-cinq dernières années, le secteur financier luxembourgeois est devenu une plateforme internationale de premier plan pour la gestion d’actifs et les fonds de placement, ce qui a grandement contribué à la croissance. La diversification dans de nouveaux domaines de la gestion d’actifs financiers se poursuit. Toutefois, l’évolution de la réglementation des marchés financiers en Europe, les obligations accrues de transparence internationale en matière bancaire et l’intensification de la concurrence constituent des défis. En outre, le secteur financier a atteint une dimension telle que sa contribution à la croissance globale de l’économie risque de s’amenuiser.Le maintien d’un cadre sain conditionne la poursuite de la diversification du secteur financier, à partir de l’avantage comparatif actuel du Luxembourg et de la confiance des investisseurs en sa stabilité économique. Les régulateurs doivent veiller à ce que les intermédiaires financiers aient des ratios de fonds propres élevés pour qu’ils puissent faire face à l’éventualité de chocs d’origine étrangère et aux risques liés au secteur immobilier national. L’évaluation des risques systémiques doit prendre en compte les divers liens qui existent entre les banques et les autres acteurs des marchés financiers, notamment les fonds de placement. La plupart des banques opérant au Luxembourg étant liées à des groupes étrangers, il incombe aux autorités de chercher à établir des procédures claires pour organiser la résolution (transfrontalière) de grandes banques en période de crise. En outre, l’application des dernières mesures d’amélioration de la transparence fiscale auxquelles le Luxembourg s’est engagé peut inciter les banques à affiner encore leurs modèles économiques, ce qui favorisera à moyen terme le secteur financier luxembourgeois.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1015112ec007.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-luxembourg-2015/encourager-l-emergence-de-secteurs-d-activite-innovants_eco_surveys-lux-2015-7-fr
      • LIRE
      Encourager l'émergence de secteurs d'activité innovants

      Développer l’activité dans des domaines autres que la finance permettrait de soutenir la croissance et de faire face à la baisse de la production potentielle et de la croissance tendancielle de la productivité que connaît l’économie luxembourgeoise. Étant donné les coûts de main-d’œuvre relativement élevés, les avantages comparatifs futurs du Luxembourg vont vraisemblablement reposer sur des activités à plus haute valeur ajoutée et à plus forte intensité de main-d’œuvre qualifiée. Par conséquent, la progression du niveau de vie du Luxembourg, déjà élevé, exige le renforcement du potentiel de croissance de l’économie à travers une diversification plus poussée dans des secteurs d’activité à forte valeur ajoutée.Investir plus massivement dans le capital intellectuel et dans la capacité d’innovation des entreprises peut aider le Luxembourg à maintenir et à renforcer des avantages comparatifs dans des activités à forte valeur ajoutée. Le gouvernement s’emploie à promouvoir la mise en place de pôles d’entreprises en favorisant la constitution de réseaux, en investissant dans les infrastructures et en aidant financièrement la recherche-développement. Pour améliorer l’efficacité de la politique publique, il faudrait accorder une priorité élevée à la réalisation d’évaluations axées sur les résultats, afin de s’assurer que les investissements dans les infrastructures, qui sont coûteux, produisent des résultats satisfaisants. Il faut aussi s’employer davantage à générer des synergies par le biais d’initiatives transfrontalières, en particulier en matière de recherche. L’expérience d’autres pays fait ressortir l’importance que peut jouer le cadre réglementaire des marchés des produits et de l’emploi pour insuffler un nouveau dynamisme aux entreprises. Il est possible de rendre la réglementation des services professionnels plus favorable à la concurrence et de réduire les facteurs pesant sur le taux d’activité, notamment des femmes. L’efficacité du système d’enseignement secondaire au Luxembourg, qui se caractérise par un taux de redoublement élevé et a du mal à produire des travailleurs qualifiés, affecte également la production et l’innovation.

    • Ajouter à ma sélection