Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2005 Numéro 1
Hide / Show Abstract

Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2005 Numéro 1

L’ouvrage propose une évaluation par l’OCDE des perspectives économiques jusqu’à la fin 2006 pour la zone OCDE et le Brésil, la Chine et la Fédération de Russie. L’ouvrage montre que si le Japon et les États-Unis sont sortis de l’ornière, l’Europe peine à relancer durablement la machine, et examine les raisons de ce phénomène. La présente édition des Perspectives économiques de l’OCDE propose plusieurs scénarios à moyen terme à l’horizon 2010. Un chapitre spécial est consacré à la mesure et à l’analyse de l’inflation sous-jacente.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1205012e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2005-numero-1_eco_outlook-v2005-1-fr
  • READ
 
Chapter
 

Japon You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1205012ec005.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2005-numero-1/japon_eco_outlook-v2005-1-5-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

La croissance économique a repris au début de 2005 après avoir marqué une pause au second semestre 2004. L’expansion est tirée par la demande intérieure, elle-même étayée par la bonne tenue des bénéfices des entreprises et l’inversion de la tendance décroissante de l’emploi et des salaires. Malgré une décélération des exportations, l’économie devrait connaître une croissance comprise entre 1½ et 2 % en 2005 et 2006, ce qui ramènerait le taux de chômage à 4 % et contribuerait à mettre un terme à la déflation, mesurée par l’indice implicite des prix à la consommation.
La Banque du Japon devrait poursuivre sa stratégie d’assouplissement quantitatif jusqu’à ce que l’inflation soit suffisamment forte pour que le risque d’un retour de la déflation devienne négligeable. Il est essentiel de respecter les objectifs budgétaires à moyen terme, qui visent à dégager un excédent budgétaire primaire au début des années 2010, pour ralentir la tendance ascendante de la dette publique et préserver la confiance dans la viabilité budgétaire. De nouveaux progrès doivent être faits pour renforcer le secteur bancaire afin de soutenir la croissance économique, et il convient de mettre parallèlement en oeuvre un vaste programme de réformes structurelles afin d’améliorer la concurrence, d’ouvrir de nouveaux domaines d’activité au secteur privé et de privatiser la Poste japonaise.
Also available in English
 
Visit the OECD web site