Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2002 Numéro 2
Hide / Show Abstract

Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2002 Numéro 2

Deux fois par an, les Perspectives économiques de l’OCDE analysent les grandes tendances qui marqueront les deux prochaines années. Ce numéro couvre les perspectives jusqu’à la fin de 2004 et examine les politiques économiques nécessaires pour promouvoir une croissance forte et durable dans les pays membres. Les évolutions dans certaines grandes économies non membres de l’OCDE sont également étudiées en détail.

Au-delà des thèmes traités régulièrement, on trouvera également dans ce numéro quatre chapitres consacrés à des questions importantes : la détérioration des finances publiques dans la plupart des pays de l’OCDE, comment on peut  augmenter le taux d’activité des travailleurs âgés, les avantages que pourraient retirer les pays de l’OCDE de réformes visant à promouvoir la concurrence sur les marchés de produits, et pourquoi l’inflation dans certaines grandes économies à faible croissance n’a pas suffisamment baissé pour compenser les taux d’inflation plus élevés ailleurs dans la zone euro.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1202722e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2002-numero-2_eco_outlook-v2002-2-fr
  • READ
 
Chapter
 

Nouvelle-Zélande You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1202722ec025.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/perspectives-economiques-de-l-ocde-volume-2002-numero-2/nouvelle-zelande_eco_outlook-v2002-2-25-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

L’activité au premier semestre 2002 a été exceptionnellement vigoureuse, car les effets induits des prix élevés à l’exportation ont alimenté la demande intérieure. Mais cette impulsion s’est nettement affaiblie, et la croissance a sans doute notablement baissé au second semestre. Le rythme d’expansion devrait se raffermir l’an prochain et en 2004 avec la reprise mondiale, mais pas au point d’entraîner une surchauffe.

Ce léger ralentissement, conjugué au nouvel objectif d’inflation moins rigoureux, devrait conduire la banque centrale à rester dans l’expectative jusqu’à ce qu’une robuste reprise se soit clairement installée. Cela fait, une légère hausse des taux d’intérêt suffirait pour que les conditions monétaires redeviennent neutres. L’orientation de la politique budgétaire reste appropriée, mais le maintien des excédents à moyen terme pose de réels problèmes. Le dérapage des dépenses sera plus difficile à enrayer car le gouvernement n’a pas reconduit le plafonnement triennal des dépenses.

Also available in English
 
Visit the OECD web site