Lignes directrices de l'OCDE pour les essais de produits chimiques, Section 4

Effets sur la santé

French
ISSN: 
2074-5842 (online)
http://dx.doi.org/10.1787/20745842
Hide / Show Abstract

Les lignes directrices de l’OCDE pour les essais de produits chimiques est une collection d’environ 100 des plus pertinents tests reconnus à l’échelle internationale et méthodes d’essai utilisées par les gouvernements, l’industrie et des laboratoires indépendants afin d’identifier et de définir les dangers potentiels des nouvelles substances chimiques, préparations chimiques et mélanges chimiques.

Cette batterie d’outils est particulièrement utile pour les professionnels dans les tests réglementaires de sécurité et les produits chimiques et produits chimiques de notification et d’enregistrement des produits chimiques. Ils peuvent également être utilisés pour la sélection et le classement des produits chimiques au cours du développement de nouveaux produits chimiques et de produits et de recherche en toxicologie. Ce groupe d’essais est consacré aux effets sur la santé.

Also available in English
 
Essai n° 440 : Bio-essai utérotrophique chez les rongeurs

Essai n° 440 : Bio-essai utérotrophique chez les rongeurs

Essai de dépistage à court terme des propriétés oestrogéniques You or your institution have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/9744002e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/environment/essai-n-440-bio-essai-uterotrophique-chez-les-rongeurs_9789264067424-fr
  • READ
Author(s):
OECD
15 Oct 2007
Pages:
22
ISBN:
9789264067424 (PDF)
http://dx.doi.org/10.1787/9789264067424-fr

Hide / Show Abstract

Le bio-essai utérotrophique est un essai in vivo de dépistage à court terme. Il est basé sur l'augmentation du poids utérin ou de la réponse utérotrophique.

La sensibilité de l’essai repose sur un système d'essai sur animaux, dans lequel l'axe hypothalamo-pituito-ovarien n'est pas fonctionnel. Deux états sensibles aux oestrogènes chez le rongeur femelle répondent à cette exigence : i) femelles immatures après sevrage et avant la puberté et ii) jeunes femelles adultes ovariectomisées, passé le délai nécessaire à la régression des tissus utérins. La substance d'essai est administrée quotidiennement par gavage ou injection sous-cutanée. Chacun des groupes traités et de contrôle devraient inclure au moins 6 animaux. Des doses graduées de substance d'essai sont administrées au minimum à deux groupes de traitement d'animaux de laboratoire utilisant un niveau de dose par groupe. La période d'administration est de trois jours consécutifs pour la méthode sur femelles immatures et d’au moins trois jours consécutifs dans la méthode sur femelles adultes ovariectomisées. Les animaux sont autopsiés approximativement 24 heures après la dernière dose. Pour des agonistes d'oestrogène, on mesure le rapport entre le poids utérin moyen des animaux des groupes d’essai et celui des animaux du groupe témoin qui a reçu le véhicule pour déterminer s’il existe une augmentation statistiquement significative. Une augmentation statistiquement significative du poids utérin moyen d'un groupe d'essai indique une réponse positive à ce bio-essai. Le rapport inclut les poids corporels quotidiens, le relevé quotidien de l’état de l'animal, le poids utérin humide et épongé, et la consommation de nourriture quotidienne.

Also available in English, Korean
loader image
 
Visit the OECD web site