Évaluation des réformes de la politique agricole en Turquie

Évaluation des réformes de la politique agricole en Turquie You do not have access to this content

Cliquez pour accéder: 
Auteur(s):
OCDE
Date de publication :
23 déc 2011
Pages :
136
ISBN :
9789264113244 (PDF) ; 9789264113237 (imprimé)
DOI :
10.1787/9789264113244-fr

Cacher / Voir l'abstract

La politique agricole en Turquie a considérablement évolué au fil du temps, et la nouvelle loi sur l’agriculture adoptée en 2006 vise à faire coïncider les mesures avec celles de l’Union européenne. Cette publication examine plusieurs questions et défis qui se posent pour les politiques agricoles de la Turquie.

Ouvrir / Fermer Cacher / Voir les abstracts Table des matières

  • Sélectionner Cliquez pour accéder
  • Cliquez pour accéder:  Avant-propos
    La politique agricole en Turquie a considérablement évolué au fil du temps, et la nouvelle loi sur l’agriculture adoptée en 2006 vise à faire coïncider les mesures avec celles de l’Union européenne. Il s’agit principalement ici d’évaluer les tendances nouvelles dans le cadre d’un examen portant plus largement sur les évolutions intervenues depuis le lancement du projet de mise en oeuvre de la réforme agricole (TRUP) en 2001.
  • Cliquez pour accéder:  Résumé
    La Turquie, pays a revenu intermediaire dont la population de quelque 73.7 millions dfhabitants va en augmentant, figure parmi les 20 premieres economies mondiales. Depuis 2001, elle est engagee dans une importante mutation socio-economique qui sfinscrit dans un processus de refonte touchant tous les secteurs. Les reformes economiques aidant, la Turquie a affiche un taux moyen de croissance annuelle de plus de 7 % entre 2002 et 2007 . un record dans la zone OCDE . et fait preuve dfune remarquable capacite dfadaptation face a la crise economique mondiale de 2008.09.
  • Cliquez pour accéder:  Contexte macroéconomique et secteur agricole en Turquie
    Ce chapitre donne un bref aperçu de la situation de l’agriculture turque depuis le milieu des années 80, en insistant plus particulièrement sur la nature des obstacles structurels rencontrés par le secteur. Sont évoqués : l’évolution du rôle socioéconomique de l’agriculture par rapport à l’ensemble des secteurs ; les changements intervenus dans les structures agricoles (superficies et types d’exploitations, capital humain) ; les tendances suivies par la valeur de la production, les prix des intrants et des produits, la productivité et les revenus agricoles ; les échanges agricoles (exportations, importations et balance commerciale) ; et la structure et l’importance économique relative du secteur agroalimentaire. Étant donné que l’évolution de la politique agricole en Turquie est étroitement liée à celle de l’économie dans son ensemble, et ne saurait être évaluée indépendamment de ce contexte plus large, le chapitre passe rapidement en revue des aspects macroéconomiques essentiels tels que les déficits budgétaires, l’inflation et l’évolution des taux de change.
  • Cliquez pour accéder:  Évolution des politiques agricoles en Turquie
    Ce chapitre est consacre a lfevolution de la politique agricole. Il comprend quatre volets. Premierement, il rappelle les principaux objectifs vises dans ce secteur en Turquie, tels qufils ont ete definis dans le 9e plan national de developpement, la strategie agricole 2006.10, la loi sur lfagriculture (n‹ 5488) et le plan dfharmonisation avec lfacquis de lfUE (chapitre 11). Deuxiemement, des precisions sont donnees sur le cadre institutionnel dans lequel sfinscrivent lfelaboration et la mise en oeuvre de la politique agricole. Elles portent essentiellement sur les principaux acteurs engages dans ce processus, notamment les ministeres, les institutions financieres et les entreprises economiques dfEtat, ainsi que les cooperatives agricoles de vente et leurs unions. Troisiemement, lfevolution de differents types de mesures interieures est examinee. Lfanalyse renvoie aux changements intervenus avant, pendant et apres le lancement du projet de la reforme agricole (TRUP), et englobe aussi la loi sur lfagriculture qui a pris effet en 2006. Quatriemement, le chapitre se termine par un examen des mesures prises dans le domaine des echanges agricoles, accords regionaux compris.
  • Cliquez pour accéder:  Agriculture et développement rural en Turquie
    Ce chapitre concerne le rôle de l’agriculture dans l’économie rurale, et plus particulièrement la part qu’occupe ce secteur dans le PIB et l’emploi. Le chapitre analyse l’évolution des mesures de développement rural liées à l’agriculture, en portant principalement sur la stratégie nationale de développement rural adoptée en 2006.
  • Cliquez pour accéder:  Agriculture et gestion des ressources naturelles en Turquie
    Ce chapitre vise le rôle de l’agriculture dans la gestion des ressources naturelles. Sont d’abord examinés les résultats de l’agriculture en matière d’environnement, notamment les pressions exercées sur les sols et l’eau. La seconde partie de ce chapitre est consacrée aux politiques agroenvironnementales turques, et plus particulièrement au programme de protection des terres agricoles à des fins environnementales (ÇATAK). L’importance de l’agriculture biologique y est également évoquée.
  • Cliquez pour accéder:  Évolution et composition du soutien à l'agriculture en Turquie
    Ce chapitre porte sur l’évolution du soutien à l’agriculture en Turquie depuis 1986. Les changements intervenus dans le niveau et la composition du soutien sont étudiés en fonction des indicateurs de l’OCDE comme l’Estimation du soutien aux producteurs, l’Estimation du soutien aux consommateurs, l’Estimation du soutien aux services d’intérêt général ou l’Estimation du soutien total et les indicateurs de soutien s’y rapportant.
  • Cliquez pour accéder:  Orientations d'avenir pour la politique agricole en Turquie
    Dans le présent chapitre, la politique agricole de la Turquie est évaluée au regard des principes d’action et des critères opérationnels de transparence, de ciblage, d’adaptation, de flexibilité et d’équité adoptés par les ministres de l’Agriculture de l’OCDE en 1998 pour l’évaluation des efforts de réforme dans les pays membres de l’Organisation. Ces critères visent à promouvoir un secteur économiquement sain qui contribue à l’économie dans son ensemble, au respect des ressources naturelles et à l’utilisation efficace des intrants sans recours à des formes de soutien qui faussent la production et les échanges. Ce chapitre présente certaines questions et difficultés qui se posent du point de vue de l’action gouvernementale et formule en conclusion quelques recommandations clés à l’intention des pouvoirs publics.
  • Cliquez pour accéder:  Tableaux annexes
  • Ajouter à ma sélection