Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2005 Numéro 1
Hide / Show Abstract

Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2005 Numéro 1

L’ouvrage propose une évaluation par l’OCDE des perspectives économiques jusqu’à la fin 2006 pour la zone OCDE et le Brésil, la Chine et la Fédération de Russie. L’ouvrage montre que si le Japon et les États-Unis sont sortis de l’ornière, l’Europe peine à relancer durablement la machine, et examine les raisons de ce phénomène. La présente édition des Perspectives économiques de l’OCDE propose plusieurs scénarios à moyen terme à l’horizon 2010. Un chapitre spécial est consacré à la mesure et à l’analyse de l’inflation sous-jacente.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1205012e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2005-numero-1_eco_outlook-v2005-1-fr
  • READ
 
Chapter
 

Canada You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1205012ec011.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2005-numero-1/canada_eco_outlook-v2005-1-11-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

La nette appréciation du dollar canadien a continué de freiner l’activité. A l’heure actuelle, l’économie tourne peut-être un peu au-dessous de son rythme potentiel, même si la plupart des paramètres économiques fondamentaux sont restés sains. L’activité devrait quelque peu s’accélérer au second semestre 2005, une fois estompés les effets des fluctuations monétaires, avant de se ralentir l’an prochain. Le récent emballement des prix du pétrole accentue momentanément la hausse des prix à la consommation cette année.
Étant donné les incertitudes concernant l’impact de l’appréciation monétaire sur l’activité, les autorités ont momentanément interrompu le resserrement de la politique monétaire, mais de nouvelles hausses des taux d’intérêt seront nécessaires à partir du second semestre 2005. Quelle que soit la solution des incertitudes politiques actuelles, la politique budgétaire doit rester prudente, l’excédent étant affecté au remboursement de la dette publique tant que les conditions démographiques demeurent favorables.
Also available in English
 
Visit the OECD web site