Les conséquences économiques du changement climatique

Les conséquences économiques du changement climatique You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/9715102e.pdf
  • PDF
  • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/972015102f1.epub
  • ePUB
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/environment/les-consequences-economiques-du-changement-climatique_9789264261082-fr
  • READ
Author(s):
OECD
02 Sep 2016
Pages:
160
ISBN:
9789264261082 (PDF) ; 9789264261112 (EPUB) ;9789264248632(print)
http://dx.doi.org/10.1787/9789264261082-fr

Hide / Show Abstract

Ce rapport présente une nouvelle évaluation quantitative détaillée des conséquences du changement climatique sur la croissance économique dans les décennies à venir. Il explique dans quelles mesures le changement climatique affectera différents moteurs de la croissance, tels que la productivité du travail ou l’accumulation de capital physique, dans les différents secteurs à travers le monde. L’analyse sectorielle et régionale souligne que les impacts du changement climatique se feront ressentir dans tous les secteurs et toutes les régions. Toutefois, les effets les plus néfastes se manifesteront surtout dans les secteurs de la santé et de l’agriculture, avec des dommages particulièrement forts en Afrique et en Asie.

Also available in English
loader image

Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Table of Contents

  • Mark Click to Access
  • Préface

    À la veille de la Conférence des Parties (COP21) qui se tiendra fin 2015 à Paris, nos dirigeants sont confrontés à un dilemme fondamental : maîtriser les risques du changement climatique sous peine d’être incapables de juguler cette menace. Aujourd’hui, notre compréhension de l’échelle des risques posés par le changement climatique est beaucoup plus profonde et étayée par des éléments probants dûment vérifiés et universellement acceptés. Ce rapport, intitulé Les conséquences économiques du changement climatique, procède à une analyse détaillée des coûts de l’inaction des pouvoirs publics pour l’économie mondiale. Il se démarque des efforts déjà accomplis dans ce domaine par le fait qu’il s’appuie sur un cadre de modélisation économique plus abouti qui établit des liens entre les répercussions du changement climatique et l’activité économique régionale et sectorielle.

  • Acronymes et abréviations
  • Résumé

    Ce rapport présente une évaluation quantitative mondiale détaillée des conséquences économiques directes et indirectes du changement climatique (dommages climatiques) pour un certain nombre d’impacts : modifications du rendement des cultures, perte de terres et de capital due à l’élévation du niveau des océans, modification des prises de poissons, dommages matériels causés par les ouragans, modifications de la productivité du travail et des dépenses de santé imputables aux maladies et au stress thermique, modifications des flux touristiques et de la demande d’énergie pour le chauffage et le refroidissement. D’autres impacts importants du changement climatique sont étudiés hors du cadre de modélisation.

  • Modélisation des conséquences économiques du changement climatique

    Ce chapitre commence par exposer brièvement les principales catégories d’impacts du changement climatique. Il présente ensuite la méthode utilisée pour déterminer l’influence des impacts du changement climatique sur la croissance économique. Il montre que le coût de l’inaction à l’horizon 2060 peut être évalué par une démarche faisant appel à une fonction de production pour établir un lien entre les impacts climatiques et certains moteurs de la croissance dans le modèle d’équilibre général dynamique de l’OCDE, ENV-Linkages, et indique comment et pourquoi cette démarche peut être complétée par une modélisation plus simplifiée de l’évaluation intégrée des impacts à long terme au moyen du modèle AD-DICE. Le chapitre se termine par une description de la façon dont la méthode de la fonction de production est employée pour modéliser les différents impacts dans le modèle ENV-Linkages.

  • Dommages du changement climatique imputables aux impacts considérés à l'horizon 2060

    Ce chapitre décrit tout d’abord succinctement les principales projections des tendances socio-économiques à venir, indépendamment du changement climatique ou des politiques mises en œuvre dans ce domaine. Il présente ensuite les résultats de l’évaluation chiffrée des coûts économiques du changement climatique jusqu’en 2060, sur la base du modèle ENV-Linkages. La présente évaluation des dommages imputables au changement climatique s’intéresse plus particulièrement aux impacts marchands et aux répercussions macroéconomiques, mais ce chapitre examine également les conséquences qui en découlent pour les différentes régions, pour la structure sectorielle des différentes économies et pour les échanges internationaux.

  • Vue d'ensemble du changement climatique

    Le présent chapitre, qui n’a pas vocation à être exhaustif, donne un aperçu des principales conséquences de l’inaction qui ne sont pas passées en revue au . Il débute par une analyse fondée sur le modèle d’évaluation intégrée AD-DICE mettant en lumière les implications à long terme du changement climatique. Il présente ensuite un certain nombre d’exemples importants d’effets marchands et non marchands qui ne sont pas inclus dans cette analyse à l’aide du modèle ENV-Linkages. Parmi eux se distinguent les conséquences prévues des inondations en milieu urbain et les coûts engendrés par les décès prématurés imputables au stress thermique.

  • Avantages des politiques publiques

    Le présent chapitre s’interroge tout d’abord sur la façon dont les responsables des politiques publiques peuvent agir face au changement climatique, même avec une connaissance nécessairement partielle des dommages futurs et des autres conséquences possibles. Puis il met en évidence, à l’aide de projections stylisées obtenues avec le modèle AD-RICE, les avantages probables de la mise en œuvre de politiques d’adaptation et d’atténuation au niveau mondial, ainsi que les arbitrages à opérer et les synergies à exploiter entre ces deux types de politiques. Enfin, il conclut sur une évaluation des dommages que les mesures d’atténuation permettraient d’éviter selon le modèle ENV-Linkages, et une comparaison de la répartition sectorielle des dommages et des coûts d’atténuation.

  • Description des outils de modélisation

    Le modèle dynamique d’équilibre général calculable (EGC) établi par l’OCDE, ENV‐Linkages, est l’instrument de base utilisé pour évaluer les conséquences économiques des impacts climatiques jusqu’en 2060. L’emploi d’un cadre EGC pour modéliser les impacts climatiques permet d’exploiter les informations sectorielles fournies par le modèle. En effet, contrairement aux modèles d’évaluation intégrée (MEI) agrégés dans lesquels les impacts monétisés sont soustraits du PIB, un cadre EGC modélise les différents types de dommages imputables au climat en les associant directement aux secteurs et activités économiques concernés.

  • Add to Marked List
 
Visit the OECD web site