Politiques et gestion de l'enseignement supérieur

Frequency
3 times a year
ISSN: 
1684-3592 (online)
ISSN: 
1682-346X (print)
http://dx.doi.org/10.1787/16843592
Hide / Show Abstract

Publié antérieurement sous le titre Gestion de l'enseignement supérieur, le journal Politiques et gestion de l'enseignement supérieur est publié trois fois par an par le Programme de l'OCDE sur la gestion des établissements d'enseignement supérieur (IMHE). Il analyse ce domaine à travers des articles et rapports sur l'assurance qualité, les ressources humaines, le financement et l'internationalisation. C'est également une source d'information sur les activités et événements organisés par le Programme IMHE de l'OCDE.

Publié depuis 2009 en anglais seulement ; seuls les résumés des articles sont disponibles en français.
Also available in English
Article
 

Promotion d'une société de l'apprentissage permanent en Chine

Les tentatives de l'Université Tsinghua You do not have access to this content

French
 
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8906022ec002.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/education/promotion-d-une-societe-de-l-apprentissage-permanent-en-chine_hemp-v18-art9-fr
  • READ
Author(s):
Aiyi Wang, Gilsun Song, Feiyu Kang
03 Oct 2006
Pages:
16
Bibliographic information
No.:
9,
Volume:
18,
Issue:
2
Pages:
1–16
http://dx.doi.org/10.1787/hemp-v18-art9-fr

Hide / Show Abstract

On s’accorde généralement à penser que la société contemporaine évolue vers une société fondée sur le savoir. Face à l’augmentation des problèmes et des incertitudes, il apparaît que l’enseignement traditionnel dispensé « une fois pour toutes » ne pourra jamais satisfaire les demandes des gens qui veulent mettre à jour leurs connaissances et compétences afin de s’adapter à un environnement en évolution rapide. L’enseignement permanent est devenu un moyen efficace et nécessaire de faire face à ces problèmes. C’est dans ce contexte que la Chine a compris l’importance considérable de l’enseignement permanent et s’est résolument lancée dans la création d’une société de l’apprentissage permanent.

Toutefois, les différentes régions de la Chine étant inégalement développées, l’inégalité dans la répartition des ressources d’apprentissage a été un des grands obstacles à la mise en place d’une société de l’apprentissage dans le pays. L’université Tsinghua en tant qu’université de premier plan, située au centre de la culture et de l’éducation en Chine, a joué un rôle multidimensionnel dans le processus d’élimination des déséquilibres régionaux et de promotion d’une société d’apprentissage permanent en Chine. Elle en sera l’avocat, le diffuseur, le moteur ainsi que l’exécutant. Pendant des années, elle a considérablement mis l’accent sur la prestation de services d’enseignement/formation pour les gens du peuple, en ouvrant ses portes à la société. De surcroît, l’université Tsinghua a pris à sa charge depuis 2003 un programme national « Établissement de la théorie et des pratiques d’un système d’apprentissage permanent en Chine », qui a été patronné par le ministère chinois de l’Education. Dans le cadre de ce programme, l’université Tsinghua a lancé quatre projets pilotes d’apprentissage couvrant les quatre principales sections de la société chinoise : Apprentissage dans la ville, apprentissage dans les campagnes, apprentissage dans les communautés et apprentissage dans l’armée.

En se fondant sur les recherches menées par l’université Tsinghua, cet article présentera l’application et les conséquences de ces quatre projets, qui donnent par ailleurs un aperçu vivant de la mise en place d’une société de l’apprentissage permanent en Chine.

Also available in English
 
Visit the OECD web site