Panorama des comptes nationaux 2014
Hide / Show Abstract

Panorama des comptes nationaux 2014

Cette publication présente des données sous forme d'indicateurs et privilégie les comparaisons entre pays. L'objectif est de rendre les comptes nationaux plus accessibles et plus informatifs et dans un même temps de fournir les informations les plus pertinentes concernant les définitions et les problèmes de comparabilité inhérents à chaque indicateur.

L'éventail des indicateurs a volontairement été établi de façon assez large afin de refléter la richesse des Bases de données de l'OCDE sur les comptes nationaux. Cette large sélection a également pour objet d'inciter les utilisateurs à porter leur attention sur d'autres indicateurs que le célèbre PIB. Certains travaux récents ont joué un rôle déterminant dans le choix des indicateurs. Le rapport de la commission sur la mesure des performances économiques et du progrès social (Commission Stiglitz-Sen-Fitoussi) est un exemple particulièrement marquant.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/na_glance-2014-fr/index.html
  • WEB
  • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/3014012e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/panorama-des-comptes-nationaux-2014_na_glance-2014-fr
  • READ
 
Chapter
 

Dette des ménages You or your institution have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/na_glance-2014-fr/05/07/index.html
  • WEB
  • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/3014012ec023.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/panorama-des-comptes-nationaux-2014/dette-des-menages_na_glance-2014-23-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

En 2011, les ménages restaient très endettés dans un grand nombre de pays de l’OCDE, quatre ans après le début de la crise financière mondiale, la moyenne de l’OCDE s’établissant à 135 % du revenu disponible net des ménages. Ce ratio était largement supérieur à cette moyenne au Danemark (331 %), aux Pays-Bas (302 %), en Irlande (234 %), en Norvège (209 %) et en Suisse (201 %). À l’opposé, la République slovaque avait le niveau le plus bas à 49,4 % en 2011.

Also available in English
 
Visit the OECD web site