Revues de l'OCDE sur la création locale d'emplois

French
ISSN: 
2519-4771 (online)
ISSN: 
2519-4763 (print)
http://dx.doi.org/10.1787/25194771
Hide / Show Abstract

Les ressources humaines et les compétences ayant pris une importance grandissante au sein des systèmes économiques contemporains, les agences d’emploi et de formation se doivent de jouer un rôle plus important dans les stratégies locales visant à soutenir la création d’emploi, à faciliter les restructurations économiques et à améliorer la productivité. Le programme de l’OCDE pour le développement économique et création locale d’emplois (LEED) a mis au point une série de Revues sur la création locale d’emplois afin d’examiner la contribution des politiques locales du marché du travail à l’amélioration de la qualité des emplois et de la productivité.

Also available in English
 
Stratégies d'emploi et de compétences en France

Stratégies d'emploi et de compétences en France You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8415022e.pdf
  • PDF
  • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/842015022f1.epub
  • ePUB
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/employment/strategies-d-emploi-et-de-competences-en-france_9789264227545-fr
  • READ
Author(s):
OECD
20 May 2015
Pages:
160
ISBN:
9789264227545 (PDF) ; 9789264236974 (EPUB) ;9789264227606(print)
http://dx.doi.org/10.1787/9789264227545-fr

Hide / Show Abstract

Ce rapport se fonde sur l’analyse de données infranationales et sur la consultation de parties prenantes locales dans six études de cas locales dans trois régions (Rhône Alpes, Ile de France et Provence-Alpes-Côte d'Azur). Il établit un cadre de comparaison permettant d’appréhender le rôle de l’échelon local en faveur d’emplois plus nombreux et de meilleure qualité. Il pourra aider les responsables des politiques nationales, régionales et locales en France à bâtir au niveau local des partenariats efficaces et pérennes, porteurs de synergies et de résultats plus solides du point de vue des mesures prises pour l’emploi, la formation et le développement économique. Des politiques coordonnées peuvent aider les travailleurs à trouver l’emploi qui leur convient tout en stimulant l’entrepreneuriat et la productivité, et aboutir ainsi à une meilleure qualité de vie et à plus de prospérité aussi bien au niveau local que, globalement, dans le pays.

loader image

Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Table of Contents

  • Mark Click to Access
  • Préface

    Les responsables gouvernementaux de l’ensemble de la zone OCDE sont aux prises avec une question centrale : comment créer des emplois ? La récente crise financière et le ralentissement économique ont eu de graves répercussions sur la plupart des pays de l’OCDE, où le taux de chômage a augmenté et des emplois ont été perdus dans de nombreux secteurs. Aujourd’hui, dans certains pays, les répercussions de ce ralentissement perdurent, voire s’intensifient. La diminution de certains budgets nationaux signifie également que les décideurs doivent désormais faire plus avec moins. Dans ce contexte, nous devons penser latéralement aux avantages que les actions d’un secteur tel que l’emploi et la formation peuvent procurer simultanément à d’autres secteurs, comme la création de nouveaux emplois et un meilleur soutien à l’insertion sur le marché du travail.

  • Acronymes et abréviations
  • Résumé

    La récession mondiale, puis la crise de la dette dans l’Union européenne, ont exercé une grande pression sur l’économie française, et ses répercussions ont été importantes sur le marché du travail. À ce jour, la croissance demeure fragile, le chômage demeure élevé, et certains groupes défavorisés, dont les chômeurs de longue durée, les jeunes, les femmes et les travailleurs âgés, doivent faire face à divers obstacles au moment de réintégrer le marché du travail. Les politiques d’emploi et de formation doivent continuer de chercher des moyens d’activer la réinsertion de ces groupes tout en encourageant la croissance économique et la productivité.

  • Guide du lecteur

    Le Programme LEED (concernant le développement économique et la création d’emplois au niveau local) de l’OCDE a mis en place un projet comparatif international visant à examiner la contribution de la politique du marché du travail à la création d’emplois de qualité et à la productivité. Le projet comporte une série d’examens par pays concernant l’Australie, la Belgique (Flandre), le Canada (Ontario et Québec), la Corée, les États-Unis (Californie et Michigan), la France, l’Irlande, Israël, l’Italie (province autonome de Trente), la République tchèque, le Royaume-Uni et la Suède. Les principales étapes de chaque analyse sont résumées à l’.

  • L'emploi et les compétences en France : contexte

    Le marché du travail français se caractérise depuis les années 80 par un chômage élevé et persistant, et des inégalités marquées entre les groupes sociaux et entre les territoires. Toutefois, d’importantes transformations ont eu lieu au cours des trente dernières années : outre une offre de travail plus féminine et plus qualifiée, on relève une flexibilisation de l’emploi par le biais de formes alternatives d’emplois. Du point de vue des politiques de l’emploi, la France a maintenu une indemnisation du chômage généreuse, tout en développant des politiques actives ciblées (notamment sur les jeunes), et plus récemment des mesures générales de baisse du coût du travail et d’incitation à l’emploi pour les chômeurs et inactifs. Du point de vue institutionnel, les politiques françaises restent marquées par une place dominante de l’État, malgré une décentralisation et une déconcentration accrue, principalement à l’échelon régional (responsable de la formation des chômeurs). Au niveau local, on favorise le développement de l’intercommunalité, notamment dans le domaine du développement économique. Les dernières réformes territoriales de l’année 2014 devraient à l’avenir renforcer encore la place des régions et des intercommunalités (y compris les métropoles) dans la mise en œuvre des politiques publiques, tandis que leurs compétences précises restent à clarifier.

  • Panorama des régions ayant fait l'objet d'une étude de cas

    L’analyse se concentre sur les trois plus grandes régions françaises, en termes de PIB. Elles apparaissent néanmoins hétérogènes, avec une population plus diplômée en Île-de-France et dans une moindre mesure en Rhône-Alpes, ces deux régions étant également dynamiques du point de vue démographique. En outre, leur taux de chômage est également inférieur à la moyenne nationale. En revanche, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur comporte une part plus importante de seniors dans la population, et connaît un chômage élevé, notamment pour les jeunes. Dans chacune de ces trois régions, deux territoires contrastés ont été étudiés, aboutissant ainsi à un ensemble varié de six zones d’étude. En PACA et en Rhône-Alpes, l’étude inclut les deux grandes agglomérations (Lyon et Marseille), ainsi que deux zones rurales (Ardèche et Arles). En Île-de-France, une zone dynamique sur le plan économique est contrastée avec une zone en difficulté, se heurtant notamment à un fort enclavement du fait de la faiblesse des transports en commun. Au niveau local, l’étude se concentre sur le niveau intercommunal lorsqu’il existe, et s’étend à l’ensemble des acteurs intervenant dans les politiques d’emploi, de formation et de développement économique (Pôle emploi, Missions locales, communes ou intercommunalités, MDE, services de la Région…).

  • Principaux constats du tableau de bord pour la région Rhône-Alpes

    Ce chapitre décrit les conclusions du tableau de bord Création d’emplois locaux de la région Rhône-Alpes. La grille d’analyse permet une évaluation selon quatre dimensions: 1) l’adaptation des politiques et des dispositifs au développement économique local 2) l’amélioration des compétences, 3) le ciblage des politiques sur les gisements d’emplois et l’investissement dans des emplois de qualité et 4) le ciblage des politiques sur les groupes fragiles.

  • Principaux constats du tableau de bord pour la région Île-de-France

    Ce chapitre décrit les conclusions du tableau de bord Création d’emplois locaux de la région Île-de- France. La grille d’analyse permet une évaluation selon quatre dimensions : 1) l’adaptation des politiques et des dispositifs au développement économique local 2) l’amélioration des compétences, 3) le ciblage des politiques sur les gisements d’emplois et l’investissement dans des emplois de qualité et 4) le ciblage des politiques sur les groupes fragiles.

  • Principaux constats du tableau de bord pour la région Provence-Alpes-Côte d'Azur

    Ce chapitre décrit les conclusions du tableau de bord Création d’emplois locaux de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. La grille d’analyse permet une évaluation selon quatre dimensions : 1) l’adaptation des politiques et des dispositifs au développement économique local 2) l’amélioration des compétences, 3) le ciblage des politiques sur les gisements d’emplois et l’investissement dans des emplois de qualité et 4) le ciblage des politiques sur les groupes fragiles.

  • Vers un plan d'action pour créer des emplois en France : recommandations et bonnes pratiques

    Stimuler la création d’emplois au niveau local nécessite l’intégration des politiques de l’emploi, de la formation et du développement économique. L’élaboration des politiques adaptées au territoire peut aider les travailleurs à trouver des emplois adaptés à leurs compétences, tout en contribuant à stimuler la demande et à augmenter la productivité. Il faut pour cela disposer de cadres flexibles de gestion des politiques, d’informations et de partenariats intégrés au niveau local tirant parti des efforts des différents acteurs locaux. Ce chapitre décrit les principales recommandations pour la France, basées sur l’analyse du cas français mais aussi sur les enseignements de quelques expériences étrangères.

  • Add to Marked List
 
Visit the OECD web site