Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2005 Numéro 2
Hide / Show Abstract

Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2005 Numéro 2

Deux fois l’an, les Perspectives économiques de l’OCDE analysent les grandes tendances qui marqueront les deux prochaines années et examinent les politiques économiques requises pour favoriser une croissance forte et durable dans les pays membres. Les évolutions dans certaines grandes économies non membres de l’OCDE sont également étudiées. Cette édition couvre les perspectives jusque fin 2007. Complétées par un large éventail de statistiques internationales, les Perspectives constituent un incomparable outil d’information sur l’économie mondiale. Au-delà des thèmes traités régulièrement, on trouvera dans cette édition un chapitre analytique sur la récente hausse des prix de l'immobilier.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1205022e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2005-numero-2_eco_outlook-v2005-2-fr
  • READ
 
Chapter
 

Fédération de Russie You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1205022ec037.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2005-numero-2/federation-de-russie_eco_outlook-v2005-2-37-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

En dépit d’un choc des termes de l’échange extrêmement favorable, la croissance du PIB a ralenti en 2005 et devrait décélérer très progressivement sur la période de projection. Cette tendance reflète essentiellement une dégradation du climat des affaires, sous l’effet de diverses mesures prises par les autorités, à un moment où les contraintes de capacité commençaient déjà à avoir un impact sur les performances économiques.

Dans ces conditions, il convient de ne pas céder aux pressions grandissantes en faveur d’un nouvel assouplissement budgétaire. La réduction de la taxe sur la valeur ajoutée actuellement envisagée par les autorités serait particulièrement inopportune, car elle viendrait stimuler une consommation des ménages déjà en plein essor, attisant d’autant l’inflation et risquant de miner la compétitivité. Une relance des réformes structurelles, soutenue par le maintien de la discipline budgétaire, pourrait en revanche redonner confiance aux investisseurs et contribuer à accroître la croissance potentielle.

Also available in English, German
 
Visit the OECD web site