Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2004 Numéro 1
Hide / Show Abstract

Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2004 Numéro 1

Évaluation par l’OCDE en juin 2004 des évolutions et perspectives économiques. Outre les analyses économiques et données statistiques habituelles, ce numéro présente des articles examinant le rôle des structures des marchés du logement et des marchés hypothécaires dans les différents degrés de résistance aux chocs manifestés par les économies de l’OCDE, les mécanismes par le biais desquels le déficit extérieur des États-unis pourrait être réduit, les distorsions des mesures traditionnelles de l’orientation budgétaire imputables aux fortes fluctuations des marchés boursiers et aux mesures exceptionnelles et la mesure dans laquelle la réforme structurelle pourrait renforcer la convergence des revenus dans les pays d’Europe centrale.
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1204752e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2004-numero-1_eco_outlook-v2004-1-fr
  • READ
 
Chapter
 

Suède You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1204752ec032.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2004-numero-1/suede_eco_outlook-v2004-1-32-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

L’économie suédoise connaît une reprise régulière. La croissance de la production s’est accélérée pour atteindre son taux potentiel, tirée par les dépenses des ménages et par un redressement des exportations. La demande extérieure devrait continuer de soutenir l’activité et serait aidée par un rebond de l’investissement des entreprises. L’inflation est inférieure à l’objectif de politique monétaire, bien qu’il existe un faible risque que les négociations de salaires de cette année n’exercent une pression à la hausse sur les prix. L’orientation expansionniste de la politique budgétaire ne se justifie pas ; il serait préférable d’accroître encore l’excédent structurel en prévision des pressions imminentes liées au vieillissement de la population qui vont s’exercer sur les dépenses. La Riskbank devrait également demeurer prudente malgré la faiblesse surprenante des chiffres récents de l’inflation. Elle devrait se préoccuper principalement des perspectives d’évolution sur deux ans et retirer progressivement le stimulus monétaire par anticipation de la résorption de l’écart de production en 2005. Des réductions de la durée du travail devraient être évitées...

Also available in English
 
Visit the OECD web site