Études économiques de l'OCDE : Finlande

Frequency :
Tous les 18 mois
ISSN :
1999-0553 (en ligne)
ISSN :
1995-3496 (imprimé)
DOI :
10.1787/19990553
Cacher / Voir l'abstract

Études économiques consacrées périodiquement par l'OCDE à l’économie de la Finlande. Chaque étude analyse les grands enjeux auxquels le pays fait face. Elle examine les perspectives à court terme et présente des recommandations détaillées à l’intention des décideurs politiques. Des chapitres thématiques analysent des enjeux spécifiques. Les tableaux et graphiques contiennent un large éventail de données statistiques.

Egalement disponible en: Anglais
 
Études économiques de l'OCDE : Finlande 2014

Dernière édition

Études économiques de l'OCDE : Finlande 2014 You do not have access to this content

Cliquez pour accéder: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1014032e.pdf
  • PDF
  • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/102014032f1.epub
  • ePUB
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-finlande-2014_eco_surveys-fin-2014-fr
  • LIRE
Auteur(s):
OCDE
16 mars 2015
Pages :
124
ISBN :
9789264228443 (EPUB) ; 9789264207127 (PDF) ; 9789264207110 (imprimé)
DOI :
10.1787/eco_surveys-fin-2014-fr

Cacher / Voir l'abstract

Études économiques de l'OCDE : Finlande 2014 examine les développements et politiques récents, et les perspectives économiques de ce pays. Ce rapport comporte aussi les chapitre consacré au vieillissement et finances publiques locales.

loader image

Ouvrir / Fermer Cacher / Voir les résumés Table des matières

  • Sélectionner Cliquez pour accéder
  • Statistiques de base de la Finlande, 2012

    Cette Étude est publiée sous la responsabilité du Comité d’examen des situations économiques et des problèmes de développement (EDR) de l’OCDE, qui est chargé de l’examen de la situation économique des pays membres.La situation et les politiques économiques de la Finlande ont été examinés par le Comité le 16 janvier 2014. Le projet de rapport a été ensuite révisé à la lumière des discussions et approuvé définitivement en tant que rapport convenu par l’ensemble du Comité le 30 janvier 2014.Le projet de rapport du Secrétariat a été préparé pour le Comité par Christophe André, Christine de la Maisonneuve et Clara García sous la supervision de Vincent Koen.L’Étude précédente de la Finlande a été publiée en février 2012.Des informations sur la dernière Étude ainsi que sur les précédentes et des informations complémentaires sur la manière dont les Études sont préparées sont disponibles sur www.oecd.org/eco/surveys.

  • Résumé
  • Évaluation et recommandations
  • Progrès de la réforme structurelle

    Cette annexe présente les recommandations figurant dans les Études précédentes et les mesures prises depuis l’Étude économique de la Finlande publiée en février 2012.

  • Ajouter à ma sélection
  • Ouvrir / Fermer Cacher / Voir les résumés Chapitres thématiques

    • Sélectionner Cliquez pour accéder
    • Les conséquences économiques du vieillissement

      La population finlandaise vieillira rapidement dans les décennies à venir, ce qui exercera des pressions sur les finances publiques, tout en réduisant les ressources de main-d’œuvre. Néanmoins, des solutions existent pour atténuer ces pressions. L’ajustement de l’âge de départ à la retraite conformément à l’allongement de l’espérance de vie réduirait les coûts des pensions et augmenterait l’emploi des travailleurs seniors, à condition que cette mesure soit accompagnée de la suppression des voies d’accès à la cessation anticipée de l’activité. Afin de permettre à tous de travailler plus longtemps, la flexibilité du marché du travail devrait être améliorée et la formation tout au long de la vie devrait être davantage encouragée. Les politiques actives du marché du travail devraient être renforcées de façon à accroître le taux d’activité des jeunes, des femmes en âge de procréer et des chômeurs de longue durée. Enfin, le vieillissement ne devrait pas être considéré seulement comme une charge, car il peut aussi générer des possibilités d’innovation et de nouveaux débouchés et activités. Les technologies de l’information et des communications, où la Finlande a une solide base de connaissances, peuvent contribuer à préserver l’autonomie des personnes âgées aussi longtemps que possible, ce qui permettrait de contenir les coûts dela prise en charge de longue durée et d’améliorer le bien-être.

    • Finances publiques locales et réforme municipale

      Les communes finlandaises jouissent d’une large autonomie budgétaire et fournissent une grande partie des services publics ou assurent leur mise à disposition. Ces dernières années, leurs dépenses et leur dette n’ont cessé d’augmenter, notamment en raison du vieillissement de la population et de la progression des coûts des soins de santé et des services sociaux. En outre, les petites communes ont souvent du mal à assurer des services de qualité nationale. Les pouvoirs publics ont lancé une réforme pour améliorer l’efficacité des communes grâce à des fusions volontaires. Eu égard à l’expérience internationale et aux coûts par habitant dans les différentes communes finlandaises, il semble que la taille optimale pour les communes soit de plus de 20 000 habitants, du moins en dehors des zones reculées. Comme les fusions doivent être volontaires, le résultat de la réforme reste incertain. Si les plans de fusion se révèlent insuffisants pour assurer l’efficacité de la prestation des services publics, des fusions pourraient être imposées aux petites communes, en particulier autour des principales zones urbaines. Les responsabilités des petites communes pourraient être revues à la baisse dans toutes les fonctions où des économies d’échelle et de gamme peuvent être réalisées. Les politiques doivent aussi être suffisamment souples pour permettre la restructuration des services suite aux fusions. Les partenariats entre entités publiques ou privées dansla fourniture de services pourraient être développés dans certains domaines. Enfin, la structure fiscale et les règles budgétaires devraient être renforcées pour assurer la viabilité à long terme des finances publiques.

    • Ajouter à ma sélection