Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2012 Numéro 1
Hide / Show Abstract

Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2012 Numéro 1

Les Perspectives économiques de l’OCDE, publication semestrielle, présentent une analyse des grandes tendances économiques qui marqueront les deux années à venir. Les Perspectives économiques proposent un ensemble cohérent de projections concernant la production, l’emploi, les prix et balances des opérations courantes et budgétaires.

Tous les pays membres de l'OCDE sont examinés ainsi que certains pays non membres. Cet édition comporte une évaluation générale, des chapitres résumant les tendances économiques et fournissant des projections par pays, un chapitre sur les scénarios à moyen et à long terme pour la croissance mondiale et les déséquilibres, et, enfin une annexe statistique.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1212012e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2012-numero-1_eco_outlook-v2012-1-fr
  • READ
 
Chapter
 

Zone euro You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1212012ec005.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2012-numero-1/zone-euro_eco_outlook-v2012-1-5-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

L’activité a stagné après la contraction de fin 2011 et le chômage est parti pour une nouvelle hausse sous l’effet d’une érosion de la confiance et d’un environnement financier difficile, lié à la crise de la dette souveraine. Sous réserve que les mesures prises par les pouvoirs publics soient suffisantes pour améliorer la confiance, l’activité commencera progressivement à se rétablir au second semestre 2012, malgré l’assainissement budgétaire et le désendettement en cours dans le secteur privé. On observera une situation très différente entre une plus forte croissance dans les pays créanciers et une croissance, plus faible et plus tardive, dans les pays pénalisés par le poids excessif de leur dette. L’important volume de surcapacités aura un effet modérateur sur les tensions inflationnistes sous-jacentes. Les principaux risques résident dans l’aggravation de la crise de la dette et les conséquences économiques d’un haut niveau d’endettement public et privé.

Also available in English, German
 
Visit the OECD web site