Lignes directrices de l'OCDE pour les essais de produits chimiques, Section 4

Effets sur la santé

French
ISSN: 
2074-5842 (online)
http://dx.doi.org/10.1787/20745842
Hide / Show Abstract

Les lignes directrices de l’OCDE pour les essais de produits chimiques est une collection d’environ 100 des plus pertinents tests reconnus à l’échelle internationale et méthodes d’essai utilisées par les gouvernements, l’industrie et des laboratoires indépendants afin d’identifier et de définir les dangers potentiels des nouvelles substances chimiques, préparations chimiques et mélanges chimiques.

Cette batterie d’outils est particulièrement utile pour les professionnels dans les tests réglementaires de sécurité et les produits chimiques et produits chimiques de notification et d’enregistrement des produits chimiques. Ils peuvent également être utilisés pour la sélection et le classement des produits chimiques au cours du développement de nouveaux produits chimiques et de produits et de recherche en toxicologie. Ce groupe d’essais est consacré aux effets sur la santé.

Also available in English
 
Essai n° 428: Absorption cutanée : méthode in vitro

Essai n° 428: Absorption cutanée : méthode in vitro You or your institution have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/9742802e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/environment/essai-n-428-absorption-cutanee-methode-in-vitro_9789264071094-fr
  • READ
Author(s):
OECD
23 Nov 2004
Pages:
9
ISBN:
9789264071094 (PDF)
http://dx.doi.org/10.1787/9789264071094-fr

Hide / Show Abstract

Cette méthode d’essai a été conçue pour fournir des informations sur l'absorption d'une substance d'essai (idéalement radiomarquée) appliquée à la surface d'un échantillon de peau séparant les deux compartiments (un compartiment donneur et un compartiment receveur) d'une cellule à diffusion. Des cellules à diffusion statique ou dynamique peuvent indifféremment être utilisées.

Les peaux d’humain ou d’animaux peuvent être employées. Bien qu’une peau viable soit préférée, une peau non viable peut également être employée. Il a été démontré que la peau peut métaboliser certains produits chimiques pendant l'absorption cutanée. Dans ce cas, les métabolites du produit chimique d'essai peuvent être analysés par des méthodes appropriées. Normalement, plusieurs concentrations de la substance d’essai sont utilisées dans les formulations types, de façon à couvrir une gamme réaliste d’expositions humaines potentielles. L’application devrait simuler l'exposition humaine, normalement 1-5 mg/cm2 de peau pour un solide et jusqu'à 10 µl/cm2 pour des liquides. La température doit être constante parce qu’elle influe sur la diffusion passive des produits chimiques. L'absorption d'une substance d'essai au cours d'une période donnée (normalement 24h) est mesurée par l'analyse du fluide récepteur et la distribution de la substance d'essai dans le système d'essai. Le profil d'absorption en fonction du temps devrait être présenté.

Also available in English
loader image
 
Visit the OECD web site