Examens de l'OCDE sur l'investissement direct étranger

French
ISSN: 
2074-3742 (online)
http://dx.doi.org/10.1787/20743742
Hide / Show Abstract

Cette série d’études sur l’investissement international et la politique d’investissement aborde des questions telles que les accords d’investissements, le règlement des différends, le traitement juste et équitable, le traitement de la nation la plus favorisée et la corruption.

Also available in English
 
Examens de l'OCDE sur l'investissement direct étranger : Estonie 2001

Last edition

Examens de l'OCDE sur l'investissement direct étranger : Estonie 2001 You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1401222e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/finance-and-investment/examens-de-l-ocde-sur-l-investissement-direct-etranger-estonie-2001_9789264294950-fr
  • READ
Author(s):
OECD
13 Nov 2001
Pages:
104
ISBN:
9789264294950 (PDF) ;9789264295216(print)
http://dx.doi.org/10.1787/9789264294950-fr

Hide / Show Abstract

Depuis qu’elle a recouvré son indépendance, en 1991, l’Estonie a connu une remarquable transformation économique. Fin 2000, elle avait reçu environ 2.65 milliards de dollars d’IDE en provenance des pays européens et des Etats-Unis, et investi quelque 443 millions de dollars dans les autres pays baltes. L’IDE a financé des investissements nouveaux, des fusions-acquisitions et la privatisation d’entreprises d’Etat. L’instauration de conditions propices à l’IDE et l’ouverture aux échanges sont les éléments clés de la stratégie économique de l’Estonie. L’Estonie a été incluse dans le premier cercle des pays candidats à l’entrée dans l’UE, et a adhéré à l’Organisation mondiale du commerce le 13 novembre 2001. La refonte de l’ancien régime et la privatisation sont pratiquement achevées, et les autorités s’efforcent tout particulièrement de réduire la bureaucratie et d’améliorer encore la réglementation. Il subsiste très peu de restrictions à l’encontre de l’IDE. L’Estonie doit maintenant relever le défi de la concurrence et rattraper les nations plus prospères. Le 26 juillet 2001, l’Estonie a été admise à adhérer à la Déclaration de l’OCDE sur l’investissement international et les entreprises multinationales. Cela contribuera sans aucun doute à consolider les avancées récentes de l’Estonie et à développer encore ses relations économiques avec les pays de l’OCDE et les autres adhérents à la Déclaration.

Also available in English
loader image
 
Visit the OECD web site