Lignes directrices de l'OCDE pour les essais de produits chimiques, Section 3

Devenir et comportement dans l'environnement

French
ISSN: 
2074-5834 (online)
http://dx.doi.org/10.1787/20745834
Hide / Show Abstract

Les lignes directrices de l’OCDE pour les essais de produits chimiques est une collection d’environ 150 des plus pertinents tests reconnus à l’échelle internationale et méthodes d’essai utilisées par les gouvernements, l’industrie et des laboratoires indépendants afin d’identifier et de définir les dangers potentiels des nouvelles substances chimiques, préparations chimiques et mélanges chimiques.
Cette batterie d’outils est particulièrement utile pour les professionnels dans les tests réglementaires de sécurité et les produits chimiques et produits chimiques de notification et d’enregistrement des produits chimiques. Ils peuvent également être utilisés pour la sélection et le classement des produits chimiques au cours du développement de nouveaux produits chimiques et de produits et de recherche en toxicologie. Ce groupe d’essais est consacré au devenir et au comportement dans l’environnement. En 2017, la section 3 “Dégradation et Accumulation”  a été renommée “Devenir et comportement dans l’environnement » afin de mieux prendre en compte les Lignes directrices mesurant des effets tels que la dispersion, l’agrégation.

Also available in English
 
Essai n° 309: Minéralisation aérobie dans les eaux superficielles – Essai de simulation de la biodégradation

Essai n° 309: Minéralisation aérobie dans les eaux superficielles – Essai de simulation de la biodégradation You or your institution have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/9730902e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/environment/essai-n-309-mineralisation-aerobie-dans-les-eaux-superficielles-essai-de-simulation-de-la-biodegradation_9789264070554-fr
  • READ
Author(s):
OECD
23 Nov 2004
Pages:
22
ISBN:
9789264070554 (PDF)
http://dx.doi.org/10.1787/9789264070554-fr

Hide / Show Abstract

Le but de cet essai est de mesurer la biodégradation en fonction du temps d'une substance d'essai présente en faible concentration dans une eau naturelle aérobie et de quantifier les observations sous la forme d'expressions cinétiques. L'essai est réalisé par lots par « l'essai pélagique » ou « l'essai en suspension de sédiments » pour simuler un plan l'eau contenant des solides en suspension ou des sédiments resuspendus.

Les flacons d'essai sont incubés dans l'obscurité, à la température environnementale, en aérobiose et sous agitation pendant normalement 60 jours. Au moins deux concentrations différentes de substance d'essai (organique non-volatile ou légèrement volatile) devraient être employées. La concentration maximum de la substance d’essai devrait être de moins de 100µg/L (biodégradation suivant une cinétique de premier ordre) et la plus basse concentration de substance d'essai de préférence comprise dans l’intervalle ‹1-10µg/L. Deux sous-échantillons sont prélevés de chaque flacon d'essai à chaque temps de prélèvement. La dégradation est suivie à intervalles de temps appropriés, en mesurant le 14C résiduel ou la concentration résiduelle de la substance d'essai. La minéralisation totale et la biodégradation primaire sont déterminées par le marquage au 14C de différentes parties de la molécule. Des mesures périodiques du pH et de la concentration en oxygène dans le système d'essai doivent être conduites.

Also available in English
loader image
 
Visit the OECD web site