Études économiques de l'OCDE : Luxembourg 2003
Cacher / Voir l'abstract

Études économiques de l'OCDE : Luxembourg 2003

L’édition 2003 de l'Étude économique consacrée au Luxembourg examine les développements récents, la politique et les perspectives économiques de ce pays. Elle comporte des chapitres consacrés à la migration et aux politiques pour renforcer la croissance du revenu national.

Cliquez pour accéder: 
Date de publication :
06 oct 2003
DOI :
10.1787/eco_surveys-lux-2003-fr
 
Chapitre
 

L'impact économique des migrations au Luxembourg You do not have access to this content

Cliquez pour accéder: 
Auteur(s):
OCDE
Pages :
105–134
DOI :
10.1787/eco_surveys-lux-2003-6-fr

Cacher / Voir l'abstract

Dans les comparaisons internationales, le Luxembourg se distingue comme le pays qui compte au sein de sa population une proportion d’étrangers bien supérieure à celle de n’importe quel autre pays de l’OCDE. Sa population est constituée d’étrangers à raison de 37 pour cent environ et les ressortissants d’autres pays représentent 65 pour cent des travailleurs salariés. Ce phénomène s’explique en partie par la taille du pays. Le Luxembourg est un petit pays situé dans une grande région économique. C’est pourquoi des mouvements sur des distances relativement courtes qui seraient considérés comme des migrations internes au sein des pays voisins de plus grandes dimensions, tels la France et l’Allemagne et même la Belgique, y sont comptabilisés comme des migrations internationales. De fait, les étrangers des pays voisins qui passent quotidiennement la frontière pour travailler au Luxembourg (« travailleurs frontaliers ») sont à peu près aussi nombreux que les étrangers résidant dans le pays, soit un tiers de la population active....

Egalement disponible en: Anglais