Cadre d'action pour l'investissement agricole au Burkina Faso
Hide / Show Abstract

Cadre d'action pour l'investissement agricole au Burkina Faso

Il s’agit de la première évaluation des politiques du Burkina Faso pour attirer des investissements dans l'agriculture plus importants et de meilleure qualité. Cette évaluation s’inscrit parfaitement dans le débat sur la confiscation des terres en Afrique et présente un examen complet des politiques d’investissement agricole au Burkina Faso et formule des recommandations. Cette évaluation pangouvernementale concerne 17 ministères et institutions, ainsi que le secteur privé, et identifie les mesures à court et à moyen termes pour améliorer et renforcer la capacité de ce pays à concevoir des politiques.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/2012032e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/finance-and-investment/cadre-d-action-pour-l-investissement-agricole-au-burkina-faso_9789264169098-fr
  • READ
Publication Date :
06 Apr 2012
DOI :
10.1787/9789264169098-fr
 
Chapter
 

Les principales stratégies et politiques agricoles You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/2012032ec011.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/finance-and-investment/cadre-d-action-pour-l-investissement-agricole-au-burkina-faso/les-principales-strategies-et-politiques-agricoles_9789264169098-11-fr
  • READ
Author(s):
OECD
Pages :
120–122
DOI :
10.1787/9789264169098-11-fr

Hide / Show Abstract

La Politique nationale de l’eau (PNE) : Adoptée par décret no 98-365/PRES/PM/MEE du 10 septembre 1998, la PNE a pour objectif global de contribuer au développement rural en apportant des solutions appropriées aux problèmes liés à l’eau afin qu’elle ne soit pas un facteur limitant, mais plutôt une ressource pour le développement économique et social. L’objectif global est sous-tendu par quatre objectifs spécifiques portant sur : 1) la satisfaction durable des besoins en eau ; 2) la protection contre les actions agressives de l’eau ; 3) l’amélioration des finances publiques ; 4) la prévention des conflits liés à la gestion des eaux partagées.

Also available in: English