Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2006 Numéro 1
Hide / Show Abstract

Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2006 Numéro 1

Deux fois par an, Les Perspectives économiques de l’OCDE analysent les grandes tendances dans les pays membres ainsi que dans certaines grandes économies non membres de l’OCDE. Cette édition couvre les perspectives jusque fin 2007. Complétées par un large éventail de statistiques internationales, les Perspectives constituent un incomparable outil d’information sur l’économie mondiale. On trouvera dans cette édition un chapitre analytique sur les pressions budgétaires à prévoir pour les dépenses relatives aux soins de santé et aux soins de longue durée.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1206022e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2006-numero-1_eco_outlook-v2006-1-fr
  • READ
 
Chapter
 

Inde You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1206022ec037.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2006-numero-1/inde_eco_outlook-v2006-1-37-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

L’économie a connu entre 2003 et 2005 une croissance extrêmement rapide de la demande, laquelle est dans une certaine mesure cyclique. Alors que la hausse du PIB est allée jusqu’à 8½ pour cent au cours de cette période, l’offre n’a pas suivi la demande, en dépit des augmentations impressionnantes de l’investissement. En conséquence, le déficit de la balance des opérations courantes s’est creusé pour s’établir aux alentours de 3 % du PIB, alors même que l’inflation est restée inférieure à 5 %. Il faut sans doute s’attendre à un certain ralentissement de l’accroissement de la production en 2006 et 2007 au fur et à mesure que se feront ressentir les effets de la hausse des taux d’intérêt, du resserrement de la politique budgétaire et d’une éventuelle diminution des subventions des produits pétroliers. Le gouvernement a continué à mettre en œuvre une politique de réforme progressive des marchés de produits, poursuivant les réductions unilatérales des droits de douane, réduisant les préférences accordées aux petites entreprises et engageant une rationalisation de la fiscalité indirecte grâce à l’adoption de mesures préparant l’introduction d’une taxe sur la valeur ajoutée nationale. La poursuite des améliorations apportées aux politiques énergétiques (pour l’électricité comme pour le pétrole), ajoutées à des privatisations et à une réforme du marché du travail, seront impératives pour alimenter la croissance à plus long terme.
Also available in English, German
 
Visit the OECD web site