PISA

French
ISSN: 
1996-3785 (online)
ISSN: 
1990-8520 (print)
http://dx.doi.org/10.1787/19963785
Hide / Show Abstract

Une série de rapports sur le programme régulier de tests permettant de mesurer les performances des élèves dans le cadre du Programme international de l’OCDE pour le suivi des acquis des élèves (PISA). Les rapports comparent les résultats scolaires des élèves (15 ans) entre les pays ou bien examinent la méthodologie utilisée pour réunir les données.

Also available in English, German
 
Cadre d'évaluation et d'analyse du cycle PISA 2012

Cadre d'évaluation et d'analyse du cycle PISA 2012

Compétences en mathématiques, en compréhension de l'écrit, en sciences, en résolution de problèmes et en matières financières You or your institution have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/9813012e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/education/cadre-d-evaluation-du-pisa-2012_9789264190559-fr
  • READ
Author(s):
OECD
01 Aug 2013
Pages:
280
ISBN:
9789264190559 (PDF) ;9789264190542(print)
http://dx.doi.org/10.1787/9789264190559-fr

Hide / Show Abstract

Les élèves sont-ils bien préparés à relever les défis que l’avenir leur réserve ? Sont-ils capables d’analyser, de raisonner et de communiquer leurs idées de manière efficace ? Ont-ils cerné les centres d’intérêt qu’ils cultiveront toute leur vie en tant que membres productifs de la société et de l’économie ? Le Programme international de l’OCDE pour le suivi des acquis des élèves (PISA) cherche à répondre à ces questions au travers d’une évaluation des savoirs et savoir-faire des élèves, la plus exhaustive et la plus rigoureuse qui existe à l’échelle internationale.

Le Cadre d’évaluation et d’analyse du cycle PISA 2012 présente le cadre conceptuel qui sous-tend le cinquième cycle de l’enquête PISA. Comme les cycles précédents, le cycle PISA 2012 couvre les mathématiques, son domaine majeur d’évaluation, la compréhension de l’écrit et les sciences, ainsi que deux autres domaines : la résolution de problèmes et la culture financière. Par ailleurs, un questionnaire contextuel et, à titre d’option, un questionnaire sur le parcours scolaire et un questionnaire sur la maîtrise des technologies de l’information et de la communication (TIC) sont administrés aux élèves. Des informations supplémentaires sont recueillies auprès de la direction des établissements d’enseignement via le questionnaire « Établissement » et auprès des parents, via le questionnaire « Parents », le troisième qui soit proposé à titre d’option. Soixante-six pays et économies, dont les trente-quatre pays membres de l’OCDE, ont pris part au cycle PISA 2012.
 

loader image

Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Table of Contents

  • Mark Click to Access
  • Avant-propos

    Créé en 1997, le programme international de l’OCDE pour le suivi des acquis des élèves (PISA) est l’expression concrète de l’engagement des gouvernements à suivre l’évolution des résultats produits par leur système d’éducation, en l’occurrence en évaluant la performance des élèves dans un cadre commun approuvé à l’échelle internationale. L’enquête PISA est avant tout le fruit d’un effort concerté qui met en synergie l’expertise scientifique des pays participants, et que les gouvernements de ces pays dirigent conjointement en fonction de préoccupations communes en matière d’action publique.

  • Introduction

    Parents, élèves, gouvernements, grand public, tous veulent savoir si le système d’éducation de leur pays prépare bien les jeunes à affronter les situations de la vie courante. De nombreux pays suivent de près l’apprentissage de leurs élèves pour répondre à cette question. Les évaluations comparatives internationales peuvent étoffer l’état des lieux dressé à l’échelle nationale en offrant un cadre plus étendu d’interprétation de la performance. Elles peuvent montrer ce qu’il est possible d’accomplir pour améliorer la qualité des résultats de l’apprentissage et l’égalité des chances en matière d’éducation. Elles peuvent aider à définir les objectifs de l’action publique en fournissant des objectifs quantifiables atteints par d’autres pays, et à choisir des pistes de réforme. Enfin, elles peuvent aussi aider les pays à mieux cerner leurs points forts et leurs points faibles, et à suivre leurs progrès.

  • Cadre d'évaluation de la culture mathématique du cycle PISA 2012

    Le cadre conceptuel du cycle PISA 2012 explique les fondements théoriques des épreuves PISA de mathématiques. Il actualise la définition de la culture mathématique et décrit les processus mathématiques que les élèves effectuent lorsqu’ils utilisent leur culture mathématique et les facultés mathématiques fondamentales qui sous-tendent ces processus. Il présente la répartition des connaissances mathématiques entre quatre catégories de contenus mathématiques ainsi que les connaissances qu’il est pertinent d’évaluer en mathématiques chez les élèves âgés de 15 ans. Il décrit les quatre catégories de contextes, c’est-à-dire les situations dans lesquelles les élèves auront à mener à bien des tâches mathématiques. Il indique les pourcentages d’items par catégorie de contenus et de contextes, par format d’items et par processus, et décrit la rotation des unités par carnet. Chaque carnet est constitué d’items dont le degré de difficulté varie. Par ailleurs, le présent cadre décrit l’épreuve informatisée de mathématiques et explique la logique qui a présidé à sa conception ainsi que son potentiel de développement. Sept unités administrées lors d’essais de terrain ou de campagnes définitives sont proposées pour illustrer les catégories retenues. De nombreuses mesures de contrôle de la qualité sont décrites. L’évaluation PISA permettra de déterminer dans quelle mesure les pays préparent leurs élèves à utiliser les mathématiques dans tous les aspects de leur vie personnelle, civique et professionnelle, dans le cadre d’une citoyenneté constructive, engagée et réfléchie.

  • Cadre d'évaluation de la compré de l'écrit du cycle PISA 2012

    Ce chapitre présente le cadre conceptuel qui sous-tend les épreuves d’évaluation des compétences des élèves en compréhension de l’écrit lors du cycle PISA 2012. Il expose la définition retenue dans l’enquête PISA des compétences en compréhension de l’écrit et examine les éléments de l’enquête restés inchangés entre les différents cycles, ainsi que le nouvel élément introduit lors du cycle PISA 2009 : la lecture et la compréhension des textes électroniques. Il explique la façon dont les tâches de compréhension de l’écrit sur papier et de l’écrit électronique sont évaluées et analysées dans l’enquête PISA, et la façon dont les élèves naviguent entre les textes et mènent les tâches à bien. Des exemples d’items sur papier et sur support électronique jalonnent tout le chapitre pour illustrer la façon d’évaluer les compétences des élèves.

  • Cadre d'évaluation de la culture scientifique du cycle PISA 2012

    Ce chapitre présente les fondements théoriques du cadre d’évaluation de la culture scientifique dans le cadre de l’enquête PISA 2012. Il commence par définir la notion de culture scientifique, puis analyse l’organisation de ce domaine d’évaluation dans l’enquête PISA, avant de décrire le contexte des items. Le présent chapitre décrit, en outre, les connaissances et compétences au coeur de l’évaluation : identifier des questions d’ordre scientifique, expliquer des phénomènes de manière scientifique et utiliser des faits scientifiques. Il étudie ensuite la façon dont les connaissances et les attitudes sont également intégrées dans la définition PISA de la culture scientifique. Enfin, il présente tout au long de l’analyse des exemples d’items afin d’illustrer la classification, le format et la structure de l’évaluation PISA de la culture scientifique.

  • Cadre d'évaluation de la résolution de problèmes du cycle PISA 2012

    Ce chapitre présente le cadre qui sous-tend l’épreuve informatisée d’évaluation des compétences individuelles en résolution de problèmes lors du cycle PISA 2012. Il en expose les fondements théoriques, décrit les recherches retenues pour l’étayer et définit les compétences en résolution de problèmes. La définition du domaine d’évaluation est analysée de façon approfondie, tout comme les trois éléments les plus importants de l’évaluation, à savoir le contexte des problèmes, la nature de leur situation et les processus cognitifs intervenant dans leur résolution. La structure générale de l’évaluation et son administration informatisée sont décrites, tout comme l’interface de l’épreuve et les formats de réponse retenus. La répartition des items en fonction des contextes des problèmes, de la nature de leur situation et des processus cognitifs intervenant dans leur résolution est indiquée. Ce chapitre explique en particulier pourquoi l’épreuve inclut des problèmes qui demandent aux élèves d’entrer en interaction avec la situation pour découvrir des informations qui ne leur sont pas explicitement dévoilées. Enfin, des exemples d’items sont proposés. Ils sont commentés et la façon dont les données sur le cheminement et les réponses des élèves (enregistrées grâce à l’informatisation de l’épreuve) interviennent dans le codage est décrite.

  • Cadre d'évaluation de la culture financière du cycle PISA 2012

    Avec le cycle PISA 2012, c’est la première fois qu’une enquête internationale à grande échelle évalue la culture financière des adolescents. Ce cadre constitue une première étape sur la voie de l’élaboration d’une évaluation internationale de la culture financière : il décrit le canevas utilisé pour concevoir les items et structurer l’instrument, et propose un langage commun pour débattre de la culture financière. Ce cadre présente une définition opérationnelle de la culture financière et articule ce domaine autour des contenus, processus et contextes qui sont pertinents pour l’évaluer chez les élèves âgés de 15 ans. Les contenus décrits dans ce cadre sont l’argent et les transactions, la planification et la gestion des finances, le risque et le rendement, et le paysage financier, les processus qui y sont retenus sont identifier des informations financières, analyser des informations dans un contexte financier, évaluer des questions financières et appliquer des notions financières comprises et connues, dans des contextes scolaires et professionnels, ménagers et familiaux, individuels et sociétaux. Ces dimensions sont illustrées par 10 items. De plus, le cadre aborde les corrélations de la culture financière avec des compétences non cognitives, ainsi qu’avec la culture mathématique et la compréhension de l’écrit, tout en évaluant les expériences et les comportements des élèves par rapport aux matières financières.

  • Cadre conceptuel des questionnaires contextuels du cycle PISA 2012

    Le cadre conceptuel des questionnaires contextuels du cycle PISA 2012 montre que les résultats PISA peuvent constituer une base de données durable qui soit pertinente pour la politique de l’éducation et la recherche en pédagogie. Il décrit les fondements à retenir pour que les questionnaires contextuels PISA restent probants à l’avenir. Il formule des recommandations à propos de la structure et de l’analyse pour exploiter au mieux les points forts de l’enquête PISA et jeter des bases encore plus solides pour l’avenir. Enfin, il expose les fondements théoriques d’une grande rigueur scientifique des concepts, des échelles et des indices du cycle PISA 2012 qui seront élaborés à partir des différents questionnaires contextuels administrés dans les pays et les économies participants. Ce cadre passe en revue de manière détaillée de nouveaux indicateurs de résultat individuel – les stratégies, les convictions et la motivation – en rapport avec la culture mathématique, ainsi que des indicateurs innovants sur les possibilités d’apprentissage et la qualité de l’instruction au niveau des élèves, des établissements d’enseignement et des systèmes d’éducation.

  • Add to Marked List
  • Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Annexes

    • Mark Click to Access
    • Questionnaires contextuels

      L’annexe A reprend les questionnaires contextuels administrés lors du cycle PISA 2012. Ces questionnaires ont pour but de recueillir des informations sur les établissements d’enseignement, les élèves et leurs parents. Le questionnaire « Établissement », qui a été administré aux chefs d’établissement, porte sur : la structure et l’organisation de l’établissement d’enseignement ; ses élèves et ses enseignants ; ses ressources ; son enseignement, ses programmes de cours et ses pratiques d’évaluation ; son climat ; ses stratégies et pratiques pédagogiques ; et ses programmes d’éducation financière. Une question supplémentaire est incluse dans le questionnaire « Établissement » informatisé. Le questionnaire « Élève », qui a été administré aux élèves, porte sur : leurs caractéristiques et leur parcours scolaire ; le contexte et les ressources de leur famille ; l’apprentissage des mathématiques ; leur expérience de divers types de problèmes mathématiques à l’école ; leur expérience des mathématiques ; le climat dans leur classe et leur établissement d’enseignement ; et leur expérience en matière de résolution de problèmes. Deux questionnaires facultatifs ont été administrés aux élèves : un questionnaire sur leur parcours scolaire qui concerne leurs antécédents scolaires, leurs ambitions professionnelles et leur apprentissage linguistique ; et un questionnaire sur leur accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC), l’usage qu’ils en font et leurs attitudes à l’égard de l’informatique. Un troisième questionnaire facultatif a été administré aux parents. Ce questionnaire porte sur : leur profil personnel ; le coût des services d’éducation ; leurs attitudes à l’égard de l’établissement d’enseignement de leur enfant ; leur implication dans la vie de l’établissement d’enseignement ; le choix de l’établissement d’enseignement ; le soutien à l’apprentissage de leur enfant à la maison ; la place des mathématiques dans les perspectives professionnelles de leur enfant ; leurs attentes scolaires et professionnelles en mathématiques pour leur enfant ; les résultats scolaires de leur enfant ; les intérêts professionnels de leur enfant ; et leur ascendance autochtone ou allochtone.

    • Groupes d'experts PISA 2012

      L’Annexe B présente la liste des membres des groupes d’experts qui ont contribué à l’élaboration du cadre d’évaluation du domaine majeur en 2012 (culture mathématique), des nouveaux domaines (résolution de problèmes et culture financière) et des questionnaires. La liste des experts qui ont participé à l’élaboration du cadre d’évaluation de la compréhension de l’écrit du cycle PISA 2009 et du cadre d’évaluation des sciences du cycle PISA 2006 est disponible dans deux publications de l’OCDE : Le Cadre d’évaluation de PISA 2009 – Les compétences clés en compréhension de l’écrit, en mathématiques et en sciences (2009) et Le Cadre d’évaluation de PISA 2006 – Les compétences en sciences, lecture et mathématiques (2006).

    • Add to Marked List
 
Visit the OECD web site