Examens en matière de coopération pour le développement

ISSN :
2075-2261 (en ligne)
DOI :
10.1787/20752261
Cacher / Voir l'abstract

La politique de coopération pour le développement des pays du CAD est analysée dans cette publication annuelle.  En fonction des contraintes budgétaires et de  la politique des pays, le programme d’aide est analysé et détaillé avec des tableaux chiffrés.

Egalement disponible en: Anglais
 
Examens en matière de coopération pour le développement : Communauté Européenne 1998

Examens en matière de coopération pour le développement : Communauté Européenne 1998 You do not have access to this content

Cliquez pour accéder: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4398172e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/development/examens-en-matiere-de-cooperation-pour-le-developpement-communaute-europeenne-1998_9789264264076-fr
  • LIRE
Auteur(s):
OCDE
Date de publication :
13 jan 1999
Pages :
144
ISBN :
9789264264076 (PDF) ; 9789264269651 (imprimé)
DOI :
10.1787/9789264264076-fr

Cacher / Voir l'abstract

La Communauté européenne (CE) est le deuxième donneur multilatéral d'aide au développement (après la Banque mondiale). Elle se classe au cinquième rang des 22 Membres du Comité d'aide au développement (CAD) de l'OCDE par l'ensemble de ses programmes, qui ont connu une croissance moyenne de 3.3 pour cent par an au cours des cinq dernières années, tandis que l'effort global des Membres du CAD accusait un recul de 4.7 pour cent par an. Les ressources allouées par la Communauté aux pays à faible revenu n'ont cependant pas progressé au même rythme, ces dernières années, que le budget d'APD dans son ensemble.
Les programmes de la CE sont régis par une organisation et des structures de gestion complexes, et la Commission est confrontée, en matière de mise en oeuvre, à un réel défi pour adapter son mode de fonctionnement à la poursuite des objectifs convenus dans le domaine du développement. D'importants remaniements ont été opérés dans la structure de la Commission européenne, notamment avec la création d'un Service commun chargé de la mise en oeuvre des activités de coopération pour le développement arrêtées par les quatre directions générales. Il reste cependant nécessaire de renforcer la capacité des délégations sur le terrain à travailler de concert avec les partenaires afin que ceux-ci fassent leurs les politiques mises en place et que la coordination soit optimale.
La CE a un rôle décisif à jouer dans l'élaboration de politiques de développement plus cohérentes. C'est ce que souligne ce rapport à travers l'analyse de domaines comme l'agriculture, les accords de pêche et les subventions à la flotte de pêche de la Communauté. La coordination avec les autres donneurs semble quant à elle sur la bonne voie, ce qui est de bon augure pour l'avenir du partenariat entre donneurs et pays bénéficiaires.
Les examens du CAD en matière de coopération pour le développement prévus en 1998 concernent, outre la Communauté européenne, les Membres du CAD suivants : l'Allemagne, le Canada, l'Espagne, les Etats-Unis, la Finlande et le Luxembourg.

Egalement disponible en: Anglais