Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2003 Numéro 1
Hide / Show Abstract

Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2003 Numéro 1

Deux fois par an, les Perspectives économiques de l’OCDE analysent les grandes tendances qui marqueront les deux prochaines années. Cette édition couvre les perspectives jusqu’à la fin de 2004 et examine les politiques économiques nécessaires pour promouvoir une croissance forte et durable dans les pays membres. Les évolutions dans certaines grandes économies non membres de l’OCDE sont également étudiées.

Au-delà des thèmes traités régulièrement, on trouvera également dans cette édition cinq chapitres consacrés aux questions suivantes: le secteur télécommunications, les principales sources de divergence dans les tendances de croissance des grandes économies, comment les politiques structurelles influencent les performances du marché du travail et du marché des produits,  les caractéristiques et les tendances récentes des investissements directs étrangers, l’impact de réformes supplémentaires en matière de commerce extérieur et de réglementation sur les investissements directs étrangers et l’intégration économique au sein des pays de l’OCDE.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1203732e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2003-numero-1_eco_outlook-v2003-1-fr
  • READ
 
Chapter
 

Suisse You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1203732ec032.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2003-numero-1/suisse_eco_outlook-v2003-1-32-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Le manque de vigueur de l’environnement extérieur, en particulier en Europe, et la force du franc ont continué de peser sur l’activité qui a stagné en Suisse en 2002. Le redémarrage de la production, lié à la reprise internationale, devrait être limité à ½ pour cent en 2003 avant de se raffermir à près de 2 pour cent en 2004 et permettre d’enrayer la hausse du chômage. Le fléchissement de l’inflation pourrait conduire à une quasi-stabilité des prix.

La Banque Nationale devrait maintenir sa politique monétaire expansionniste tant que la reprise n’est pas solidement établie. Une nouvelle détérioration cyclique du budget fédéral en 2003 serait acceptable, mais l’adoption d’un plan de relance aggravant le déficit structurel de la Confédération ne serait pas souhaitable. Des efforts plus déterminés en faveur de la concurrence seraient bénéfiques pour accroître le potentiel de croissance.

Also available in English
 
Visit the OECD web site