Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2003 Numéro 1
Hide / Show Abstract

Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2003 Numéro 1

Deux fois par an, les Perspectives économiques de l’OCDE analysent les grandes tendances qui marqueront les deux prochaines années. Cette édition couvre les perspectives jusqu’à la fin de 2004 et examine les politiques économiques nécessaires pour promouvoir une croissance forte et durable dans les pays membres. Les évolutions dans certaines grandes économies non membres de l’OCDE sont également étudiées.

Au-delà des thèmes traités régulièrement, on trouvera également dans cette édition cinq chapitres consacrés aux questions suivantes: le secteur télécommunications, les principales sources de divergence dans les tendances de croissance des grandes économies, comment les politiques structurelles influencent les performances du marché du travail et du marché des produits,  les caractéristiques et les tendances récentes des investissements directs étrangers, l’impact de réformes supplémentaires en matière de commerce extérieur et de réglementation sur les investissements directs étrangers et l’intégration économique au sein des pays de l’OCDE.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1203732e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2003-numero-1_eco_outlook-v2003-1-fr
  • READ
 
Chapter
 

Italie You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1203732ec008.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2003-numero-1/italie_eco_outlook-v2003-1-8-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

La croissance est restée peu soutenue en 2002 en raison de l’ébranlement de la confiance intérieure et de la médiocrité des résultats à l’exportation. Une reprise ne devrait s’amorcer qu’au second semestre de 2003 pour s’affermir en 2004, grâce à la faiblesse des taux d’intérêt réels, au retour de la confiance et à l’accélération de la demande mondiale. L’inflation, mesurée par l’indice des prix à la consommation harmonisé, devrait accuser une décélération pour se stabiliser à 1¾ pour cent d’ici la fin de 2004.

La libéralisation du marché du travail et la modération des salaires étayent une réorientation structurelle vers une production à plus forte intensité de travail, mais il est souhaitable d’élargir l’éventail des salaires pour mieux encourager la demande de personnel peu qualifié. Il sera nécessaire de freiner encore les dépenses publiques tant à court qu’à moyen terme pour réduire l’ampleur du coin fiscal tout en faisant reculer la dette à un rythme satisfaisant. La croissance de la productivité totale des facteurs est faible et, pour la renforcer, des mesures devront être prises afin d’encourager la concurrence et l’innovation sur les marchés de produits.

Also available in English
 
Visit the OECD web site