Lignes directrices de l'OCDE pour les essais de produits chimiques, Section 4

Effets sur la santé

French
ISSN: 
2074-5842 (online)
http://dx.doi.org/10.1787/20745842
Hide / Show Abstract

Les lignes directrices de l’OCDE pour les essais de produits chimiques est une collection d’environ 100 des plus pertinents tests reconnus à l’échelle internationale et méthodes d’essai utilisées par les gouvernements, l’industrie et des laboratoires indépendants afin d’identifier et de définir les dangers potentiels des nouvelles substances chimiques, préparations chimiques et mélanges chimiques.

Cette batterie d’outils est particulièrement utile pour les professionnels dans les tests réglementaires de sécurité et les produits chimiques et produits chimiques de notification et d’enregistrement des produits chimiques. Ils peuvent également être utilisés pour la sélection et le classement des produits chimiques au cours du développement de nouveaux produits chimiques et de produits et de recherche en toxicologie. Ce groupe d’essais est consacré aux effets sur la santé.

Also available in English
 
Essai n° 435 : Méthode d'essai in vitro sur membrane d'étanchéité pour la corrosion cutanée

Essai n° 435 : Méthode d'essai in vitro sur membrane d'étanchéité pour la corrosion cutanée You or your institution have access to this content

French
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Cette Ligne directrice correspond à une méthode in vitro d'essai sur membrane d’étanchéité qui peut être employée pour identifier les substances corrosives.

La méthode d'essai utilise une membrane artificielle conçue pour répondre aux substances corrosives de manière semblable à la peau animale in situ. La méthode in vitro d'essai de barrière de membrane peut être employée avec des substances solides, liquides (les substances aqueuses avec un pH dans la gamme de 4.5 à 8.5 ne sont souvent pas qualifiées pour l'essai) et des émulsions. L'essai décrit dans cette Ligne directrice permet l'identification des substances chimiques et des mélanges corrosifs, et permet de classer en sous-catégorie des substances corrosives comme autorisé dans le GHS. Cette classification est basée sur le temps de pénétration de substance à travers la membrane. Le système d'essai se compose de deux composants, une membrane biologique macromoléculaire synthétique et un système de détection chimique (lequel détecte la substance d'essai). Un nombre approprié de répliques est préparé pour chaque substance d'essai et ses contrôles correspondants. Les temps d'application de la substance d'essai sur la barrière membranaire sont enregistrés et échelonnés. La durée écoulée (en minutes) entre l'application de la substance d'essai sur la membrane d’étanchéité et la pénétration de la membrane est employée pour prévoir la corrosivité de la substance d'essai.

Also available in English
loader image
 
Visit the OECD web site