Perspectives de l'environnement de l'OCDE à l'horizon 2030
Hide / Show Abstract

Perspectives de l'environnement de l'OCDE à l'horizon 2030

Les Perspectives de l’environnement de l’OCDE à l’horizon 2030 présentent des analyses des tendances économiques et environnementales jusqu’en 2030, ainsi que des simulations de politiques visant à faire face aux principaux problèmes. Sans nouvelles politiques, nous risquons de causer des dommages irréversibles à l’environnement et à la base des ressources naturelles nécessaires pour soutenir la croissance économique et le bien-être de tous. L’inaction des pouvoirs publics a un coût élevé.

Mais les Perspectives montrent que relever les principaux défis environnementaux d’aujourd’hui – y compris le changement climatique, l’appauvrissement de la biodiversité, le manque d’eau et les impacts de la pollution sur la santé – n’est pas impossible ni inabordable. Elles mettent en lumière un ensemble de politiques qui pourraient permettre de relever ces défis d’une manière économique. Le champ d’observation des Perspectives a été élargi par rapport à l’édition 2001, afin de tenir compte des évolutions concernant aussi bien les pays de l’OCDE que le Brésil, la Russie, l’Inde, l’Indonésie, la Chine et l’Afrique du Sud (BRIICS), et d’examiner comment les uns et les autres pourraient mieux coopérer pour résoudre les problèmes d’environnement au niveau mondial et local.
Click to Access: 
Publication Date :
15 Apr 2008
DOI :
10.1787/9789264040502-fr
 
Chapter
 

Mise en oeuvre des politiques

cadres institutionnels et modes opératoires You do not have access to this content

French
Click to Access: 
Author(s):
OECD
Pages :
489–505
DOI :
10.1787/9789264040502-23-fr

Hide / Show Abstract

Les institutions gouvernementales chargées de l’environnement engagent et accompagnent le processus d’élaboration des politiques, facilitent la mise au point et la concrétisation des dispositions et veillent au respect des exigences en la matière. Dans plusieurs pays, le secteur public tend à abandonner la fourniture directe de services (tels que l’approvisionnement en eau et l’assainissement ou la gestion des déchets) pour réglementer les marchés privés correspondants. Si, au sein de la zone OCDE, l’environnement relève la plupart du temps de ministères ou d’organes équivalents, ceux-ci ont souvent du mal à faire adopter des politiques suffisamment ambitieuses. Une coopération étroite s’impose avec d’autres ministères, le secteur privé et la société civile pour que les politiques voulues soient élaborées et suivies d’effet. Le présent chapitre porte sur les tendances récentes et les perspectives d’évolution du cadre institutionnel dans lequel s’inscrivent la conception et la mise en oeuvre des politiques environnementales au niveau national et infranational. Il fait ressortir certains des principaux obstacles au bon déroulement des réformes, en indiquant les moyens d’y parer pour susciter l’adhésion à des mesures hardies et tirer le meilleur parti de ces réformes
Also available in: English