Coopération pour le Développement : Rapport 2002
Cacher / Voir l'abstract

Coopération pour le Développement : Rapport 2002

Efforts et politiques des Membres du Comité d'aide au développement

Les avancées obtenues dans la voie du développement et l’efficacité de l’aide figurent désormais au centre du débat sur le développement et tous les acteurs intervenant dans ce domaine s’appliquent à adopter une démarche davantage axée sur les résultats. Les pays donneurs souhaitent avoir l’assurance que leurs efforts d’aide au développement ne sont pas vains. Et dans les pays partenaires, les citoyens réclament une meilleure gestion des affaires publiques, y compris des crédits d’aide, de la part de leurs gouvernements. Les objectifs du millénaire pour le développement peuvent servir de références communes aux donneurs et aux pays partenaires pour mesurer, suivre et gérer l’efficacité de l’aide, et s’assurer que les actions engagées forment un enchaînement logique propre à déboucher sur les résultats souhaités. Le Comité d’aide au développement s’emploie, avec ses membres, et les pays partenaires, à améliorer les politiques d’aide et à en évaluer la mise en œuvre sur le terrain. Les succès rencontrés, et leurs raisons, sont débattus par les donneurs, en association avec les partenaires, afin de recenser et d’adapter les principaux enseignements à en tirer. Divers domaines sont examinés : la responsabilité assurée par les uns et par les autres, l’évaluation, et les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs en matière de lutte contre la pauvreté, de partenariats public-privé, d’eau et d’assainissement. Le défi est maintenant d’exploiter au mieux ces éléments pour faire en sorte que les efforts conjoints des donneurs et de leurs partenaires soient plus efficacement mis au service des peuples des pays en développement.

Cliquez pour accéder: 
Date de publication :
26 mai 2003
DOI :
10.1787/dcr-2002-fr
 
Chapitre
 

Concrétisation du programme de Doha dans le domaine du renforcement des capacités commerciales You or your institution have access to this content

Cliquez pour accéder: 
Auteur(s):
OCDE
Pages :
155–169
DOI :
10.1787/dcr-2002-9-fr

Cacher / Voir l'abstract

La quatrième Conférence ministérielle de l’OMC, qui s’est tenue à Doha en novembre 2001, a eu un impact profond sur les activités d’assistance technique et de renforcement des capacités dans le domaine du commerce. Cela ressort de la conscience plus aiguë qu’ont les donneurs de l’importance que revêtent ces aspects pour le développement et la réduction de la pauvreté, la quasi-totalité des membres du CAD envisageant les échanges dans le contexte de la lutte contre la pauvreté et du développement économique. La présente section du Rapport montre quelles sont les actions menées par le CAD à l’appui de la réalisation de ces grands objectifs et contient une présentation de la base de données conjointe OCDE-CAD/OMC et des conclusions d’un atelier organisé par le CAD-OCDE/Centre de développement à Mombasa, en août 2002, sur le thème du « Renforcement des capacités commerciales dans le contexte africain ». 
Egalement disponible en: Anglais