Rapport annuel sur les Principes directeurs de l'OCDE à l'intention des entreprises multinationales 2008
Hide / Show Abstract

Rapport annuel sur les Principes directeurs de l'OCDE à l'intention des entreprises multinationales 2008

Emploi et relations industrielles

Les Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales contiennent des recommandations édictées à l’intention des entreprises internationales dans un certain nombre de domaines, par exemple le travail, l’environnement, la protection des consommateurs ou encore la lutte contre la corruption. Ces recommandations sont formulées par les gouvernements des pays adhérents et bien qu’elles aient un caractère non contraignant, les autorités concernées s’engagent à en promouvoir le respect. La première partie de ce rapport annuel dresse un état des mesures prises au cours de l'année écoulée par les 41 gouvernements adhérents pour renforcer la contribution des Principes directeurs à un meilleur fonctionnement de l’économie mondiale. La deuxième partie de ce rapport annuel résume les débats de la Conférence OCDE-OIT sur le comportement responsable dans le domaine de l’emploi et des relations professionnelles.
Click to Access: 
Publication Date :
17 Aug 2009
DOI :
10.1787/mne-2008-fr
 
Chapter
 

L'impact de l'investissement direct étranger sur les salaires et les conditions de travail You do not have access to this content

French
Click to Access: 
Author(s):
OECD
Pages :
205–233
DOI :
10.1787/mne-2008-6-fr

Hide / Show Abstract

L’investissement direct étranger (IDE) des entreprises multinationales (EMN) originaires de pays de l’OCDE dans les économies en développement et émergentes a augmenté de façon spectaculaire au cours des deux dernières décennies. Quoique généralement perçu comme bénéfique pour le développement local, l’IDE amène aussi à s’interroger sur le caractère déloyal de la concurrence et sur la protection des droits des travailleurs dans les pays d’accueil. Ce document examine l’accroissement de l’IDE et en analyse les effets sur les salaires et les conditions de travail des salariés des filiales étrangères des entreprises multinationales et de leurs sous-traitants. Il apparaît que les EMN tendent à offrir de meilleurs salaires, surtout dans les économies en développement et émergentes. Il semble aussi que l’effet positif sur les salaires s’étende aux salariés des entreprises locales auxquelles les EMN font appel pour la sous-traitance ou qui recrutent des dirigeants ayant une expérience préalable dans des entreprises étrangères, mais ces retombées sont limitées. Les EMN font aussi un plus gros effort de formation que les entreprises locales, mais on ne saurait dire si cela tient à ce que ce sont des sociétés étrangères.
Also available in: English