Lignes directrices de l'OCDE pour les essais de produits chimiques, Section 2

Effets sur les systèmes biologiques

French
ISSN: 
2074-5826 (online)
http://dx.doi.org/10.1787/20745826
Hide / Show Abstract

Les lignes directrices de l’OCDE pour les essais de produits chimiques est une collection d’environ 100 des plus pertinents tests reconnus à l’échelle internationale et méthodes d’essai utilisées par les gouvernements, l’industrie et des laboratoires indépendants afin d’identifier et de définir les dangers potentiels des nouvelles substances chimiques, préparations chimiques et mélanges chimiques.

Cette batterie d’outils est particulièrement utile pour les professionnels dans les tests réglementaires de sécurité et les produits chimiques et produits chimiques de notification et d’enregistrement des produits chimiques. Ils peuvent également être utilisés pour la sélection et le classement des produits chimiques au cours du développement de nouveaux produits chimiques et de produits et de recherche en toxicologie. Ce groupe d’essais est consacré aux systèmes biologiques.

Also available in English
 
Essai n° 217: Micro-organismes du sol : essai de transformation du carbone

Essai n° 217: Micro-organismes du sol : essai de transformation du carbone You or your institution have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/9721702e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/environment/essai-n-217-micro-organismes-du-sol-essai-de-transformation-du-carbone_9789264070257-fr
  • READ
Author(s):
OECD
21 Jan 2000
Pages:
10
ISBN:
9789264070257 (PDF)
http://dx.doi.org/10.1787/9789264070257-fr

Hide / Show Abstract

Cette Ligne directrice décrit une méthode d'essai conçue pour étudier, en laboratoire, les effets potentiels à long terme d'une exposition unique à des produits phytosanitaires et d’autres substances chimiques sur l'activité de transformation du carbone par les micro-organismes de sol.

Deux concentrations au minimum de la substance d'essai sont recommandées pour les produits phytosanitaires (cinq pour les autres substances chimiques). Le sol tamisé est divisé en fractions de poids égal (trois pour des produits phytosanitaires, six pour les autres substances chimiques) comprenant des fractions mélangées au véhicule contenant le produit, et le témoin. Trois réplicats au minimum des sols traités et non traités sont recommandés. Après 0, 7, 14 et 28 jours d'incubation, les échantillons de sol traité et le témoin sont mélangés à du glucose, et les taux de respiration induite par le glucose sont mesurés pendant 12 heures d’affilée. Les taux de respiration sont exprimés en dioxyde de carbone émis ou en oxygène consommé. Le taux moyen de respiration des échantillons de sol traités est comparé à celui du témoin et le pourcentage de déviation entre les deux est calculé. Tous les essais durent au moins 28 jours. Si, le 28ème jour, les différences entre les sols traités et non traités sont égales ou supérieures à 25%, les mesures sont continuées à des intervalles de 14 jours jusqu’à un maximum de 100 jours. Les résultats sont analysés en utilisant un modèle par régression, et les valeurs de CEx sont calculées. Quand la différence entre les taux de respiration entre le traitement et le témoin est égale ou inférieure à 25 % pour les mesures effectuées après le 28ème jour, les produits phytosanitaires son considérés comme n'ayant aucun effet à long terme sur la transformation de carbone dans les sols. Les valeurs CE50, CE25 et/ou CE10 sont employées pour les substances autres que des produits agrochimiques.

Also available in English
loader image
 
Visit the OECD web site