Examens en matière de coopération pour le développement

ISSN :
2075-2261 (en ligne)
DOI :
10.1787/20752261
Cacher / Voir l'abstract

La politique de coopération pour le développement des pays du CAD est analysée dans cette publication annuelle.  En fonction des contraintes budgétaires et de  la politique des pays, le programme d’aide est analysé et détaillé avec des tableaux chiffrés.

Egalement disponible en: Anglais
 
Examens en matière de coopération pour le développement : Norvège 1999

Examens en matière de coopération pour le développement : Norvège 1999 You do not have access to this content

Cliquez pour accéder: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4300022e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/development/examens-en-matiere-de-cooperation-pour-le-developpement-norvege-1999_9789264280564-fr
  • LIRE
Auteur(s):
OCDE
Date de publication :
08 fév 2000
Pages :
132
ISBN :
9789264280564 (PDF) ; 9789264271692 (imprimé)
DOI :
10.1787/9789264280564-fr

Cacher / Voir l'abstract

L’effort d’aide de la Norvège place ce pays au deuxième rang des Membres du CAD pour ce qui est du rapport de l’APD au PNB. L’aide au développement bénéficie en Norvège d’un large consensus national dû au soutien sans réserve des églises et des ONG, et à une sensibilisation efficace aux problèmes de développement. Quelque 40 % du programme bilatéral administré par la Norvège transitent ainsi par des ONG norvégiennes. L’aide au développement à long terme de la Norvège est fortement orientée vers la réduction de la pauvreté, l’aide allant essentiellement aux pays pauvres menant de bonnes politiques. La Norvège suit à cet égard une triple approche : aider les pays concernés à promouvoir la croissance économique ; favoriser la mise en œuvre des programmes de développement social ; enfin, cibler l’aide sur les groupes vulnérables. Les approches opérationnelles de la Norvège et ses crédits budgétaires à l’appui de la réduction de la pauvreté peuvent, toutefois, être encore renforcés dans le cadre de l’effort général mené à l’échelle internationale pour réduire de moitié la proportion de pauvres d’ici 2015. Les ambitions de la Norvège en ce qui concerne la promotion des droits de l’homme, de la démocratie et de la paix, ont ouvert de nouveaux domaines d’action et généré des défis majeurs aux niveaux stratégique et organisationnel. De plus, si la Norvège s’attache à concentrer son aide bilatérale sur 12 pays prioritaires, les priorités politiques et humanitaires sont devenues un deuxième élément de l’aide norvégienne et en ont accru sa dispersion géographique. Les examens en matière de coopération pour le développement prévus pour l'an 2000 porteront sur les Membres du CAD suivants : la France, la Nouvelle-Zélande, l'Italie, la Suède, la Suisse et le Portugal.

Egalement disponible en: Anglais