Examens environnementaux de l'OCDE : Israël 2011
Hide / Show Abstract

Examens environnementaux de l'OCDE : Israël 2011

Depuis quelques années, Israël renforce sa politique d’environnement et devrait maintenant mettre au point un plan de croissance verte regroupant les politiques environnementale, économique et sociale. Telle est la principale recommandation formulée par l’Examen des performances environnementales de l’OCDE : Israël 2011.

Ce rapport constitue le premier examen de l’OCDE consacré à la politique de l'environnement d’Israël depuis l’adhésion du pays à l’Organisation, l’année dernière. Compte tenu de sa superficie relativement petite, de ses faibles ressources en eau, de la densité de sa population et de son taux élevé d’urbanisation, Israël doit faire face à des défis environnementaux pressants. Le pays a réalisé des progrès appréciables en ce qui concerne la pollution atmosphérique et l’utilisation de l’eau notamment. Ce faisant, Israël a développé un secteur des « technologies propres » dynamique. Cependant, sa forte croissance économique et démographique fait peser sur l’environnement des pressions de plus en plus fortes, imputables à la production de déchets, à la dégradation des habitats et aux émissions de gaz à effet de serre. L’Examen présente 41 recommandations pour aider le pays à relever ces défis.

 

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/9711112e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/environment/examens-environnementaux-de-l-ocde-israel-2011_9789264168541-fr
  • READ
 
Chapter
 

Données économiques You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/9711112ec013.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/environment/examens-environnementaux-de-l-ocde-israel-2011/donnees-economiques_9789264168541-13-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

L’accroissement démographique, la progression du niveau de vie et l’industrialisation rapide sont les principaux facteurs à l’origine de l’augmentation de la production de déchets. Israël a dans une large mesure réussi à mettre un frein au dépôt sauvage de déchets et à fermer les décharges non contrôlées, qui constituaient des problèmes majeurs dans les années 90, mais la grande majorité des déchets continuent d’être mis en décharge. Devant ces problèmes, Israël a su se doter d’une législation et de plans de gestion des déchets qui sont en phase avec les bonnes pratiques appliquées au niveau international. Le présent chapitre fait le bilan de ces initiatives des pouvoirs publics, en particulier de celles visant à faire baisser la production de déchets, à encourager la valorisation et le recyclage et à assurer l’élimination des déchets municipaux et dangereux dans de bonnes conditions de sécurité. Il analyse également les conséquences environnementales et économiques qui découlent des mesures appliquées récemment, dont les systèmes de responsabilité élargie des producteurs et la taxe de mise en décharge, ainsi que de l’absence de redevances de collecte des déchets en bonne et due forme. Les enjeux de l’assainissement des terrains contaminés sont aussi examinés.
Also available in English
 
Visit the OECD web site