Gestion de l'enseignement supérieur

Institutional Management in Higher Education

ISSN: 
2307-1974 (online)
ISSN: 
1013-8501 (print)
http://dx.doi.org/10.1787/23071974
Hide / Show Abstract

Publié antérieurement sous le titre Revue internationale de gestion des établissements d’enseignement supérieur, le journal Gestion de l'enseignement supérieur est publié trois fois par an par le Programme de l'OCDE sur la gestion des établissements d'enseignement supérieur (IMHE). Il analyse ce domaine à travers des articles et rapports sur l'assurance qualité, les ressources humaines, le financement et l'internationalisation. C'est aussi une source d'information sur les activités et événements organisés par le Programme IMHE de l'OCDE. Disponible également en anglais.

Also available in English
 

Volume 14, Issue 1 You do not have access to this content

Also available in English

Hide / Show all Abstracts Articles

Mark Mark Date TitleClick to Access
  28 Mar 2002
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8902012ec001.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/education/il-y-a-fusion-et-fusion-les-associations-interinstitutionnelles-et-leurs-formes-diverses_hemp-v14-art1-fr
  • READ
Il y a fusion et fusion
Daniel W. Lang

Les fusions se pratiquent depuis de longues années dans le secteur privé à but lucratif. Elles sont récemment devenues plus fréquentes dans le secteur public et dans le secteur privé à but non lucratif. On estime à près de 500 le nombre de fusions qui sont intervenues entre universités et collèges au cours de la dernière décennie. Pourquoi universités et collèges fusionnent-ils ? Quand ils parlent de « fusions », quel sens donnent-ils à ce mot ? Quelles sont les analogies ou les différences entre les fusions et d’autres formes d’associations interinstitutionnelles ? Dans cette étude, on aborde ces questions en examinant les facteurs qui motivent la fusion et en cherchant à savoir dans quelle mesure ces facteurs sont propres à la fusion ou motivent aussi d’autres formes d’association interinstitutionnelle. A cette fin, on élabore une taxinomie des associations interinstitutionnelles et des facteurs qui déterminent le comportement institutionnel vis-à-vis de la coopération.

  28 Mar 2002
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8902012ec002.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/education/l-introduction-d-une-logique-de-marche-et-la-nouvelle-gouvernance-dans-l-enseignement-superieur_hemp-v14-art2-fr
  • READ
L'introduction d'une logique de marché et la nouvelle gouvernance dans l'enseignement supérieur
Joshua K.H. Mok, Eric H.C. Lo

Les études comparatives récentes des politiques d’éducation ont fait apparaître que, si les réformes de l’enseignement supérieur en Extrême-Orient paraissent suivre des orientations semblables, les plus récentes visaient cependant des priorités différentes. La convergence très nette des principes et des objectifs généraux ne suffit pas à expliquer le processus complexe de changement et les interactions dynamiques entre les forces qui s’exercent aux niveaux global, régional et local et qui déterminent les politiques éducatives de chaque pays. Cet article étudie l’impact des pressions résultant d’une évolution générale vers une logique du marché sur les politiques d’enseignement supérieur, en particulier sur la manière dont cet enseignement s’est transformé à Hong-Kong (Chine) et à Taiwan avec la vague d’adaptation au marché. Il concerne en premier lieu l’analyse des modalités et des stratégies adoptées par les deux gouvernements pour réformer leur système d’enseignement supérieur, en réponse à l’évolution du contexte local socio-économique et politique et de l’environnement régional et global. L’accent est mis sur l’accès à l’enseignement, son financement et sa régulation.

  28 Mar 2002
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8902012ec003.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/education/origine-du-financement-public-des-universites-privees-au-japon_hemp-v14-art3-fr
  • READ
Origine du financement public des universités privées au Japon
Masateru Baba

Le but de la présente étude est d’examiner l’origine et les méthodes de financement des universités privées à l’aide de capitaux publics au Japon. Au milieu des années 70, le Parlement national a voté pour la première fois de son histoire une loi permettant d’allouer l’argent des contribuables aux établissements privés d’enseignement supérieur. Le législateur a justifié son action en invoquant le fait que plus de 75 % des étudiants japonais fréquentaient des établissements privés, ces derniers étant confrontés à de graves difficultés financières. Cependant, l’adoption de cette loi a donné naissance à une série de controverses et de débats parmi les intellectuels et les éducateurs s’agissant des mécanismes de financement, de la transparence et de l’autonomie d’établissements d’enseignement supérieur bénéficiant d’argent public.

  28 Mar 2002
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8902012ec004.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/education/mesurer-le-degre-d-internationalisation-d-un-etablissement-de-formation-un-exemple-francais-en-gestion_hemp-v14-art4-fr
  • READ
Mesurer le degré d'internationalisation d'un établissement de formation
Claude Échevin, Daniel Ray

Cet article propose quelques éléments méthodologiques simples, peu onéreux à mettre en oeuvre, susceptibles d’aider les responsables des établissements de formation à faire le point sur le positionnement international de leur unité. La démarche est illustrée par des informations relatives à une cinquantaine d’établissements français de formation à la gestion.

  28 Mar 2002
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8902012ec005.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/education/les-problemes-nouveaux-poses-par-la-gestion-d-une-universite-russe_hemp-v14-art5-fr
  • READ
Les problèmes nouveaux posés par la gestion d'une université russe
Evgeni Kniazev

Dans le monde entier, les pouvoirs publics renoncent à assurer le financement intégral des universités. Cette tendance mondiale est particulièrement bien illustrée en Russie. La part de l’enseignement supérieur dans le produit national brut a diminué de manière spectaculaire. Il en résulte une réduction très marquée du budget de l’enseignement supérieur en termes réels. Ce phénomène a entre autres pour conséquence une progression de la part des crédits non publics dans le budget annuel du secteur éducatif.

Les sources principales de ce nouveau financement sont nationales, internationales et privées. Il provient aussi bien de fondations que de firmes multinationales. Sa répartition entre les différents établissements ou départements apparaît comme extrêmement inégale. L’ancienne tradition académique ne survit donc que dans un nombre de plus en plus restreint d’établissements et, à l’intérieur de ces établissements, dans un nombre de plus en plus restreint de centres d’excellence. Pour bon nombre d’institutions, la dotation publique de base ne permet pas de rémunérer décemment le personnel académique. La majorité de ce personnel se voit donc dans l’obligation de chercher un second, voire un troisième emploi en dehors de l’Université. Il en résulte un affaiblissement des établissements et un élargissement de l’éventail qualitatif, aussi bien au niveau des établissements eux-mêmes qu’au sein de leurs départements et de leurs centres. Parallèlement, l’enseignement privé a désormais le champ libre pour développer ses établissements, qui ne retiennent souvent dans leur gamme d’activités d’enseignement que celles qui sont rémunérées par le marché...

  28 Mar 2002
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8902012ec006.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/education/notes-de-lecture_hemp-v14-art6-fr
  • READ
Notes de lecture
David Palfreyman

Par commodité, nous pouvons classer les ouvrages évoqués dans cet article dans deux groupes : dans le premier groupe, deux traitent de l’accès ; dans le second, quatre traitent de la gouvernance et la gestion.

Add to Marked List
 
Visit the OECD web site