Statistiques de l'OCDE sur le développement international

Cliquez pour accéder: 
ISSN :
2074-417X (en ligne)
DOI :
10.1787/dev-data-fr
Cacher / Voir l'abstract

Les statistiques de développement international fournissent des données détaillées sur le volume, la provenance et les types d'aide et d'autres apports de ressources attribués des pays donneurs vers les pays bénéficiaires. Elles fournissent aussi des  données comparatives sur l’égalité homme/femme.

Egalement disponible en: Anglais
Mots-clés: Développement international - statistiques
 

Statistiques détaillées de l'aide You do not have access to this content

Cliquez pour accéder: 
DOI :
10.1787/dev-aid-stat-data-fr
Egalement disponible en: Anglais

Cacher / Cacher / Voir les abstracts Datasets

  • Sélectionner Cliquez pour accéder
  • Cliquez pour accéder: 

    Versements secteurs publique et privé

    Versements et engagements des secteurs public et privé. Données agrégées (pas de répartition géographique par pays bénéficiaire) sur l'APD, AASP, flux privés et ONG par donneur, type d'aide et flux. Ces données couvrent les flux de tous les donneurs bilatéraux et multilatéraux. Cette base de données remplace la base Statistiques agrégées de l'aide : APD par donneur qui a été supprimée.

  • Cliquez pour accéder: 

    APD (Aide publique au développement) Versements

    Destination de l'Aide publique au développement. Répartition géographique des versements par donneur, par bénéficiaire et pour certaines types d'aide. Ces données couvrent les flux de tous les donneurs bilatéraux et multilatéraux. Cette base de données remplace la base Statistiques agrégées de l'aide : APD par receveur par pays qui a été supprimée.

  • Cliquez pour accéder: 

    Autres apports du secteur public (AASP)

    Par autres apports du secteur public, on entend les opérations du secteur public qui ne satisfont pas aux critères voulus pour être comptabilisés dans l'APD, autrement dit : i.) Les dons qui sont accordés à des pays en développement à des fins de représentation ou essentiellement commerciales; ii.) Les opérations bilatérales du secteur public ayant pour but de favoriser le développement, mais dont l'élément de libéralité est inférieur à 25 pour cent; iii.) Les opérations bilatérales du secteur public, quel que soit leur élément de libéralité, qui ont pour but essentiel de favoriser les exportations. Cette catégorie comprend, par définition, les crédits à l'exportation directement accordés à un pays bénéficiaire par un organisme ou une institution publics ("crédits publics directs à l'exportation"); iv.) Les achats nets, par les gouvernements et les institutions monétaires centrales, de titres émis par les banques multilatérales de développement aux conditions du marché; v.) Les subventions (dons) accordées au secteur privé pour lui permettre d'assouplir les conditions des crédits qu'il consent aux pays en développement [voir l'annexe 3, paragraphe A3.5.iv)b]; vi.) Les aides au financement d'investissements privés.

  • Cliquez pour accéder: 

    Aide publique au développement : engagements

    On entend par engagement une obligation ferme, stipulée par écrit et étayée par l'ouverture de crédits ou l'affectation de fonds publics, par laquelle un gouvernement ou un organisme public s'engage à fournir, au profit du pays ou de l'organisme multilatéral bénéficiaire, des ressources d'un montant spécifié, assorties de conditions financières spécifiées et destinées à des fins spécifiées. Les Membres qui ne peuvent se conformer à cette définition doivent indiquer celle qu'ils utilisent. -- Les engagements sont considérés comme étant pris à la date à laquelle est signé l'accord de prêt ou de don ou à laquelle l'obligation assumée est portée par tout autre moyen à la connaissance du bénéficiaire (dans le cas, par exemple, d'ouvertures de crédits budgétaires en faveur de territoires d'outre-mer, la date de l'engagement sera celle du vote définitif du budget). Pour certaines dépenses spéciales, tels les secours d'urgence, on prendra comme date de l'engagement celle du versement. -- Sont comptabilisés dans les engagements bilatéraux, les nouveaux engagements et les compléments d'engagements antérieurs souscrits pendant l'année considérée, déduction faite des engagements éventuellement annulés au cours de la même année. Les annulations et réductions d'engagements souscrits au cours d'années antérieures auxquelles il a été procédé pendant l'année considérée sont déclarées dans le cadre du SNPC mais n'apparaissent pas dans le Questionnaire du CAD. --Contrairement aux engagements bilatéraux, les engagements au titre de souscriptions au capital d'organismes multilatéraux, de dons et de prêts en leur faveur correspondent à la somme des montants qui sont censés être versés avant la fin de l'année suivante et de ceux qui ont été versés pendant l'année considérée, mais n'avaient pas été antérieurement déclarés en tant qu'engagements. Dans le cas des souscriptions au capital revêtant la forme d'effets payables à vue, on comptera comme montant engagé le montant prévu des dépôts d'effets de ce genre.

  • Cliquez pour accéder: 

    Flux directs privés

    Par opération du secteur privé, on entend celles réalisées par des entreprises et des particuliers résidents du pays déclarant.

  • Cliquez pour accéder: 

    Engagements bilatéraux par secteur

    Engagements (ou versements bruts) bilatéraux du secteur public ventilés par secteur de destination. Données agrégées (pas de répartition par pays bénéficiaire) par donneur, secteur et type de flux aux pays en développement. Ces données couvrent les flux de tous les donneurs bilatéraux et multilatéraux. Cette base de données remplace la base Statistiques agrégées de l'aide : APD par secteur qui a été supprimée.

  • Cliquez pour accéder: 

    Degré de liaison bilatéraux APD

    Ce tableau vise à recueillir des informations sur le degré de liaison des engagements bilatéraux d'APD. Les Membres ont convenu d’ignorer les coûts administratifs et les dépenses de coopération technique dans l’évaluation du pourcentage de l’aide qui est respectivement, liée, partiellement déliée et non liée. Par conséquent, ces deux éléments ne seront pas pris en compte dans les données fournies dans ce tableau.

  • Cliquez pour accéder: 

    Indicateurs de référence

    Ce tableau présente des informations sur des indicateurs principaux. Les données ont été fournies par la Banque Mondiale. Les indicateurs sont: - Revenu national brut (RNB), en millions de dollars des Etats Unis. Les données sont disponibles depuis 1960; - RNB par habitant (US$), ces données sont disponibles seulement depuis 1973; - La population pour tous les pays bénéficiaires de l’aide, disponible depuis 1960; - La durée de vie moyenne des adultes dans les pays bénéficiaires de l’aide. Ces données sont disponibles depuis 1960; - Le taux d’alphabétisation en pourcentage de la population du pays. Ces données sont présentées depuis 1960, bien qu’il n’y ait pas de données disponibles pour les années 1989, 1991 à 1995 et 1997 à 2004; - L’utilisation de l’énergie dans les pays bénéficiaires ; ces données s’expriment en équivalent kilogrammes de pétrole par habitant. Les données sont disponibles pour les années 1992 à 1998.

  • Cliquez pour accéder: 

    FPD financement total

    Financement public du développement (FPD) (agrégat calculé par bénéficiaires) : le total pour chaque bénéficiaire des apports d'APD bilatérale, des ressources mises à disposition par le secteur multilatéral, quelque soit l’élément de libéralité, et des AASP fournis pour des raisons n'ayant pas trait au commerce international, plus particulièrement les prêts dont l'objet est de refinancer l'endettement.

  • Cliquez pour accéder: 

    Total apports secteur public

    Apports totaux du secteur public : il s'agit du total de l'aide publique au développement (APD) et des autres apports du secteur public (AASP - voir ci-dessous). Cet agrégat correspond aux versements (bruts ou nets) effectués par le secteur public dans son ensemble aux pays bénéficiaires considérés.

  • Cliquez pour accéder: 

    Recettes totales nettes

    Recettes totales nettes : outre l'aide publique au développement, cette rubrique comprend en particulier : les autres transactions publiques bilatérales qui ne sont pas assorties de conditions libérales ou qui, dans le cas contraire, restent néanmoins de nature essentiellement commerciale (« autres apports du secteur public ») ; les variations des actifs bilatéraux à long terme du secteur privé monétaire et non monétaire, en particulier les crédits à l'exportation garantis, les investissements privés directs et, dans la mesure où ils ne sont pas repris dans les rubriques précédentes, les prêts des banques privées. Les apports en provenance des organismes multilatéraux qui ne sont pas considérés comme assortis de conditions libérales sont aussi inclus dans cette rubrique.

  • Cliquez pour accéder: 

    Aide programmable par pays (APP)

    L’APP est la proportion d’aide soumise à une programmation pluriannuelle au niveau des pays et ainsi représente une sous-catégorie des flux d’APD.
  • Ajouter à ma sélection