Les compétences au service du progrès social
Hide / Show Abstract

Les compétences au service du progrès social

Le pouvoir des compétences socio-affectives

Les enfants d’aujourd’hui auront besoin d’un ensemble équilibré de compétences cognitives, sociales et affectives pour réussir dans la vie moderne. Leur faculté à atteindre les objectifs, à travailler avec autrui et à gérer leurs émotions sera essentielle pour affronter les défis du XXIe siècle.
Si tout le monde s’accorde à reconnaitre l’importance des compétences sociales et affectives, telles que la persévérance, la sociabilité et l’estime de soi, on ne peut pas en dire autant des moyens à mettre en œuvre pour améliorer ces compétences et des efforts déployés pour les mesurer et les renforcer. Les enseignants et les parents ne savent peut-être pas si les efforts qu’ils déploient pour développer ces compétences portent leurs fruits et n’ont peut-être pas connaissance de ce qu’ils pourraient faire de mieux. L’offre de politiques et programmes conçus pour mesurer et renforcer les compétences sociales et affectives varie fortement entre les pays et les régions.

Ce rapport résume la recherche analytique menée par l’OCDE sur le rôle des compétences socio-affectives et propose des stratégies pour les renforcer. Il analyse les effets  que les compétences peuvent avoir sur divers aspects du bien-être individuel et du progrès social, allant de l’éducation aux retombées associées au marché du travail, la santé, la vie familiale, l’engagement civique et la satisfaction à l’égard de l’existence. Ce rapport montre également comment les pouvoirs publics, par leurs interventions, l’école et les enseignants, par leurs pratiques pédagogiques, et les parents, par la façon dont ils élèvent leurs enfants, peuvent faciliter le développement des compétences sociales et affectives. Ce rapport présente des pistes prometteuses pour favoriser le développement socio-affectif et montre, par ailleurs, que les compétences sociales et affectives peuvent être mesurées de façon valable à l’intérieur des frontières culturelles et linguistiques.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/9615012e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/education/les-competences-au-service-du-progres-social_9789264256491-fr
  • READ
 
Chapter
 

Comment renforcer les compétences sociales et affectives ? You or your institution have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/9615012ec009.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/education/les-competences-au-service-du-progres-social/comment-renforcer-les-competences-sociales-et-affectives_9789264256491-9-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Les responsables politiques, les enseignants et les parents peuvent jouer un rôle important dans le renforcement des compétences sociales et affectives des enfants. Ces compétences sont, avec les compétences cognitives, essentielles pour le bien-être individuel et le progrès social. Les compétences sociales et affectives peuvent être mesurées de manière fiable au sein d’un territoire culturel ou linguistique. Les responsables politiques peuvent utiliser ces informations pour mieux comprendre les déficits de compétence et concevoir des politiques plus efficaces pour y remédier, tandis que les enseignants peuvent élargir la notion de besoins de compétence des enfants et créer des environnements d’apprentissage positifs. On peut renforcer et mobiliser les compétences sociales et affectives pour donner plus de chances aux enfants dans la vie et améliorer la société. Ce rapport a identifié les types de compétences qui importaient et les politiques, pratiques et interventions qui visaient à les renforcer. Ce chapitre de conclusion évalue l’écart entre les méthodes efficaces et les applications concrètes pour concevoir de meilleures stratégies en vue de renforcer les compétences essentielles pour la réussite des enfants dans la vie et pour l’avènement du bien-être et du progrès des sociétés.

Also available in English
 
Visit the OECD web site